ameliorer voix

11 conseils de chanteurs pour améliorer votre voix et votre bien-être

Lorsque je fis mes premières leçons de chant, je ne m’attendais pas à recueillir des idées qui m’aideraient au quotidien : il s’avère qu’un bon chanteur est une personne qui a conscience du lien entre le corps et le mental, et progresser dans ce domaine amène naturellement à gérer l’anxiété et se démarquer socialement.

C’est en prenant note des recommandations principales que j’ai pris conscience à quel point la pratique du chant nous amène à améliorer la qualité de notre vie. On dit que les yeux sont le miroir de l’âme, la voix en est un également : elle est modelée par la manière dont nous percevons le monde mais elle dépend aussi du bon fonctionnement de nos muscles et de nos organes.

Que vous aspiriez à chanter ou améliorer votre parole, cette liste de conseils vous mènera à renforcer sainement votre voix, tout en ouvrant vos perspectives sur cette merveilleuse machine qu’est le corps humain !

1) Votre mental est la clé

La principale difficulté pour comprendre comment chanter est qu’il s’agit avant tout de ressentir, et de progresser à parir de ses sensations.

Concrètement, qu’est-ce que cela implique ? Cela signifie que votre voix dépend de la qualité de préparation de votre corps, qui lui, dépend de votre état d’esprit. Pour dire les choses plus simplement, pour bien parler ou chanter, vous avez besoin d’être calme et plein d’énergie. Une belle voix ne se force pas !

2) « Débloquez » votre visage

Le visage est une des zones, si ce n’est LA zone, la plus crispée du corps. Le détendre change vos rapports avec les gens ainsi que la manière dont ils vous regardent. Pour ce faire, vous avez plusieurs moyens :

  • Lorsque vous vous sentez crispé, commencez par débloquez la mâchoire, qui est la zone avec laquelle vous exercez le plus de force. Laissez-la un peu tomber de sorte à ce qu’elle soit entrouverte (pas trop non plus sinon vous passez pour un ahuri !). Vous allez déjà libérer une grande tension.
  • Après la mâchoire vient la zone autour des yeux et du front. Détendez au niveau des sourcils et des paupières. Voyez la représentation du bouddha : ses traits sont apaisés, sans la moindre contraction. Essayez simplement et vous réaliserez au fur et à mesure le changement.
  • Faîtes fonctionner votre langue et votre bouche : articulez davantage, vibrez plus les lèvres, montrez les dents ! Sauf si un bout de salade y est coincé. Imaginez aussi que vous parlez à gorge déployée, que rien ne vous bloque.

3) Prenez conscience de votre souffle

Le souffle est tout simplement votre carburant, votre vitalité. Pensez-le comme une circulation, un mouvement en vous. Plusieurs chanteurs visualisent un fin tuyau avec lequel ils vont émettre de l’air et varier la puissance de leur voix.

  • Où trouver de la puissance dans sa voix ? Prenez l’air au bas du ventre, vous aurez plus de capacité ! Travailler votre souffle à cet endroit vous amènera à vous ancrer au sol : vous serez plus stable et sûr de vous.

4) Détendez la nuque, contractez les abdominaux

 Vous avez parfois l’impression de vous étrangler en parlant ?

C’est parce que vous avancez trop la nuque et que vous épuisez votre réserve d’air. La cause est que nous ne sommes pas habitués à redresser notre posture et que nous faisons à priori tout pour empirer notre état. Considérez par exemple le temps faramineux où nous nous retrouvons assis, de la maternelle jusqu’ à maintenant : non seulement le dos et les organes sont mis à l’épreuve, mais cette fameuse nuque se mettra à avancer de plus en plus au fil des années, c’est pourquoi la majeure partie des silhouettes ont la tête qui s’inclinent trop vers l’avant.

Il va falloir aller à l’encontre d’une de vos plus profonde habitude, ce qui aura des résultats magique pour votre posture :

  • Pour un cou droit, ouvrez le torse et rentrez le menton. On a généralement l’habitude de le dresser en croyant se tenir bien debout, alors que l’effet est inverse. Vous pouvez vous exercer : dos au mur, les bras écartés, rentrez le menton comme si vous vouliez toucher la glotte, jusqu’à-ce que vous sentiez un étirement raisonnable (ne forcez pas !). Je vous recommande de pratiquer au moins une fois, ne serait-ce que quelques secondes, tous les jours.

Quel rapport avec la voix ? La qualité du souffle dépend de la façon dont vous lui donnez de la puissance à partir du bas du ventre. Lorsque vous l’émettez ensuite vers le haut de votre corps, la position et le relâchement au niveau de votre nuque sera déterminante pour émettre une voix tonique et vivante.

5) Cherchez la fluidité

  • Pour améliorer votre voix, recherchez la souplesse et le relâchement. Attention, on ne parle pas de molesse. Le relâchement, c’est se libérer des tensions qui nous bloquent dans la gorge.
  • Lâchez prise, méditez, faîtes de la cohérence cardiaque. L’important est de ressentir votre corps dans sa globalité. Notre société nous a trop appris à séparer les parties du corps, ce qui n’est pas sain. Vous apprenez, travaillez et évoluez avec un tout. Le corps est aussi votre cerveau !

6) « Allumez » le regard

50% au moins de votre expression corporelle passe par le regard : regardez vraiment votre interlocuteur. Alternez aussi avec des pauses où vous allez diriger vos yeux en haut à gauche ou en haut à droite. Certaines de ces zones favoriseraient votre réflexion et votre mémoire.

7) Le chant, ça se « muscle » !

Travailler sa parole est assez similaire avec la musculation : vous commencez à faire un certain nombre de séries, puis après un repos nécessaire vous découvrez que vous pouvez exécuter une à plusieurs séries de plus. La voix est comme un muscle, elle  répond à la manière dont fonctionne votre corps : mieux vous le traiterez, meilleur sera le rendu.

Entraînez-vous à petite dose, de façon progressive. Que vous cherchiez à chanter ou à avoir une voix plus profonde et portante, elle aura besoin de trouver un rythme dans lequel évoluer. Elle se fatiguera, c’est inévitable, mais en y prenant soin, elle deviendra bien plus forte.

8) Prenez soin de vous

Pour les chanteurs, protéger la voix est une obsession, ce qui est tout à fait normal car sa préservation exige de respecter son corps : des exercices de respiration, une nutrition convenable, et surtout un mental fort et reposé ! L’anxiété n’est pas que dans la tête, elle se répercute dans tout le corps et notre capacité à nous exprimer. Il n’est pas rare qu’un chanteur après avoir mal dormi et s’être laissé submerger par le trac toute la journée se retrouvera plus ou moins aphone, ce qui arrive malheureusement avant un concert.

Pour y remédier, beaucoup de chanteurs se sont mis à la cohérence cardiaque, qui a démontré son efficacité. Mais c’est surtout grâce à leur expérience et aux situations dans lesquelles ils se trouvent : ces chanteurs, par leur compréhension du corps, acceptent mieux l’état de stress, ce qui est un élément majeur. Pour eux, le stress n’est pas un ennemi mais une excitation bienvenue, une réaction profitable qui leur permet de faire face à une situation où la pression serait trop forte. C’est grâce à cette montée d’adrénaline qu’ils vont se surpasser.

9) Un débit parfait ? Être 100% dynamique du début à la fin

Vous connaissez cet effet de voix qui se meurt ? Une des raisons est que l’on a tendance à mettre trop de force au début de notre discours, pour nous essouffler en milieu de chemin. Nous perdons notre vitalité et notre air, et nos interlocuteurs se décrochent de nos mots.

Pour y remédier, essayez d’insuffler une dose régulière d’air jusqu’à la fin de votre discours : en utilisant le bas du ventre pour plus de souffle, et en contractant les abdominaux pour dynamiser votre parole, accentuez-la ! Elle doit agir comme une vague allant de haut en bas : donnez de l’ampleur lors de vos mots-clés.

10) Soyez dynamique mais reposez aussi votre voix

Un chanteur a besoin de temps de pause, généralement indiqués sur la partition, afin de reprendre son énergie et de mieux vivre la musique. Il en va de même avec les interactions sociales.

  • Vos auditeurs sont à votre écoute. Vous leur parlez de choses intéressantes ? Laissez-leur le temps de les assimiler, et de réagir. Faîtes des pauses. N’empiétez pas sur le discours des uns et des autres, respectez la musique de chacun : pour chaque bonne discussion il y a une harmonie des sons et des mots qui s’installe.

Dans un registre moins poétique, faire des pauses vous permettra de vous recentrer dans votre énonciation/conversation, et de vous ouvrir à votre interlocuteur, en faisant baisser les barrières sociales. Il n’est pas nécessaire d’avoir toujours quelque chose à dire. Acceptez les temps de silence s’il y en a, c’est dans ces moments que vous avez plus de chances de vous connecter avec la personne.

11) Devenez quelqu’un de « vibrant »

Ce terme, un peu abstrait tel quel, implique qu’une personne vibrante est une personne en accord avec ses idées et son corps : lorsqu’on « vibre », on pense ce que l’on dit et ce que l’on fait, on est en accord avec soi-même. Notre corps est notre cerveau, et lorsqu’il est en ébullition, nous vivons intensément.

  • Cherchez toujours à vibrer avec votre voix : projetez-la ! C’est votre énergie, vos idées, votre personnalité que vous distribuez. Comment la projeter ? Cela vient par votre intention, votre mental, et la qualité de votre discours à jouer sur l’emphase et les pauses décrites précédemment.

Améliorer sa voix… What else ?

Chanter ou améliorer sa voix, c’est un peu partir à l’inconnu : il faut désapprendre des réflexes qui nous ont accompagné depuis plusieurs années. Vous aurez peut-être des difficultés à détendre le visage, ou à avoir le cou bien droit lorsque vous parlez.

Ces obstacles sont normaux et même bons signes ! Ils prouvent que vous avez besoin de vous entraîner sur tel ou tel aspect, et c’est avec une pratique régulière, palier par palier, que vous y parviendrez.

Les atouts de ces conseils sont multiples : clarté et puissance de la voix, un corps plus détendu et résistant, et la possibilité de vous exprimer pleinement sans blocages intempestifs.

Vous avez une question à poser ? Des précisions à apporter ? Les commentaires sont à vous !

Par Charles, débutant ténor et casseur de verres

140 réponses à 11 conseils de chanteurs pour améliorer votre voix et votre bien-être

  1. Kara Kalm 5 avril 2014 à 19 h 17 min #

    Les gens qui ont cette sensation d’étranglement forcent trop avec la gorge et c’est très dangereux pour les cordes vocales.

    L’idée générale c’est de faire résonner sa voix le plus possible en faisant le minimum d’efforts. la base c’est la respiration ventrale. Pour s’entrainer, on sort le ventre en inspirant et on le rentre progressivement en expirant. Ensuite on a juste à sortir le ventre et l’inspiration se fait d’elle même.

    Ensuite il faut installer le son sur ce souffle en poussant légèrement sur les obliques au niveau du pubis.

    Après il faut faire en sorte que le diaphragme reste le plus longtemps possible en bas. C’est à dire qu’il faut rentrer le ventre le moins vite possible, élargir au maximum la cage thoracique. Cela permet de chanter fort en étant léger et détendus.

    Assez complexe à expliquer surtout que comme tu l’as dit c’est avant tout une histoire de sensations.

    Le chant est une excellente discipline pour travailler le corps et vu que la voix est intimement liée à notre identité, il y a tout un travail psychologique à faire pour oser la libérer, et lâcher prise devant la peur du jugement.

    Il y a deux écoles : la pop variété où on met en avant l’articulation et la diction, et le classique où on essaie de porter la voix le plus possible (ils n’avaient pas de micro à l’époque) quitte à arrondir les voyelles et moins articuler.

    Les a devient presque des O, les i presque des u, les é des è, etc.

    Contrairement aux idées reçues tout le monde peut apprendre à chanter et c’est une activité super pour retrouver énergie, détente et confiance en soi.

    • Herly 25 février 2016 à 12 h 45 min #

      Bjr. Jai constaté qu’à chaque fois que je chante pendant au moins 1h, je ressens du rhume dans ma gorge et je sais pas trop pourquoi. Il y aurait un traitement ou une alimentation pour éviter ca? Svp

  2. Sepal 20 juin 2014 à 15 h 22 min #

    Bonjour 🙂

    J’ai suivi ces conseils, cependant lorsque je les applique, cela donne l’impression que je suis malade (notamment lorsque j’essaye de rendre ma voix plus grave, j’ai une voix d’enfant), je dois continuer à m’entraîner je suppose, mais ma voix va-t-elle changer ?

    Merci de votre réponse,

    Henry

    • Charles 20 juin 2014 à 22 h 39 min #

      Hello Henry

      Félicitations d’abord pour être passé à l’action. Concernant ton sentiment d’être malade, je pourrais mieux te répondre si tu es plus spécifique mais je suppose que tu parle de tournis et de sensation de nausée ?

      Si c’est bien le cas, pas d’inquiétude, c’est normal. Il faut que tu saches que nous avons adopté depuis notre enfance des mauvaises habitudes vis-à-vis de notre corps : postures voûtées, respiration saccadée… le corps s’est adapté à ces habitudes, et si tu lui en impose de nouvelles, quand bien même elles sont meilleures, il ne répondra pas très bien au début.

      Je te recommande de ne pas forcer sur ta pratique et de persévérer à petite dose chaque jour : ne te brutalise pas au point de te sentir mal ! Mais si tu es régulier, ta voix gagnera en profondeur et en résonance. Il se peut que tu n’ais pas un timbre naturellement grave mais cela ne t’empêchera pas d’avoir une belle voix virile et attirante 😉

      Il y a des contextes où ta voix peut être plus grave : après une séance intense de sport/musculation, ou après avoir fait l’amour. Le point commun de ces situations ? Le corps est plus relâché et détendu.

      Privilégie donc tes sensations et cherche avant tout à te sentir bien dans l’exploration de ta voix. Fait fonctionner le bas du ventre, là où tu peux prendre davantage d’air et donc devenir plus endurant.

      Bonne continuation

      Charles

      • Grace 2 mars 2016 à 22 h 18 min #

        Bonsoir Charles ,

        D’abord merci pour ton article, ça aide vraiment et tu donne de l’espoir qu’un jour je pourrais y arriver.
        Je fais mon possible pour m’entraîner au moins chanter / m’entraîner pendant quelque minutes par jour ( malgré l’école ) . Mais j’ai la sunisite et il y a des « pitch » haut que je n’arrive pas a faire parceque ma voix se bloque comme si les mots ne peuvent pas sortir (pour pitch, je sais pas comment on dire en français, je parle anglais ça fait plus de 5 ans XD ) Je ne sais pas si Cst a cause de la sunisite ou parce que je prend une mauvaise posture et que je ne m’entraine pas bien.
        Cela me décourage beaucoup surtout que je ne sais pas la cause.

  3. Sepal 23 juin 2014 à 10 h 22 min #

    Bonjour Charles,

    Wahoo, merci pour ton commentaire !

    Quand je disais me sentir « malade », je faisais référence au timbre de ma voix, comme quelqu’un qui a une mauvaise toux ou a pris un coup de froid, tu vois ce que je veux dire ? (désolé de ne pas avoir été plus clair au dessus).

    Concernant ma posture, j’essaye d’en tenir compte le plus possible dans toutes mes activités, et j’avoue que ça a incroyablement changé les yeux choses, pour moi, pour moi comme pour les autres d’ailleurs !

    En effet, je n’ai pas un timbre de voix grave, pour tout te dire les gens m’appelait ‘madame’ au téléphone lorsque j’étais petit (hahaha), mais je suppose que j’étais intimité d’être au téléphone alors ça devait jouer 😉

    C’est clair qu’il y a carrément des contextes où ma voix est BEAUCOUP mieux sans que je n’ai rien à faire, comme quoi 🙂

    Encore merci de ta réponse Charles,

    Henry

    • Charles 1 juillet 2014 à 1 h 12 min #

      Salut Henri,

      L’effet « coup de froid » est aussi une réaction normale, ça peut être ton organe qui est fatigué (surtout après un entraînement un peu forcé). Donc encore, petites doses tous les jours, 10/15 minutes de travail de posture et de sons graves suffisent 😉 puis si tu parles davantage avec le bas du ventre tes progrès vont augmenter radicalement.

      J’avais un peu le même problème au téléphone, je n’aime pas parler avec et pendant longtemps ma voix s’étranglait, mais depuis mon timbre est bien plus naturel, j’espère que tu y parviendras aussi.

      Encore bravo pour être passé à l’action et tient-nous au courant.

      Charles

  4. Sepal 2 juillet 2014 à 7 h 05 min #

    Salut Charles,

    Merci de ton suivi, ça fait vraiment plaisir !

    J’ai donc fait comme tu m’as dit, j’ai persévéré, et ma voix et bien mieux qu’avant, je m’étrangle moins en parlant ou en chevauchant deux syllabes ! Par contre c’est un travail de longue traîne, il faut se forcer à parler à chaque interaction à modifier sa voix en conséquence, mais au final, je suis énormément satisfait, même si ce n’est que le début du voyage.

    Encore merci à toi Charles, c’est vraiment sympa de répondre aux commentaires et de continuer à aider ceux qui en ont besoin, surtout n’arrête pas !

    Au plaisir ,

    Henry

    • Charles Sabatier 2 juillet 2014 à 14 h 33 min #

      Merci pour ton commentaire Henri, c’est grâce à des gens comme toi que l’on a envie de se donner à fond 😀

      S’améliorer est un travail de longue haleine en effet, que ce soit avec sa voix, son expression corporelle, son look ou en séduction, garde donc en mémoire que la clé pour réussir est la persévérance. Mais je suis certain que tu y arriveras et je suis heureux de savoir que tu as déjà des résultats 😉

      Bonne continuation!

      Charles

  5. Marla 28 juillet 2014 à 14 h 51 min #

    Merci ! Je commence dès maintenant!

  6. Dinath 10 août 2014 à 14 h 40 min #

    Merci pour cet article, je m’en suis servi pour faire un exemple sur mon article de développement personnel en partant du charisme sur la voix :

    http://www.dinath.net/sciences-comportementale/developpement-personnel/pourquoi-vous-ne-progressez-jamais-au-developpement-personnel.html

    Je rejoins en totalité les dire de Sepal, c’est cool d’être derrière les gens et les aider à progresser, écrire des articles ne fait pas tout 🙂

    • Charles 22 août 2014 à 12 h 48 min #

      Bel Article Dinath, merci pour le partage !

      En effet écrire des articles est satisfaisant mais ça fait davantage plaisir d’échanger directement avec vous et de constater vos progrès. 😉

      Charles

  7. Hirwa 22 août 2014 à 6 h 09 min #

    Merci vs tous Charles,Henry…
    moi aussi j’ai commencé mais le probleme on me dit que ma voix n’est pas forte et que je dois avoir de vibrato ..

    comment y-arrive??
    merci
    Hirwa

    • Charles 22 août 2014 à 13 h 00 min #

      Hello Hirwa,

      Le terme vibrato est assez technique et il n’est pas nécessaire si ta priorité est de parvenir à mieux utiliser ta voix avec les gens, donc hors du cadre du chant.

      Si toutefois le vibrato te concerne et que ton but est de chanter, je te recommande de passer dans un conservatoire et de demander à un professseur de chant des précisions sur le sujet. Sache qu’en général ils ne t’enverront pas bouler, surtout que ça leur fait plaisir d’être sollicité par quelqu’un qui vient délibérément les chercher pour leur enseignement.

      Pour donner de la puissance à ta voix, il faut déjà que tu essaies de parler plus fort que d’habitude SANS mettre ton corps en difficulté, précisons-le.

      Pense à une personne joviale qui parle fort, ça t’aidera.

      Ensuite, parce que ce n’est pa terminé, pour bien faire travailler le corps et ne pas le mettre en tension, je veux que tu parles en faisant travailler davantage le bas du ventre.

      Tu dois imaginer l’air comme un circuit qui entre en toi, passe pas les poumons puis descend sous la ceinture, pour ensuite remonter de façon circulaire. Lorsque tu t’exprimeras, articule chaque mot en mettant en exergue le ventre.

      Contracte légèrement les abdominaux aussi.

      Enfin, pense à garder une posture bien droite.

      Si tu te sens faiblir à un moment, imagine que ta main directrice appuie sur un gros bouton, et presse-le vers le bas au fur et à mesure que tu parles. Cette astuce est très efficace et des chanteurs l’utilisent !

      Tu as tous les outils en main pour récolter des premiers bons résultats. Bonne chance et viens nous communiquer ton avancée.

      Charles

  8. Adrien mario junior 1 septembre 2014 à 17 h 55 min #

    Apres avoir lu ces articles je me sens fier. Je suis un Chanteur debutant mais je travaille beaucoups je vais appliquer ces conseils pour franchir ma carriere

    • Charles 1 septembre 2014 à 18 h 06 min #

      Salut Adrien et merci pour ton commentaire, ça fait plaisir ! 🙂

      Je t’encourage à revenir plus tard poser des questions précises, au fur et à mesure que tu pratiques.

      Bon courage !

      Charles

    • Sephora 28 octobre 2015 à 10 h 30 min #

      Salut Charles,j’ai suivi tes conseils et depuis ma voix s’est largement améliorée je te remercie beaucoup:)

  9. Anissa 6 septembre 2014 à 11 h 24 min #

    Bonjour j’aimerais que ma voix devienne un peu plus grave, y’a t’il des exercices pour m’aider? Quand je chante une chanson et que ça commence à descendre j’ai une sensation de chanter avec de l’air fin je chuchotte/souffle je ne sais pas trop comment vous dire desoler.. Enfin y’a t’il des exercices svp? Cordialemebt

    • Charles 6 septembre 2014 à 16 h 14 min #

      Bonjour Anissa ! Pour rendre ta voix plus puissante et profonde, il faut que tu t’aide au mieux pour puiser dans tes réserves afin d’avoir davantage de coffre 🙂

      Voici ce que je te propose, ne te mets pas trop la pression et si tu es régulière, tu finiras par t’améliorer :

      – 5 à 10 minutes de cohérence cardiaque (http://www.lifestyle-conseil.com/coherence-cardiaque/) par jour. Si possible, tu fais une séance le matin, plus une avant de chanter. Des chanteurs l’appliquent et en reconnaissent les bienfaits, autant dans le rendu que sur le stress.

      – Fais des vocalismes simples avec les sons « a, e, i, o, u, ou, eu, an » en allant de ton timbre naturel à ton timbre le plus grave (suis une progression). Ne force pas, prends le temps, et exerce en détendant tout le corps. Je te conseille de faire ça debout.

      – Quand tu chantes un passage en grave, accompagne avec un geste : pousse avec ta main vers le bas comme si tu appuyais au fur et à mesure sur un bouton. C’est un petit truc qu’on m’a transmis et qui marche impec’.

      Ces méthodes ne prendront pas trop de temps. A toi de jouer ! Viens partager tes retours après avoir pratiqué ! Bon courage,

      Charles

  10. Pierre Sshneider 22 septembre 2014 à 20 h 28 min #

    J’ai une voix un peu grave et j’aimerais qu’elle devienne belle. Quelles sont les choses à éviter pour l’avoir et aussi quelles sont les exercices que je dois faire quotidiennent pour que ma voix soit faramineuse.

    • Charles 22 septembre 2014 à 23 h 27 min #

      Salut Pierre,

      C’est beau d’avoir une voix grave, tu as de la chance ! 🙂 Peut-être que tu l’estimes « laide » parce qu’elle est employée faiblement, c’est-à-dire sans souffle.

      Je t’encourage à faire 2 choses en priorité :

      – Comme indiqué plusieurs fois, prends-toi 5 à 10 minutes par jour où tu vas inspirer 6 secondes, garder le souffle 3 secondes, puis expirer librement. Tu peux faire ça debout, assis ou couché.Ca va t’aider à t’enlever des blocages. Pense à ne pas forcer sur le corps, tout doit être fait en douceur.

      – Tu vas mettre plus de vie dans ton intonation : commence par parler en faisant bien tavailler le dessous du ventre (imagine que tu récupères de l’énergie depuis cette zone), et essaie de moduer ta voix comme si elle était une vague qui montait, puis descendait. Tu y trouveras beaucoup de plaisir et tu apprendras à apprécier cette belle intonation profonde qu’est la tienne.

      Bon courage et relance-nous après un peu de pratique !

      Charles

  11. elehm 29 septembre 2014 à 15 h 50 min #

    bjr charle! ca fais un bon bout de temps que ma voix seche après avoir chanter pr etre clair c chaque semaine. peux-tu m’aider?

    • Charles 29 septembre 2014 à 20 h 31 min #

      Salut Elehm ! Je peux t’apporter quelques pistes, après je te recommande vivement d’en parler à un chanteur professionnel, tu peux parler à quelqu’un du conservatoire de ta ville par exemple. Il aura des conseils mieux adapté. Mais j’ai quand même une idée pour ton problème :

      Si ta voix sèche, c’est que probablement tu la pousse trop. Il faut que tu adoptes de meilleures habitudes et que tu en fasses plutôt peu chaque jour.

      1- Travaille ta posture : 2/3 minutes dos au mur, avant chaque séance de chant, les bras légèrement écartés comme si tu formais une flèche. Le dos des mains est aussi collé au mur. Rentre un peu le menton comme si tu voulais toucher ta glotte, afin que ta nuque soit mieux alignée. Essaie de tenir un cours temps et respirant calmement, 5 à 6 secondes d’inspiration, 3 seconde de rétention, puis tu expires librement.

      2- Échauffe-toi mieux avant de chanter : https://www.youtube.com/watch?v=kQtPa4Ndbtk

      Bon courage et revient si tu as des précisions à apporter. 😉

      Charles

      • Pierre Richard Ulysse 15 février 2017 à 8 h 30 min #

        Salut Charles,

        Je suis Pierre Richard. Je suis un directeur de chants à mon église, après chaque séance de culte d’adoration, ma voix est enrouée.

        Que faire?

        • Charles 23 février 2017 à 0 h 27 min #

          Salut Pierre,

          Il peut s’agir de plusieurs raisons : émotionnelle, épuisement physique… une méthode qui m’aidait bien consistait à pratiquer différent styles de musique, juste pour le plaisir, afin de « délier » ma voix. La meilleure recommandation que je puisse te donner est de parler de tes symptomes auprès d’autres chanteurs afin de comparer les expériences de chacun et de réagir d’une manière plus adaptée.

          Bonne chance !

  12. israelle nguema 6 octobre 2014 à 10 h 42 min #

    bonjour merci pour les conseils j’ai appliqué sauf que mon problème se trouve au niveau du souffle je m’étouffe vite

    • Charles 22 octobre 2014 à 0 h 40 min #

      Bonjour Israelle et désolé pour la réponse tardive, j’ai du manquer ta notification !

      Pour ne pas t’étouffer, je t’encourage :

      – A faire des pauses, même uand tu as très envie de dire ce que tu as à dire, prends ton temps, d’autant plus que cela va accrocher davantage les gens.

      – A travailler ta posture. Principalement bombe le torse et aligne ta nuque (compare avec un mirioirà. Tu réduiras les chances de t’étrangler.

      – Parle en travaillant le bas du ventre. C’est là qu’est logée ta force. Imagine que ton ventre est une caisse et que tu la fais résonner.

      – Installe une habitude jour par jour ou tu vas travailler une à deux minutes ce que je viens de t’énoncer.

      Bon courage !

      Charles

  13. Toussaint 21 novembre 2014 à 0 h 23 min #

    Salut moi je suis une femme j’aime beaucoup chanté mais j’ai un gros problème avec ma voix je chante presque comme un homme et même au téléphone on me prend toujours pour un homme . Honnêtement sa me gêne surtout quand je suis à l’église . Avez-vous une solution pour m’aider dans mon cas . Merci d’avance Cordialement

    • Charles 28 novembre 2014 à 14 h 21 min #

      Bonjour Toussaint,

      Si tu as une voix grave, j’ose te dire que c’est à la fois une rareté et une chance, car une voix grave, féminine ou non, est gracieuse. Il y a aussi des hommes chanteurs qui lorsqu’ils s’expriment donnent à penser qu’il s’agit d’une femme.

      Je t’encourage à accepter ce don que tu as et surtout à le partager, à en parler à des chanteurs professionnels. D’après ce que je lis tu pourrais peut-être rencontrer une chorale et te mettre en relation avec des professeurs. Rencontre les bonnes personnes et tu trouveras le moyen d’aimer ta voix.

      Bon courage et à bientôt!

      Charles

  14. Cassie 27 novembre 2014 à 2 h 44 min #

    Bonjour, tout d’abord merci pour cet article qui apprend des choses différentes et intéressantes.

    Voila mon problème, j’ai suivi beaucoup de cours de chant, j’ai fait des formations professionnelles, et j’ai eu beaucoup de professeurs.
    Je n’ai pas un don comme Mariah Carey ou ce genre de chanteuse (que j’apprécie mais qui ne sont pas mon objectif) j’en suis consciente mais je n’ai pas de problème de rythme ni de justesse.
    Je suis quelqu’un de très déterminée et je ne lâche pas l’affaire facilement.
    Et malgré tous ces cours et tous les efforts que j’ai fait (j’ai commencé le chant et la musique il y a 10 ans) quand je chante et que je m’écoute après j’entend toujours ma voix comme s’il y avait un voile dessus, comme si elle ne sortait pas vraiment, alors que diaphragme, souffle, utilisation du corps et compagnie j’ai essayé et rien ne change.
    Et récemment je suis dans un autre pays et j’ai trouvé une coach vocale qui pense que le problème est que je ne connais pas MA voix et que j’ai toujours essayé de chanter comme tel chanteur ou chanteuse. Et je pense que c’est possible car aussi loin que je me souvienne je pense que c’est ce que j’ai fait la plus part du temps. Mais si c’est vraiment ça qu’est ce que je peux faire? Je compose mes propres morceaux et même sur ces morceaux je n’arrive pas à trouver MA voix, MA couleur. En fait c’est l’impression que donne ma voix, un manque de couleur, un manque de goût.

    Et tout le monde me dit que j’ai une voix faite pour le Jazz et je pense qu’en effet elle correspond pas mal au Jazz mais ce n’est pas le style que je veux faire.

    Est-ce que tu aurai des conseils pour rendre ma voix plus personnelle, pour faire sortir ma vraie voix, pour avoir un son sincère?
    Et est-ce que tu penses qu’une voix qui correspond au Jazz peut aussi chanter du rock par exemple?

    Désolée pour ce pavé, j’espère que tu auras la force de répondre haha
    Merci

    • Charles 28 novembre 2014 à 14 h 18 min #

      Bonjour Cassie !

      Merci pour toutes ces précisions. J’ai deux suggestions à te proposer, enfantines à appliquer.

      La première est une habitude simple que j’ai adoptée pour apprendre plus rapidement des compétences, particulièrement en musique bien que je ne sois pas très expérimenté en chant. Tu vas te faire une séance normale en échanffaud bien ta voix et en accomplissant un chant facile à gérer pour toi, et qui te donne du plaisir. Tu vas aussi faire un autre chant cette fois-ci plus difficile selon ton niveau, comme un défi.

      Fais tes performances en t’enregistrant, par micro ou caméra. Ce n’est certainement pas confortable mais ce sera pratique. Repasse ensuite tes enregistrements et prends des notes en faisant des observations sur ce que tu entends. Tu es la mieux placée pour déterminer sur quoi tu dois travailler pour améliorer tes compétences, et ce procédé marchera.
      Prends des notes jusqu’au bout de tes chants, et focalise-toi sur ce qui te semble être l’élément le plus important à travailler. Prends le temps de pratiquer, puis repose-toi, et refait ce procédé. C’est une suggestion qui a marché pour mon cas. Je t’invite à en parler à d’autres chanteurs.

      J’ai aussi un autre conseil encore plus simple : il y a un moyen d’entendre ta voix tel que les autres la percoivent : tu vas placer le tranchant de tes mains juste avant les oreilles leur dos orienté vers l’avant. Tu peux aussi utiliser deux feuilles rigides. Regarde cette photos pour bien comprendre :

      http://i.ytimg.com/vi/eWLWOSgYlG8/hqdefault.jpg

      De cette façon, tu peux chanter et entendre de façon plus ou moins proche comment sonne réellement ta voix.

      Bon courage et revient si tu as d’autres question.

      Charles

  15. Le Bon 3 décembre 2014 à 21 h 02 min #

    Bonjour Charles,

    Juste je veux savoir des positions dont un chanteur doit prendre pour dormir. Merci pour votre aide.
    Le Bon

    • Charles 5 décembre 2014 à 15 h 47 min #

      Bonjour Le Bon,

      Une bonne position de sommeil chanteur, c’est la même chose qu’une bonne position pour un non chanteur. :p

      – Il faut que ce soit une position ou tu peux respirer amplement. La meilleure suggestion est couché sur le dos.
      – Investis dans un bon oreiller qui te redresses très légèrement. Il faut que tu te sentes bien au niveau de la nuque. Nettoies régulièrement tout l’espace dans lequel tu te reposes : poussière, literie…
      – Optimise ton sommeil : noir complet, pas de ventilateur, et la pièce doit être un peu fraîche. Entraîne-toi à disposer d’une nuit de sept à huit heures selon ton besoin, et essaie même d’avoir un peu plus de temps pour toi, comme ça tu ne te sentiras pas pressé, tu te réveillera en douceur et tu n’auras même pus besoin de réveil.

      Bonne application !

      Charles

  16. ahishakiye 5 décembre 2014 à 11 h 07 min #

    moi aussi ces conseils ma beoucoup toucher car je suis un chanteur debutant.en effet j’aimerais vous demande monsieur charles votre suivie de maniere individuel.merci

    • Charles 5 décembre 2014 à 15 h 50 min #

      Bonjour à toi ! Merci pour ton commentaire.

      Je ne fais pas de suivi individuel et tu as bien plus à gagner à chercher l’enseignement de chanteurs amateurs de chorale ou professionnel, comme dans les conservatoires. 😉

      Cependant nous sommes à ta disposition dans les commentaires, aussi je t’invite à commencer à pratiquer et à avoir un peu d’expérience, puis à nous partager ce que tu as appris. Si tu as des questions en relation avec ton bien-être et ta voix, je t’aiderai.

      Bon courage !

      Charles

  17. Amba 28 décembre 2014 à 21 h 11 min #

    Salut charles j’etais entrain de naviguer histoire de faire des recherches sur ma formation personnelle et j’suis tombé sur ton article, bah! moi j’ai un problème dans mon jeune age disons 1 à 12ans j’avais une voix trop fine plus que même celle d’une fille et quand j’ai atteint l’age de l’adoléscence ma voix a complètement changé se devenue trop basse pas sensuelle ni grave vraiment pas séduisant et mes interlocuteurs même interlocutrices me l’ont deja fait rémarquer parfois je me sens victime des effets naturels bah! voilà charles si vous pouriez m’aider obtenir à avoir une voix plus séduisante. Kevin

    • Charles 30 décembre 2014 à 19 h 27 min #

      Salut Amba,

      Ce que tu décris rejoint le commentaire de Pierre, si tu as une voix très grave, même si elle te paraît peu séduisante pour le moment tu as beaucoup de chance car les gens sont très sensibles à des timbres profonds. 🙂

      Tout dépend de la représentation que tu te fais de ta voix, et à vrai dire il ne dépend que de toi de t’améliorer, je peux juste t’offrir ces exercices qui m’ont aidé et aidé bien d’autres :

      -> Oblige-toi au moins une fois par jour à parler bien fort, en articulant et en prenant ton temps. parle comme si tu es rempli de confiance et comme si tu t’en fichais de ce que pense les autres. Une précision qui est très importante pour toi : je ne te demande pas de te sentir en confiance. On s’en fout si tu te sens prêt ou non : juste FAIS-LE, et agis comme si tu jouais un rôle. Même si tu as l’impression au début que tu n’es pas toi-même, souviens-toi que c’est un exercice et que plus tu vas oser t’exprimer pleinement, plus tu vas prendre conscience de ta force.

      Il faut toujours faire semblant d’être quelqu’un d’autre pour se découvrir nos talents cachés. Et si ta voix est très grave, elle peut devenir magnifique.

      -> Je veux en deuxième étape que tu fasses davantage de modulations avec ta voix. Rend-la chantante : accentue certains mots, donne de l’intention dans tes phrases. Je le répète, prend ton temps : plus tu seras posé et fluide, plus les gens seront disposés à t’écouter. Cela prendra du temps mais ça arrivera.
      Pour formuler autrement, donne de l’énergie à ta voix, comme si elle était une vague tantôt forte et puissante, tantôt calme et presque murmurée. Plus tu la varieras en modulations, plus tu auras de l’impact et meilleur tu te sentiras.

      Je te conseille enfin de te rapprocher de chanteurs, même amateurs, afin qu’ils puissent mieux te guider dans la modulation de la voix. C’est un terme clé et ça peut tout changer pour toi.

      Bonne chance et revient nous voir avec des résultats !

      -Charles

  18. Amba 30 décembre 2014 à 21 h 23 min #

    Merci charles pour ces conseils, c’est noté et je vous tiendrai au courant.
    bonne fête de nouvelle année

  19. Jean Paul 4 janvier 2015 à 5 h 48 min #

    Bonjour,
    Un grand bravo à ce site que je découvre.
    C’est maintenant à l’âge de ma retraite que je m’oriente vers le chant, car j’y trouve un moyen d’expression qui « libère », qui « soulage » (sortir quelque chose de soi) et qui dynamise.
    J’ai d’abord pris des cours avec un (e) prof de chant avec laquelle je n’ai ressenti aucune affinité et ce fut un désastre. Dans un second temps j’ai participé à un stage de voix qui m’a permis de découvrir une voix de basse que je n’imaginais même pas.
    Ce fut donc un ressenti de grande motivation, m’incitant à persévérer et à chercher à m’améliorer.
    Baigné dans le milieu du sport, dans mon activité professionnelle, j’apprécie bien sur tout ce qui est en rapport avec le corps. Mais paradoxalement, au niveau du chant je constate que le problème le plus important que je dois régler se situe au niveau de la respiration. (Mauvaises habitudes, consistant à « gonfler » les poumons.) Je peux donc exprimer des sonorités profondes et graves (plus difficiles dans les aigus) mais seulement lorsqu’il s’agit de ne faire que des sons (Yé ; Yi, you ; ya … vous connaissez sans doute). Mais lorsqu’il s’agit de mettre des paroles (d’une chanson) je rencontre beaucoup plus de difficultés et bien moins d’aisance et de résonance.
    Pour autant, je persévère allant même jusqu’à m’initier au solfège pour mieux apprécier les sons, les tonalités et les nuances ..
    Mon répertoire se situe dans la variété et ce qui m’aiderait le plus je pense maintenant, serait de m’enregistrer et m’entendre sur un accompagnement musical.
    J’aimerais bien trouver un moyen « technique » de le réaliser.
    Pour le reste félicitations à vos remarques et surtout à votre « philosophie » qui tend à lier le chant à l’individu dans sa globalité plus qu’à une simple technique, même si cette dernière à ses règles que l’on doit respecter.

    • Charles 8 janvier 2015 à 17 h 07 min #

      Bonjour Jean-Paul, c’est un plaisir te te lire ! Félicitations pour ton avancée dans le chant.

      Lorsque tu dis que tu as des difficultés à respirer et que tu gonfles trop des poumons, c’est excellent parce que ça va nous permettre d’établir un plan qui te permettra de progresser et de te sentir mieux si tu t’appliques :

      > Il n’y a pas de secret, tu as besoin de pratiquer à fond la respiration ventrale. C’est là que tu trovueras ta force. Tu donneras de la puissance à ta voix et tu seras aussi davantage en contrôle.

      > Durant une première semaine, je veux que tu t’intègres une routine de 5 minutes de respiration au moins en suivant ces consignes : 6 secondes d’inspiration en gonflant légèrement le ventre (on ne se force pas !), 3 secondes de rétention, et expiration libre. Une fois l’expiration terminée tu reprends le rythme. Je te suggère de faire cela tous les matins, après t’être levé.

      > Prends bien ton temps et si tu te fatigues durant l’exercice, ne t’inquiète pas. C’est même bon signe car ça indique que le corps est en travail. Tu dois voir ce que je veux dire par là étant donné ton expérience. 🙂

      > La deuxième semaine, commence à allonger cette pratique en faisant 6 minutes, 7 minutes, 8, 9 ou 10… essaie toujours de viser 10 voire un peu au-delà. Mais inutile d’être pressé, meiexu vaut en faire peu régulièrement que plus du tout après.

      > Quand tu te sens prêt, intègre une autre séance de respiration dans la journée, après le déjeuner ou en soirée c’est très bien.

      > Lorsque tu te mettras à chanter, je t’encourage à prendre conscience de la réserve qui est logée en bas du ventre, et à chaque fois que tu te sentiras faiblir, va puiser dedans. C’est imagé mais le chant répond surtout à ton mental et à tes représentations. Tu peux t’imaginer appuyer sur un gros bouton lentement en faisant même le geste, c’est une astuce d’un chanteur qui m’a beaucoup servi.

      > Pour ce qui est de la difficulté de prononcer des paroles, un chanteur ayant plus d’expérience pourra mieux te guider mais je peux déjà te dire qu’il suffit de prendre son temps pour bien articuler et de s’immerger dans la musique en VIVANT le texte, en faisant des intonations et en accentuant les mots. Plus tu es humain dasn ta performance, meilleur tu seras.

      J’espère que ça te sera utile ! Bonne aventure 😉

      -Charles

  20. marechal 18 janvier 2015 à 0 h 36 min #

    Comment fair pour debloquer ma voix je n’arrive pas aller plus haut que la normal sa se bloque dans ma gorge ses tres tres genant je ne peut pas chanter sur plusieurs chansons ces agacant ?

    • Charles 18 janvier 2015 à 17 h 02 min #

      Salut Marechal, je t’invite à lire les commentaires précédents, tu trouveras des clés qui t’aideront. 😉

      Cette réponse que j’ai écrite ultérieurement te sera utile:

      « Je peux t’apporter quelques pistes, après je te recommande vivement d’en parler à un chanteur professionnel, tu peux parler à quelqu’un du conservatoire de ta ville par exemple. Il aura des conseils mieux adapté. Mais j’ai quand même une idée pour ton problème :

      Si ta voix sèche, c’est que probablement tu la pousse trop. Il faut que tu adoptes de meilleures habitudes et que tu en fasses plutôt peu chaque jour.

      1- Travaille ta posture : 2/3 minutes dos au mur, avant chaque séance de chant, les bras légèrement écartés comme si tu formais une flèche. Le dos des mains est aussi collé au mur. Rentre un peu le menton comme si tu voulais toucher ta glotte, afin que ta nuque soit mieux alignée. Essaie de tenir un cours temps et respirant calmement, 5 à 6 secondes d’inspiration, 3 seconde de rétention, puis tu expires librement.

      2- Échauffe-toi mieux avant de chanter : https://www.youtube.com/watch?v=kQtPa4Ndbtk »

      Bon courage Maréchal et revient plus tard avec davantage d’explications sur les sensations que tu éprouves dans ton corps.

      Charles

  21. Audrey 20 janvier 2015 à 18 h 05 min #

    Hello Charles,
    tu reçois beaucoup de compliments, et j’en rajoute un supplémentaire, tes conseils sont vraiment supers 🙂
    J’ai vu que tu donnais pas mal d’astuces sur la respiration concernant le chant ; j’ai une question concernant la justesse…
    J’ai vu dans certaines de tes réponses que tu renvoyais parfois vers un professeur de chant professionnel, mais bon je tente quand même…

    Voilà mon souci : Je chante assez régulièrement depuis moins d’un an avec un contrebassiste (nous faisons un petit duo jazz) et cela ne laisse encore moins la place aux fausses notes.
    J’ai pris quelques cours de chant où on m’a expliqué que pour avoir une meilleure justesse il fallait que je m’entraine avec un piano, etc, etc.
    Je l’ai fait, malheureusement j’ai toujours des petites notes (souvent haut perché, je suis plus à l’aise pour les graves) qui ne sont pas justes lorsque je dois chanter. Je sais que je peux les atteindre, mais je n’arrive pas à être précise, je tape à coté….

    Aurais tu un exercice de visualisation ou quelque chose qui pourrait m’aider à résoudre cela ?

    Merciiiiii !!

    Audrey –

    • Charles 21 janvier 2015 à 16 h 43 min #

      Hello Audrey ! Merci pour ces mots. 🙂

      Quand il s’agit de performance spécifique sur le chant, je conseille en effet d’aller discuter avec plusieurs professeurs car mon expérience est limitée, cela dit je peux te suggérer sans problème une méthode qui t’aidera à progresser :

      > Chanter des aïgus fut mon grand obstacle aussi, et c’était surtout parce que j’avais tendance à avancer le coup et à m’étrangler. En premier temps, je veux que tu fasses tes entraînements avec une bonne posture. Pour l’améliorer je te renvoie sur l’exercice dos au mur que j’ai expliqué plusieurs fois en commentaire, tu dois savoir de quoi je parle comme tu les a parcourus.

      > Après t’être bien échauffée, pratique pendant quelques minutes le passage d’un morceau qui te pose problème. Un passage où tu dois alterner entre du grave et de l’aigu par exemple. Il faut prendre le taureau par les cornes et répéter, répéter et répéter ce qui te bloque. Tout en faisant cela, observe ton corps et constate ce qui te gêne physiquement. Note tes remarques. C’est en repérant ces sensations subtiles que tu peux receuillir de meilleurs indices de la part de chanteurs. Fais cet exercice jusqu’à-ce que tu sois fatiguée, alors revient à des mélodies plus faciles à exécuter.

      > Une fois que tu te sens mieux reposée, refais cet exercice. L’idéal serait de le faire au moins 2 fois par jour et ce durant une semaine minimum, afin que tu réalises ton évolution.

      > Demande-toi à chaque fin de séance, « qu’est-ce que je pourrais faire pour progresser ? ». Cela peut être modifier l’exercice, s’entraîner sur un autre chant, chercher une source précise, ou tenter une idée. On ne le sait pas mais bien souvent l’inspiration vient lorsqu’on se pose la bonne question et que l’on est prêt à agir.

      Concernant les sources, une simple recherche à partir de youtube peut t’amener vers des chanteurs amateurs et professionnels qui te partagent des clés et conseils précieux. Tout n’est pas à prendre au premier degré mais des informations de qualités existent et avec ta pratique régulière tu seras capable d’en tirer profit.

      Avec ce type d’entraînement tu pourras avancer, et quand tu te sentiras prête va discuter avec des chanteurs et/ou des professionnels. 😉 Tu es aussi la bienvenue pour partager ici ce que tu as découvert. Si tu as d’autres questions on est là.

      Have fun!
      Charles

  22. Audrey 21 janvier 2015 à 17 h 09 min #

    Merci pour ta réponse rapide Charles !
    Je vais appliquer ca et je te ferai un retour 😉

    A bientot !

  23. Angelus 24 janvier 2015 à 0 h 20 min #

    bonsoir tout le monde!
    je voudrais des petits conseils, je chante souvent et plusieurs personnes me disent que je chante bien j’ai été sollicité dans 2 chorales, bref, je n’ai jamais fait de cours de chant et j’ai toujours ce sentiment que je chante faux d’où j’ai pas le courage de m’afficher mais j’aimerai vraiment me livrer. AIDEZ MOI SVP.
    Merci pour les 11 conseils j’en prends note.

    • Charles 28 janvier 2015 à 2 h 43 min #

      Hello Angelus,

      Tu as juste peur. 😉 Mais je vais relever ce que tu m’as dis pour te faire comprendre que tu as tout à gagner en allant de l’avant :

      -> Tu as le sentiment de chanter faux mais tu as eu des compliments et aussi on t’a sollicité dans 2 chorales. Franchement c’est génial : c’est quand même une preuve que l’on croit que tu as du potentiel ! Considère donc que quand bien même tu ne crois pas en toi, d’autres le font. Ce n’est pas parce que tu rejoins leur groupe que tu es déjà parfait, c’est parce que tu es capable de progresser et de faire ressortir quelque chose de génial.

      -> Ensuite, sache que tu n’as pas besoin d’avoir confiance en toi pour faire des choses. Même si te sens mauvais en chant, va rejoindre une des deux (ou les deux) chorales, et entraîne-toi avec des chanteurs. Apprends avec eux. Fais-même des erreurs et corrige-toi au fur-et-à-mesure. Une chorale est censée être une équipe, on ne délaisse aucun membre. Va chercher du support auprès de personnes plus expérimentées et demande des conseils. Ne te préoccupe pas de ton niveau actuel : vise ce que tu veux développer.

      Si tu peut entrer dans un environnement qui te pousse vers l’avant, tu vas évoluer. Et laisse ta confiance prendre le temps de venir. En attendant, passe à l’action et agis vers tes rêves, si l’un d’entre eux est de chanter!

      Haut les coeurs,
      Charles

  24. Pierre 28 janvier 2015 à 0 h 32 min #

    Bonjour Charles !

    Je viens juste de lire votre article. Je chante tout le temps, j’adore ça. Mon rêve (légèrement superficiel j’en suis conscient) a toujours été de participer à un télé-crochet et en gros d’avoir mon quart d’heure de gloire.

    Le problème c’est que quand je chante je trouve que je chante bien, sauf que quand j’entend ma voix enregistrée c’est une horreur. Je ne dis pas ça parce-que je ne suis pas habitué à m’écouter mais vraiment c’est immonde, c’est pas une voix qu’on a envie d’entendre. Du coup ça me dégoûte un peu et je continue de chanter par plaisir sans faire quelque chose de plus concret que de chanter dans mon salon quand je suis seul.

    Cependant, je réalise que c’est la seule chose que je veux faire et j’ai décidé de m’y mettre sérieusement, en termes de pratique, d’exercices etc, histoire de me dire que malgré tout j’aurai essayé. Premièrement, je compte m’inscrire sur imusicschool et acheter « Le Chant pour les nuls » en espérant y apprendre des choses encourageantes, lesquelles me permettront de sentir une amélioration dans ma façon de chanter.

    Qu’en pensez-vous ? J’ai un contrat étudiant chez McDo qui me rapporte un bon 500euros par mois donc les cours de chant avec un professeur ça me semble un peu compromis compte tenu des dépenses que j’ai à côté.

    Merci ! 🙂

    • Charles 28 janvier 2015 à 3 h 13 min #

      Salut Pierre,

      Je vais t’envoyer un mail.

      A bientôt
      Charles

  25. badji 11 mars 2015 à 6 h 07 min #

    Hello charles! j’ai tout lu et c’est très interessant. enfait moi, je suis rappeur et je veux travailler mon flow(voix).je pars a la plage chaque jour pour repeter mes textes en haute voix. je passe 2h à rapper, à chanter tout en criant. je voudrais savoir si c’est une bonne methode ou mauvaise. et j’ai besoin de vos conseils pour embellir et maitriser ma voix.
    merci
    badji

    • Charles 15 mars 2015 à 23 h 08 min #

      Salut Badji et merci de nous partager ton expérience 😉

      Voici ce que je te recommande :

      > Ne crie pas. Ne crie jamais. Si tu veux utiliser ta voix, oublie le cri : tu ne feras que mettre tes cordes vocales à mal, voire pire. Il y a différentes manières de crier, et certains font semblant en allant chercher profondément. Mais tu n’as pas besoin de ça dans l’immédiat.

      > C’est très bien que tu t’entraînes 2 heures par jour à la plage. Essaie de faire une séance dans la journée et une plus courte en soirée juste avant de dormir, afin de consolider tout ce que tu as appris. Note aussi les éléments qui te semblent importants à améliorer pour le jour suivant. Ce conseil est particulièrement important : plus tu te concentres sur ce que tu maîtrises le moins, meilleur tu seras par la suite.

      > Pour entretenir et embellir ta voix, améliore ton flow par la respiration. La respiration est la clé de tout. Inspire-toi de ces deux articles et décide d’une méthode simple à ajouter à ta pratique :
      http://www.lifestyle-conseil.com/pratiquer-meditation/
      http://www.lifestyle-conseil.com/coherence-cardiaque/

      > Pour embellir ta voix, fais-toi des listes de vocabulaire à ajouter à tes flows. Utilise n’importe quel format qui marche. Plus tu connaîtras des mots, plus tu seras libre comme un « poète ». Un rappeur en est un d’une certaine façon. Ecoute aussi beaucoup de rap (si posible du rap qui parle d’un peu plus de choses que de fric et de salopes et de fuck the system) et contacte des rappeurs. Présente-toi brièvement et pose-leur 2/3 questions précises et pertinentes que tu ne trouves pas sur google, et qui t’aideront à progresser. Reste en contact avec eux pour la suite. On pourrait aller plus loin en développant ta présence dans les réseaux sociaux mais je te laisse avancer avecc tout ça.

      Bonne chance et revient quand tu as à nouveau du concret !

      Charles

  26. manxn 16 mars 2015 à 15 h 15 min #

    Bonjour !
    Vous dites que faire vibrer sa voix est très bien mais avec une copine on s’envoie des vidéos de chant et elle me dit que ça fait bizzare et pas top vu que ma voie tremble
    Merci de me répondre car j’en ai vraiment besoin 😉

    • Charles 17 mars 2015 à 1 h 35 min #

      Salut Manxn!

      Vibrer sa voix, ce n’est pas la faire trembler 😉 il s’agit plus d’une sensation spécifique à ce que les chanteurs découvrent. C’est un détail très particulier.

      C’est bien que tu partages tes performances avec une copine et je vous encourage à continuer, mais est-elle une chanteuse avancée ? Êtes-vous du même niveau ? Commencez-vous ensemble ? Si c’est le cas ne prends pas ses commentaires trop sérieusement, tu risques de manquer le coche.

      Correspondez avec des gens qui ont plus d’expérience que vous et continuez à vous entraîner ensemble. L’idée n’est pas d’arrêter de se commenter mais de ne pas tout miser dessus.

      Enjoy!

      Charles

  27. Carena 17 mars 2015 à 18 h 42 min #

    Super article. J’ai tout le temps cette sensation quand je me mets à parler fort et c’est très gênant surtout quand il faut parler en publique, et il y a aussi cette impression que la voix diminue. Que faire pour améliorer cela.
    Merci

    • Charles 18 mars 2015 à 19 h 13 min #

      Salut Carena, il faut que tu entraînes ton souffle en priorité.

      – 5 à 10 minutes de cohérence cardiaque (http://www.lifestyle-conseil.com/coherence-cardiaque/) par jour. Si possible, tu fais une séance le matin, plus une avant de chanter. Des chanteurs l’appliquent et en reconnaissent les bienfaits, autant dans le rendu que sur le stress.

      N’ais pas peur de parler fort, on devrait tous s’exprimer à pleins poumons.

      Charles

      • Carena 19 mars 2015 à 10 h 05 min #

        Merci pour ce conseil!

  28. Camille 29 mars 2015 à 23 h 30 min #

    Bonjour Charles :),
    j’ai 17 ans et j’adore chanter mais surtout pas en public !
    J’ai une voix speciale car je suis une fille mais je ne monte pas dans les aigues pour exemple le refrain de « Avenir » de Louane est trop aigu pour moi ! Donc je ne sais pas quelle chanson chanter pour ne pas finir asphyxiée par les aigus et pouvoir un peu entrainer ma voix.
    Sinon j’ai pour habitude de parler assez fort et distinctement (merci le théâtre !)
    Mais par contre comme je l’ai dit plus haut je ne chante jamais en public alors je n’ai pas vraiment idée si je chante juste ou faux mais par contre quand je m’enregistre et que je m’ecoute je trouve ca absolument affreux, faux, voix cassée etc.. Du coup penses tu que je devrais chanter devant quelqu’un pour qu’il me dise son avis ?
    Voilà mes petites questions 🙂

    • Charles 6 avril 2015 à 19 h 19 min #

      Salut Camille !

      La réponse est un peu dans ta question 😉 tu te demandes si vraiment ton chant peut être apprécié et le seul moyen de le savoir est de recueillir l’avis d’un chanteur.

      Quand tu débutes en chant, un bon prof se focalisera sur des éléments subtils que tu ne remarqueras peut-être pas, et tandis que tu placeras tes attentes sur une idée globale de ta performance, le prof lui décèlera les point forts et faibles sur le timbre, le mouvement, la respiration, la posture, etc.

      Si tu veux progresser tu n’as pas le choix, il faut que quelqu’un t’entende, mais pas n’importe qui. Le mieux est que tu reçoives l’avis d’un professionnel comme un chanteur de groupe qui serait dans le coin, ou plus simplement demande 10 minutes à un professeur de conservatoire ou des membres d’une bonne chorale.

      Si chanter devant quelqu’un est absolument hors de question, enregistre-toi avec la meilleure qualité audio possible (je ne peux pas vraiment te dire sur ce sujet mais un peu de recherche suffira) et fournis-le. Cependant pour être honnête, ne t’attends pas à grand chose en procédant ainsi.

      Si tu as très peur de chanter en public, tu dois le faire. Même si ce n’est que devant une seule personne. Trouve les chanteurs environnants et présente-toi en faisant bien comprendre que tu veux juste t’améliorer parce que tu adores le chant. Fais une petite démonstration sobre et sans prétention et demande sur quels éléments tu dois te focaliser pour progresser.

      A toi de décider de le faire ou non ! Je sais que ça peut être effrayant mais c’est ce qui donne de la valeur à ta passion.
      Bon courage,
      Charles

  29. paty 11 avril 2015 à 2 h 01 min #

    Cette histoire de prendre l’air dans le bas du ventre je ne sais pas comment m’y prendre. Je me suis mis a l’exercice de respiration et j’ai l’impression d’avoir le vertige mais comme j’ai lu plus haut c’est normal. Je suis ronde et on me dit que c’est facile pour les personne de ma forme d’atteindre les aiguë mais pas vraiment le cas pour moi. Je veux vraiment arriver a chanter avec le bas du ventre pour voir le résultat aide moi please!
    Merci pour l’article et pour ta disponibilité ! 🙂

    • Charles 14 avril 2015 à 19 h 45 min #

      Hello Paty,

      Je pense que l’idée d’une personne ronde pouvant chanter aigu et une personne maigre pouvant descendre très bas est plus le fruit d’un cliché, ce qui compte c’est de savoir si tu peu chanter dans un registre d’alto, soprano, etc.

      Pour ce qui est de la performance au chant je peux t’orienter dans une direction mais il faut que tu échanges avec des chanteurs amateurs ou professionnels, particulièrement si tu as du mal à comprendre le principe de chanter avec le bas du ventre.

      Je peux te dire ce que l’on m’a appris : chanter avec le bas du ventre, c’est surtout une affaire de mental, il faut que tu t’ancres bien sur le sol et que tu respires abondamment en détendant la zone sous le ventre. C’est logique en fait : si tu te concentres juste sur respirer avec la poitrine, ton corps répondra en conséquence et tu stimuleras presque exclusivement la poitrine. Mais si tu te focalises aussi sur un mouvement circulaire passant par le nez, descendant dans les poumons puis remontant au niveau du ventre pour ressortir, tu auras des sensations différentes et moins de tension au niveau de la poitrine. Cette dernière se relâchera et tu seras plus amène à prendre ton souffle profondément et à dégager de la puissance vocale.

      Le mieux que tu puisses faire est de continuer à t’entraîner sur la respiration ventrale, mais vraiment à petites doses. Fais par exemple 2 minutes le matin et 2 le soir, puis au fur et à mesure essaie d’atteindre 5 minutes en y ajoutant le midi. Simple, enfantin et très bon à poursuivre. De préférence debout. Si les vertiges sont trop forts, tu peux t’allonger.

      Pour plus d’infos et une meilleure guidance sur chanter avec le bas du ventre, parle avec des chanteurs expérimentés (chorale, conservatoires) et tente aussi une recherche sur youtube, il y a de bon professeurs. 😉

      Bon courage et continue !

      Charles

  30. Rodrigue 22 avril 2015 à 15 h 15 min #

    Bonjour Charles,
    Merci pour ton aide et ta disponibilite. J’aimerais que tu me dise comment savoir si je suis soprano, alto ou tenor. Aussi, ma voix se casse tres vite et l’on m’a dit que c’est parce que je chante avec la gorge et non avec le ventre. Qu’en penses tu? Enfin, quels conseils me donnes tu pour avoir du coffre et de l’endurance? Merci et cordialement!
    Rodrigue.

    • Charles 24 avril 2015 à 23 h 17 min #

      Bonjour Rodrigue,

      On a eu le même problème en chant, je te propose un bon exercice pour chanter davantage avec le ventre :

      > le matin, prends 10 minutes pour inspirer doucement par le nez 6 secondes, garde ta respiration 3 secondes, et expire librement. Renouvèle autant que tu peux.
      > Fais ça en douceur, le but n’est pas de te forcer : si besoin inspire 4 secondes et gardes la respiration 2 secondes. Ce qui compte c’est que tu suives un rythme.
      > Au fur et à mesure accompagne tes respirations à en gonflant légèrement le ventre à l’inspire, et pareil en le creusant à peine à l’expire.
      > Tu auras des sensations étranges (c’est un exercice de méditation aussi), surtout continue et essaie de te focaliser sur ton ancrage : travaille ta stabilité et un peu de vocalismes de ton choix (rien d’élaboré).
      > Si tu es capables de faire cet exo tous les matins, les résultats seront énormes à la longue. Il faut que tu le continues, si tu stoppes, ce sera moins facile.

      Chanter avec la gorge puis au ventre est un défi commun des chanteurs, pratique un peu de ton côté et échange avec des amateurs et des professionnels.

      Pour déterminer si tu es ténor ou soprano je ne peux pas t’aider, mais tu peux déjà faire un test avec un piano en voyant jusqu’où tu peux aller dans les basses et dans les hauteurs. Tu as besoin de quelqu’un d’expérimenté, je te recommande l’avis d’un membre de conservatoire.

      Bonne pratique et à bientôt !

  31. Nathalie 24 avril 2015 à 7 h 38 min #

    Bonjour !

    Merci infiniment pour ces précieux conseils ! J’ai tout lu… et je vais tâcher de les appliquer.
    Cela fait plus de 20 ans que je fais de la musique (accordéon et/ou clavier) dans un orchestre et j’ai dernièrement décidé de me (re)mettre à chanter… pour changer un peu de l’instrumental….
    Un de mes soucis, c’est que je dois apprendre à coordonner instrument et voix 🙂
    Pour moi, j’ai l’impression qu’une voix masculine est beaucoup plus belle pour le chant… ou alors qu’il faudrait avoir une voix féminine plutôt grave. Ce qui n’est pas mon cas…
    J’ai eu fait un duo avec un ami il y a bientôt 20 ans le temps d’un été et j’avais eu énormément de plaisir à chanter. Je faisais principalement les deuxièmes voix.
    Je voudrais retrouver cette sensation et arriver à me lâcher (donc être moins stressée).
    J’ai décidé de commencer par intégrer 2 ou 3 chants dans notre répertoire afin de voir la réaction du public…. même si je sais que je dois le faire POUR MOI à la base et non plus le public… j’y travaille (pas tjs évident de concilier vie de musicienne et familiale…) pour le mois de mai… 🙂

    Une amie m’a dit de chanter avec le coeur. Et pour l’instant, les chansons que je voudrais chanter (et jouer) sont des chansons d’amour et tranquilles.
    Je me suis enregistrée.
    Jusqu’à il y a peu de temps, je n’aimais pas entendre ma voix… après m’être enregistrée sur une chanson, j’ai trouvé que, à part la justesse dans les graves, ça donne pas trop mal et suis plutôt motivée à poursuivre !

    Je n’ai rien lu concernant la voix de tête…. c’est d’ailleurs pour moi la façon dont je me sens le plus à l’aise quand je chante. Je suis juste et je tiens ma note juste et longtemps.
    Quand je descends dans les graves, je dois chanter doucement histoire d’être juste… mais le grave n’est pas mon point fort… justement est-ce parce que je chante avec une voix de tête ? Comment passer d’une manière à l’autre ?
    D’ailleurs quand je parle, il me semble que la plupart du temps je parle en voix de tête…
    Si j’essaie de chanter de l’autre manière (je ne connais pas le terme), ma voix déraille…
    Est-ce un problème de ne chanter qu’en voix de tête ? Cela fatiguerait-il plus vite les cordes vocales ?
    Voilà, merci d’avance pour vos précieux conseils….
    Je vous tiendrai au courant de mes « progrès » ;-))
    Belle journée. Nathalie

    • Charles 24 avril 2015 à 23 h 36 min #

      Salut Nathalie et merci pour ton partage !

      En effet bien chanter demande à chanter avec le coeur, et le meilleur moyen pour te libérer et t’exprimer pleinement est d’équilibrer ton quotidien entre des tâches excitantes et relaxantes. je t’invite pour commencer à considérer dans quel penchant tu devrais t’investir davantage : considère la méditation la danse, la peinture, un hobbie qui te tente ! Tu as peut-être envie aussi de passer plus de temps de jeu avec ta famille (ou moins !). Pour un beau chant, il faut embellir sa vie dans tous les aspects. 😉

      Concernant la voix de tête, d’après ce que mes professeurs m’ont dit tout le monde peut passer d’une voix de tête à une voix plus « ventrale ». Tu n’es peut-être pas faîte pour chanter dans les basses mais tu peux alterner les deux types de voix. La voix de tête aide surtout pour les aigus et – de façon imagée – c’est en étant bien stable et en cherchant dans ton ventre/tes tripes que tu donnes de la couleur et de la passion au chant. Je ne peux pas te dire comment faciliter la transition. La voix de tête est ta zone de confort, imagine ce que tu vas pouvoir accomplir en développant tes capacités !

      Chacun a sa propre manière de chanter « en-dessous du ventre » et la meilleure option pour toi est d’avoir une entrevue avec un professeur suffisamment pédagogue pour te guider selon la façon dont réagit ton corps. Je peux t’offrir ce qui a marché pour moi mais il va falloir que tu échanges avec d’autres 😉 :

      > Détends-toi à fond. Fais de la cohérence cardiaque ou explore la méditation (nous avons un article pour chaque sujet), mets-toi dans un état positif. Si je suis trop stressé je mets ma musique et reproduis des gestuelles martiales. C’est mon truc perso, à toi d’essayer différentes manières et de trouver ton déclencheur. C’est à la fois fun et super agréable.

      > Lorsque tu veux chanter avec le « ventre », imagine que l’air circule depuis ton nez, descend vers les poumons jusqu’en dessous de la ceinture, et remonte à partir de la colonne vertébrale.

      > Pour donner de la puissance, accompagne avec un geste comme tu appuyais dur quelque chose progressivement. Ça peut être un bouton, un oreiller, ou si c’est plus motivant imagine tes mains sur le torse musclé d’un mec, si ça peut marcher… pourquoi pas ? 😉

      A propos des bâillements, ils arrivent lorsque tu es dans un état qui relâche de la tension. Tu peux les provoquer même, et je te le conseille !

      Bon courage pour tes progrès et tous mes vœux de réussite 🙂

      Charles

      • rose 13 février 2016 à 20 h 43 min #

        bonjour charles
        j’ai un problème qui me dérange est quand je chante seule c’est très bien mais le seul problème c mon soufle et avec de gamme basse g n’arrive pa a chanter et encore si g chante avec des gens ma voix n’arrive pa a sortir g suis obligé de la forcé qu’est -ce que g peux faire

  32. Nathalie 24 avril 2015 à 7 h 49 min #

    Ah oui, encore une petite chose…
    Qu’en est-il du fait qu’on puisse avoir envie de bailler, quand on chante ?
    Merci 🙂

  33. Abel 26 avril 2015 à 16 h 47 min #

    Bonjour … Besoins de conseils euh je suis ténor mais j’ai du mal avec les aiguës … Peux tu me conseils quelques exercices pour m’aider et je commence grave à désespérer … Merci

    • Charles 26 avril 2015 à 20 h 10 min #

      Bonjour Abel,

      > Chanter des aïgus fut mon grand obstacle aussi, et c’était surtout parce que j’avais tendance à avancer le coup et à m’étrangler. En premier temps, je veux que tu fasses tes entraînements avec une bonne posture. Pour l’améliorer je te renvoie sur l’exercice dos au mur que j’ai expliqué plusieurs fois dans les commentaires.

      > Après t’être bien échauffé, pratique pendant quelques minutes le passage d’un morceau qui te pose problème. Un passage où tu dois alterner entre du grave et de l’aigu par exemple. Il faut prendre le taureau par les cornes et répéter, répéter et répéter ce qui te bloque. Tout en faisant cela, observe ton corps et constate ce qui te gêne physiquement. Note tes remarques. C’est en repérant ces sensations subtiles que tu peux receuillir de meilleurs indices. Fais cet exercice jusqu’à-ce que tu sois fatigué, alors revient à des mélodies plus faciles à exécuter.

      > Une fois que tu te sens mieux reposé, refais cet exercice. L’idéal serait de le faire au moins 2 fois par jour et ce durant une semaine minimum, afin que tu réalises ton évolution.

      > Demande-toi à chaque fin de séance, « qu’est-ce que je pourrais faire pour progresser ? ». Cela peut être modifier l’exercice, s’entraîner sur un autre chant, chercher une source précise, ou tenter une idée. On ne le sait pas mais bien souvent l’inspiration vient lorsqu’on se pose la bonne question et que l’on est prêt à agir.

      Une simple recherche à partir de youtube peut t’amener vers des chanteurs amateurs et professionnels qui te partagent des clés et conseils précieux. Tu peux aussi rencontrer des gens expérimentés qui te guideront efficacement. Plus tu as des infos de qualités et une idée de ce que tu dois chercher, avec une pratique régulière, meilleur ce sera.

      Bon courage
      Charles

  34. Rodrigue 4 mai 2015 à 1 h 52 min #

    Bonjour #Charles
    Ce n’est qu’aujourd’hui que j’ai eu connaissance de ton message. Je mettrai des conseils en pratique. Merci bien pour ta generosite et ta disponibilite. A bientot!

  35. Nancy 25 mai 2015 à 22 h 19 min #

    Slt Charles j’ai essayé pour tes conseils les postures et tous mais sa n’a pas marché au contraire sa c’est agrave maintenant j’ai la voix casse.Que faire??Merci d’avance!!

    • Charles 26 mai 2015 à 1 h 05 min #

      Salut Nancy,

      Précise la manière dont tu appliques les postures, à partir de quel point ta voix a commencé à se casser, et quelles sont tes sensations lorsque tu t’entraînes.

      On va voir comment on peut t’aider. Considère aussi que le corps a besoin de s’ajuster et que tu puisses avoir des réactions qui, bien qu’indésirables, soient nécessaires pour ton bien.

      Mais cela dépend surtout de la façon dont tu pratiques et c’est ce que j’ai besoin de savoir.

  36. sasha 28 mai 2015 à 17 h 38 min #

    bonjour!En fait j’avais essayé d’appliquer tout vos conseils,j’arrive petit à petit mais quelque fois je coinces et ma voix se casse.Que pourrai-je faire?
    merci

    • Charles 28 mai 2015 à 21 h 24 min #

      Hello Sasha,

      Si tu arrives petit à petit c’est déjà un excellent signe, poursuis l’entraînement. A quelle cadence fais-tu les exercices ? Est-ce que tu fais des pauses ? Tu as tendance à forcer ?

      Donne-toi le temps et laisse ton corps s’adapter, reste dans une idée de douceur. Si ta voix se casse, soit c’est parce que tu t’es trop fatigué, soit parce que tu a sauté des étapes. Restes sur les bases et procède lentement.

      Aussi ces exercices que j’ai écris servent à être plus à l’aise avec ta voix, il ne s’agit pas de chanter ! Si c’est chanter qui t’intéresse il faudra ajouter une autre méthode et surtout faire un suivi avec un professeur ou un mentor.

      Charles

  37. badji 5 juin 2015 à 14 h 58 min #

    merci charles, merci pour les conseils. je vois des ameliorations. Mais il me reste beaucoup de choses . maitriser ma voix, rapper 4mesures sans arret…

    • Charles 6 juin 2015 à 1 h 51 min #

      Salut Badji,

      Travaille en priorité ton souffle. 😉

      Déconstruit aussi ton entraînement : si tu veux rapper 4 mesures, commence par bosser le souffle sur 1 ou deux mesures avec pour but de ne pas être à court d’air.

      Concernant le rap même, je t’invite à faire une recherche locale de rappeurs et de les inviter à boire un coup seul à seul pour que tu leur demandes des conseils.

      Bon courage et tiens-nous au courant !
      Charles

  38. Clémence 8 juin 2015 à 5 h 00 min #

    Bonjour, j’ai beaucoup appris grâce à l’aspiration, mais j’ai toujours le même problème le trac que je n’arrive pas à gérer même en faisant des exercices de respiration cela ne m’aide pas je perd mes moyens c’est très enbarrassant pour moi. J’ai fais de la technique vocal de la choral mais j’arrive toujours au même point. Je n’arrive pas à me recentré sur moi-même à cause du trac je me laisse complètement submergé. Quel conseil vous me donneriez ? Et je trouve aussi que au niveau de puissance vocal cela reste très moyen. Merci

    • Charles 8 juin 2015 à 18 h 26 min #

      Bonjour Clémence,

      Le conseil que je peux t’offrir est à mon sens le meilleur que l’on a pu me donner : embrasse le tract. 🙂

      Le stress est bénéfique, il te met en situation pour surmonter les épreuves dans lesquelles tu te trouves (faire une performance devant plusieurs personnes). Sans stress, il n’y aurait pas de plaisir.

      Ne confond pas le stress et l’anxiété. Cette dernière est néfaste.

      Tu ne peux pas fuir le trac. Tout le monde a le trac. Ne le résiste pas, ne te focalise pas dessus, ou tu perds tes moyens. Entraîne-toi et accepte de lâcher prise quand vient le grand moment de montrer aux autres ce que tu peux faire.

      Finis les jugements ! Bon courage.
      Charles

  39. Clémence 9 juin 2015 à 9 h 24 min #

    Merci beaucoup pour vos réponses je vais les mettre en application j’espère que ça marchera

  40. senghor 9 juin 2015 à 15 h 08 min #

    bonjour charles mais moi j’ai une voix rock alors je voulais avoir la voix comme celle de john legend. quel conseil pouvez-vius me donner pour que j’y arrive aussi merci beaucoup j’esper vraiment .

    • Charles 18 juin 2015 à 23 h 29 min #

      Salut Senghor

      Si tu veux être un bon chanteur qui fait sensation, oublie d’imiter la voix de quelqu’un et développe plutôt ton propre style. Ne copie pas les autres, crée ton propre univers. Si en revanche c’est le style de John qui t’intéresse, le mieux à faire est de l’écouter beaucoup notamment avant de te coucher, et de déceler tout ce qui est susceptible de te donner la chaleur, les intonations, et le rythme de ce style vocal.

      Je peux te donner des conseils pour te sentir mieux dans ton corps et ta voix mais pour vraiment progresser au chant voici ce que tu dois faire :

      > Entraîne-toi sérieusement tous les jours, au moins deux fois 30 minutes (par exemple matin et soir).
      > Cherche des groupes amateurs et pros, traine avec eux, intéresse-toi vraiment à leur parcours et demande d’apprendre à leur côté (fais pas tout en même temps)
      > Renforce ta pratique en contactant des profs de conservatoire et/ou privés.
      > Sélectionne ce qui marche le mieux pour toi, et le style que tu cherches.

      Bon courage !
      Charles

  41. Léa 9 juin 2015 à 21 h 32 min #

    Salut Charles,

    C’est vraiment génial tout ce que tu as écrit et toute l’aide que tu apportes, merci infiniment! 🙂

    J’ai moi aussi une question. J’ai une voix très claire, assez aiguë et je chante juste quand je suis seule. Quand mais quand c’est en public, avec le stress je n’arrive plus toujours à contrôler ma voix, elle peut trembler, ou alors je me mets à chanter faux…

    Est-ce que c’est dû à une mauvaise maîtrise de la respiration? Ou c’est le mental, une mauvaise gestion du stress?
    Tu parlais du trac et de l’anxiété. Mais je ne comprends pas comment le trac (même en l’acceptant et le gérant bien) ne pourrait pas avoir une influence sur ta voix…

    • Charles 18 juin 2015 à 23 h 22 min #

      Salut Léa,

      Merci pour tes remarques et pour avoir posté ton commentaire, c’est un plaisir de répondre aux questions. 😉

      Le trac a une influence sur la voix, je ne disais pas le contraire. Ce qui fait la différence, c’est accepter le trac comme un afflux d’énergie, ou le rejeter parce que tu le considères comme désagréable et néfaste. On a tendance à associer trac et anxiété.

      Le trac est bénéfique dans le sens où il te fait réaliser que tu dois mettre le paquet vu qu’il t’es donné une opportunité de chanter devant des gens. C’est ce qui rend le moment intense. C’est ce qui te donne du plaisir.

      Je te recommande de ne pas juger le trac que tu ressens : ne te blâme pas de perdre le contrôle si ça arrive. C’est presque contre nature mais tu dois embrasser l’excitation du moment, même si tu as l’impression que tout fout le camp. 😉

      Plus tu pratiques et tu te perfectionnes, moins tu feras d’erreur. Et plus tu donnes le meilleur de toi-même sans te prendre la tête quand vient le moment de performer, plus ce sera plaisant pour les auditeurs.

      La respiration est capitale mais c’est surtout tes perspectives et ta santé qui te permettent de gérer le trac au mieux. Je t’invite à lire mon article sur la méditation et à consulter les productions de Fabien sur le sommeil et l’alimentation. Fais beaucoup l’amour aussi. 🙂

      On associe beaucoup de technique au chant et c’est en effet un gros aspect de la pratique, mais au moins 70% du travail passe dans les représentations mentales que tu te donnes.

      En espérant que ça t’aide pour la suite, et partage tes progrès plus tard
      Charles

  42. Jean 17 juillet 2015 à 12 h 40 min #

    Salut Charles. Merci beaucoup pour les conseils . j’ ai lu tous vos commentaires. Moi on me dit souvent je n articule pas en parlant et que je ne parle pas fort. Aidez moi parce que je dois prendre la parole souvent dans les réunions .

    • Charles 25 juillet 2015 à 14 h 26 min #

      Bonjour Jean

      Merci d’avoir lu les commentaires 🙂

      Tu as peut-être entendu parler de cette technique du stylo dans la bouche ? Cela te force à mieux articuler. Mais personnellement je n’aime pas la faire, elle ne m’a pas aidé à poser ma voix.

      Le meilleur conseil que tu peux entendre, c’est de prendre ton temps.

      Une voix faible et des mots articulés témoignent d’un manque de réflexion et du stress. Plutôt que de tenir à répondre immédiatement, prend le temps de regarder ton interlocuteur, de respirer, et place ta réponse. Sans forcer, donne de la profondeur à ton timbre, même si tu as l’impression que ce n’est pas naturel.

      Tu auras du mal au début, donc persévère. A partir de là, tu es maître à bord ! Vois ça comme un jeu, et ne t’en veut pas trop si tu a parlé vite à un moment. C’est une question d’habitude.

      Bon courage !
      Charles

  43. aya 19 juillet 2015 à 17 h 42 min #

    je veux une belle voix j’ai suivis vos conseils mais ma voix n’a pas chanter
    surtout quand je chante a la fin de la chanson je ne peux plus chanter je me sens fatigué j’ai besoin de respirer
    Quoi faire svp ?????????????

    • Charles 25 juillet 2015 à 14 h 20 min #

      Bonjour Aya

      1. Ne force pas. Des petites séances par jour.
      2. Prends contact avec des chanteurs de chorale ou des amateurs, qui te guideront plus efficacement.
      3. N’abandonne pas !

      Bon courage
      Charles

  44. augustin 25 juillet 2015 à 10 h 04 min #

    Merci pour les conseils,
    Y-a-il des techniques qui font maintenir plus sa voix lorsqu’on a beaucoup chanté ou lorsqu’on veut chanter pendant beaucoup d’heures pour ne pas fatiguer sa voix plutôt?

    • Charles 25 juillet 2015 à 14 h 16 min #

      Bonjour Augustin,

      Je peux t’apporter un élément de réponse, et je te recommande de poser ta question auprès de personnes d’expérience, comme des membres d’une chorale ou un professeur.

      Mieux vaut que tu t’entraînes à petite dose plutôt que de chercher à la faire tenir « des heures ». Je ne crois pas que quiconque te conseille de chanter pendant des heures. Il n’y a rien de pire pour se fatiguer et perdre sa motivation.

      Fais plutôt des petits séances entrecoupées de pauses. Et si tu veux entraîner ton endurance, entraîne-toi à tenir un certains de nombre de secondes, que tu agrandis au fur et à mesure. La voix est comme un muscle : tu ne peux pas faire dix séries de 20 haltères si tu n’as jamais commencé.

      Petites doses donc. Bon courage !
      Charles

      • augustin 25 juillet 2015 à 15 h 29 min #

        Merci Charles

  45. Mélissa Verdier 25 juillet 2015 à 12 h 22 min #

    Je n’ai que 12 ans et j’ai eu un appareil dentaire comme je n’arrivais plus trop a bien parler je me suis entrainer mais je ne comprends pas que ça a eu des conséquences sur ma voix maintenant je chante mieux qu’avant ….

    • Charles 25 juillet 2015 à 14 h 12 min #

      Bonjour Mélissa

      Si je comprends bien tu t’es améliorée après t’être entraînée avec un appareil dentaire ? Bravo :D, c’est pas ordinaire. Il arrive que l’on progresse efficacement lorsqu’on doit faire face à des contraintes, et avoir des bagues métalliques sur les dents est un sacré « handicap ». Bravo de l’avoir surmonté.

      Charles

  46. jaxon 26 juillet 2015 à 14 h 48 min #

    salut Charles!!! j’ai un grave probleme avec ma voix mais c’esg moi qui l’a cherché mais a present je ne sais pas comment le resoudre, en septembre j’irai dans un concours de chant tous mes amies comptent sur moi, mais j’ai failli perdu ma voix principale en esseyant d’imiter Bruno Mars ma voix devient comme comme celle d’un gamin aidez svp reponds moi sur mon mail #[email protected]

    • Charles 30 juillet 2015 à 12 h 45 min #

      Bonjour Jaxon

      N’imite pas Bruno Mars, inspire-toi un peu de sa technique mais si cela revient à te forcer au point de te faire mal, laisse tomber : focalise-toi plutôt sur ta technique et pratique doucement régulièrement.

      -> 15 minutes le matin et 15 minutes le soir.

      Soigne ta voix avant d’essayer de faire des concours, et il me paraît capital que tu te fasses suivre par quelqu’un qui a de l’expérience, je t’encourage à chercher des amateurs comme des groupes, ou des chorales.

      Reporte le concour si tu n’es pas prêt, si tes amies comptent sur toi, elles comprendront que tu ne le fasses pas immédiatement.

      Bon courage
      Charles

  47. Sarah 17 août 2015 à 0 h 42 min #

    Salut Charles
    Moi c Sarah j ai une voix pas mal du tout mais lorsque je vais chanter j sens c comme une chose qui a dans ma gorge et il faut que j m’entraine beaucoup pour pas pouvoir etrangler sur la scène alors svp un petit conseil ??

    • Charles 31 août 2015 à 12 h 31 min #

      Bonjour Sarah

      Il peut s’agir d’émotions refoulées, nous avons tous ce blocage plus ou moins. TU as tout intérêt à demander l’avis de tes collègues de scène, il faut en parler et tester différentes approches.

      Un exercice efficace revient à te mettre de dos sur un support, comme une table, tes pieds bien posés sur le sol. Etends les bras derrière ta tête, ça va te faire ouvrir au niveau du torse, et respire avec la bouche grande ouverte. Tu auras sans doute des tremblements, et c’est tant mieux.

      C’est une bonne manière de libérer des émotions, et ça va te détendre. Recherche les baillements. Ne force pas par contre au niveau du corps, sois dans la douceur.

      Commence par faire 5 à 10 grosses respirations le matin, puis ajoute le soir. Varie après la durée. Reste régulière surtout.

      Bon courage
      Charles

  48. Koné Batio Jean Marie 19 août 2015 à 13 h 39 min #

    je suis vraiment comptent mais j’ai un problème si vous pouvez aider si je chante ma voie elle est petite et je me libère pas non plus quelqu’un ma une foie dit ouvre ta bouche quelle est cette méthode qui peut me permettre de l’exercer .

    • Charles 31 août 2015 à 12 h 41 min #

      Bonjour Jean-Marie !

      L’exercice que je viens de recommander à Sarah pourrait t’aider :

      -> Il peut s’agir d’émotions refoulées, nous avons tous ce blocage plus ou moins. TU as tout intérêt à demander l’avis de tes collègues de scène, il faut en parler et tester différentes approches.

      Un exercice efficace revient à te mettre de dos sur un support, comme une table, tes pieds bien posés sur le sol. Etends les bras derrière ta tête, ça va te faire ouvrir au niveau du torse, et respire avec la bouche grande ouverte. Tu auras sans doute des tremblements, et c’est tant mieux.

      C’est une bonne manière de libérer des émotions, et ça va te détendre. Recherche les baillements. Ne force pas par contre au niveau du corps, sois dans la douceur.

      Commence par faire 5 à 10 grosses respirations le matin, puis ajoute le soir. Varie après la durée. Reste régulière surtout.

      Bonne chance Jean-Marie !
      Charles

  49. Naomi 24 août 2015 à 11 h 21 min #

    Salut charles! Merci pour toutes vos recommandation,ç’a l’air très bénéfique!!
    je suis une personne timide et quand il s’agit de parler ou de chanter en public,j’ai la voix,les pieds et les mains tremblotants…Bref,j’aimerais savoir ce que je dois faire pour me maîtriser et les gérer. merci!!

    • Charles 31 août 2015 à 12 h 47 min #

      Bonjour Naomi ! Merci pour ton commentaire 🙂

      Tu demandes comment te « maîtriser » et « te gérer », je t’invite au contraire de lâcher prise.

      Tu réagis au stress et tu n’as pas trop l’habitude, du coup tes réactions physiques t’inquiète et tu vires presque dans un état de panique.

      Il faut juste que tu recadres tes perspectives :

      -> le stress est bénéfique, il est une tension bienvenue qui te permet de surmonter la situation.
      -> travail à fond ton chant, et vise à offrir le meilleur de toi quand vient ta performance. Ne te mets pas une pression inutile en te disant des trucs comme « il faut que j’assure, il faut que je fasse quelque chose de génial ».

      Tu chantes pour toi, pour ton plaisir, et tu offres le meilleur aux autres. Ne t’attaches pas à ta performance, attache-toi à ta valeur de chanteuse, et continue à affiner ton art.

      Plus tu le travailleras efficacement, plus tu te mettras dans des challenges tout en embrassant ton stress, plus tu feras des progrès.

      Bonne chance !
      Charles

  50. Nathalie Joy 11 septembre 2015 à 23 h 10 min #

    Salut Charles!

    WOW… merci pour tous ces conseils!

    j’ai 27 ans et je chante dans des chorales depuis toute petite déjà!
    il y a environ 1 an et demi j’ai commencé à chanter quelques solos pour des amis, et résultat (je ne m’y attendais pas) : magnifique! j’ai même fait écouter une video d’un de mes solos à une copine musicienne, elle m’a dit que j’avais une vraie voix de soliste soprano, je fais de vibrato (euh… sans m’en rendre vraiment compte), j’ai du volume….
    j’ai pratiqué la trompette pendant une dizaine d’années (j’en joue encore occasionnellement), donc au niveau respiration c’est la même chose, respiration ventrale que je pense bien maîtriser dans l’ensemble.
    la chorale dans laquelle je chante m’a demandé de faire des solos lors des prochains concerts (fin octobre à décembre), c’est un grand défi! mais que je suis prête à relever!
    mais j’ai plusieurs problèmes: ça va être l’hivers, et je suis tout le temps prise du nez d’où une voix nasale assez prononcée (moche pour les solos), j’ai aussi souvent des maux de gorges banals, mais qui m’handicapent quand même pas mal….
    et mon plus gros problème : c’est l’asthme accompagnée d’une toux bronchitique.
    que faire?
    j’avoue qu’avec tout cela, ça m’inquiète un peu pour les concerts de cette hivers!
    les concerts durent un peu plus d’une heure, j’ai peur que ma voix ne tienne pas la durée! je n’ai pas l’habitude de chanter si longtemps d’affilé!

    qu’est ce que je pourrais faire pour améliorer tout cela?

    merci d’avance pour ta réponse!

    Musicalement, Nathalie Joy

  51. jaxon 2 octobre 2015 à 13 h 30 min #

    merci Charles tes conseils m’ont purement aider, maintenant j’ai un tout petit probleme quI me tracasse mais je pense que tu m’aides, est ce possible d’avoir des inspirations anglais meme quand on ne le parle pas tres bien?

  52. Hilarry 17 octobre 2015 à 18 h 00 min #

    Salut Charles je suis quelqu’un qui aime chanter mes n’aimant pas ma voix de base c’est assez compliquer pour moi de gérer le timbre de ma voix. J’ai une voix aigus mes quand je chante forts j’ai une voix trop grave et j’ai l’impression d’avoir la gorge serré et des glaires dans ma gorge , je ne c’est plus sur quelle pieds danser quand je chante en + de cela j’ai l’impression d’avoir une voix de garçon dans la vie de tous les jours alors si ta des exercices ou autre à me proposer je suis toute ouïs.

  53. stephane 7 novembre 2015 à 15 h 11 min #

    Bonjour
    Svp monsieur le spécialiste,j’aime bien chanté mais ce qui me dérange est que j’ai une mauvaise voix qui très souvent sa sèche après un travail des cordes vocales. A cela ya aussi un problème au niveau des tempo des instrument souvent je suis hors gamme. Pourriez vous m’aidé à s’en sortir de ces difficultés? J’ai besoin de vos conseils,comment pourrai je faire pour amélioré ma voix.
    Merci.

  54. S7 7 novembre 2015 à 18 h 14 min #

    Bonjour,

    Depuis que je suis tout petit j’adore chanter, je chante depuis que j’ai 8 – 9 ans, j’ai fais 4 ans de chorale, et la je suis à ma 5è année de formation scénique, théâtrale et vocale dans un chœur. Et c’est vrai que depuis que j’ai mué j’ai jamais bien utilisé ma voix de tête. Seulement quand je fais quelques notes aigu donc avec ma voix de tête au bout d’un moment j’ai des douleurs au niveau des cordes vocals sa se contracte comme ci je commençais à faire de la musculation ^^. J’ai aussi plus de difficultés à prononcer des mots en voix aigu, c’est plus facile quand je chantes qu’un seul son. Par contre quand j’arrive entre le passage de la voix de tête et de la voix de poitrine j’ai comme des grésillements c’est normal ? voilà ^^

    S7

  55. justin 10 novembre 2015 à 20 h 59 min #

    Salut tout le monde…mercit pour vos 11conseils.ca m’aide beaucoups!!!!

  56. Rozenn 11 novembre 2015 à 11 h 04 min #

    Bonjour Charles,
    merci pour ce commentaire qui est très bien et très complet. J’utilise tes conseils au fur et à mesure de ma progression (qui ne va pas très vite).
    J’ai une voix aigu et un peu rauque qui fais mal aux oreilles à entendre. Le pire étant quand je chante, moi voix part dans les aigus et c’est vraiment horrible. Ça m’embête parce que j’adore chanter mais je n’ose plus trop chanter à cause de ça
    Je voulais savoir si tu savais comment faire pour la rendre plus belle (je sais qu’il faut envoyer l’air depuis le ventre mais quand je chante aigu je n’arrive à chanter qu’avec ma gorge) et éventuellement comment chanter des notes hautes mais sans avoir une voix criarde (plutôt avoir une voix douce et mélodieuse).
    Merci d’avance

  57. Oli 16 décembre 2015 à 21 h 05 min #

    Bonjour,

    Je chante régulièrement et assez souvent vers la fin d’un spectacle j’ai de gros mal de tête qui se situe à l’arrière du crâne. On parle ici d’un mal de tête assez violent qui fait en sorte que parfois je ne peux continuer.

    C’est plus fréquent lorsque que je suis fatigué et que j’ai un peu moins de voix et que je dois pousser un peu plus. J’ai l’impression que j’ai pas une bonne technique de chant qui fait en sorte que tout la pression ce fait au niveau du cou base du crâne.

    Est-ce que je suis le seul à qui ca arrive de genre de maux?

    Merci à l’avance de votre réponse.

    • Charles 9 février 2016 à 0 h 10 min #

      Hello Oli,

      Il n’est pas évident de te donner une réponse sur le problème exact, mais une piste à explorer est ton niveau d’énergie : est-ce que tu dors assez ? A des heures régulières ? Tu t’hydrates correctement ?

      Dormir suffisamment longtemps (environ 7 heures), respecter les mêmes créneaux, et boire assez pour ne pas avoir tout le temps soif… ces trois habitudes t’aideront déjà à te sentir bien mieux. Et peut-être apaiseront tes maux de tête.

      Essaie
      Charles

      • Oli 9 février 2016 à 1 h 33 min #

        Merci Charles d’avoir pris le temps!

        Bonne journée à toi

  58. Maïron 30 décembre 2015 à 13 h 11 min #

    Bonjour Charles,
    Je viens de lire ton article qui date de plus d’un an maintenant et je l’ai trouvé très constructif, Je voudrais savoir comment peut on savoir si on est pré disposé à « bien » chanter ?
    Il se trouve que quand je chante, j’entends comme un petit vibrement et cela me dérange, j’aimerais avoir une voix plus claire.
    Et j’aimerais aussi savoir comment fait-on pour envoyer notre voix de telle façon à ce qu’elle devienne forte et puissante.
    Merci !

    • Charles 9 février 2016 à 0 h 06 min #

      Hello Mairon, en effet cet article a plus d’un an et je suis reconnaissant que tant de personnes, toi y compris, témoignez votre intérêt 🙂

      Concernant ta question, j’ai une réponse simple et efficace : fait une petite performance devant des chanteurs plus expérimentés ! Beaucoup seront ouverts à te faire une petite évaluation et à te partager leur impression honnête. Trouves des artistes, des membres de chorales, mêmes des musiciens qui ne chantent pas (mais ont une certaine oreille), et chantonne quelques minutes. Non seulement tu auras quelques informations utiles sur comment progresser, mais tu feras de nouvelles connaissances.

      Fonce!
      Charles

  59. Carmen 5 janvier 2016 à 17 h 37 min #

    Bonjour,

    J’aime chanter. J’ai lu vos conseils et pratiqué. J’ai déjà des résultats Je vous félicite pour votre générosité de coeur. Je vous écris depuis l’Afrique, au Bénin. Vous ne connaissez peut être pas. Mais je vous suis vraiment reconnaissante pour votre altruisme.

    Bien à vous.

    • Charles 9 février 2016 à 0 h 00 min #

      Merci beaucoup pour ton commentaire Carmen !

      Je te souhaite une très bonne continuation.
      Charles

  60. enock 29 janvier 2016 à 22 h 56 min #

    bonjour charles, je suis éblouie par vos conseils et j’aime une aide de votre part, moi j’ai une voix grave, mais j’ai bosser sur mon aigus ça pu ténu mais un blême s’est produit, dès lors quand je me met a chanter une chanson qui nécessite une aigus, j’ai toujours du mal a résister je sens que je suis fatiguer au niveau de la gorge,,,, et ma voix n’es plus disposée a sortir; et si je me donne une pose de qlqs minutes je parvient a reprendre avec force après quoi encore ça chute comme cela même terminer une chanson c’est un blème pour moi; et alors si j’insiste a forcer la voix je sens au niveau de la gorge des crachats, et quand je me met a toussé pour le faire sortir ça sort comme qlq’un qui souffre du tuberculose, ça me fait mal je pense a ce problème. veiller m’aider svp. enock

    • Charles 8 février 2016 à 23 h 51 min #

      Hello Enock, le mieux que je peux te recommander est de t’inspirer de tous les conseils présentés dans cet article et dans les commentaires en relation avec la respiration. Ta priorité numéro que ce soit en chant ou dans la vie de tous les jours est la respiration. Bâtis des habitudes quotidiennes pour mieux respirer, non pas seulement pour chanter, mais déjà pour te sentir mieux. Puis ajoute consciemment des exercices simples de chant, des exercices que tu as l’habitude de faire.

      Quand au souci de douleur et de crachat, je ne peux que te suggérer deux pistes : la première et la plus efficace est d’en parler avec d’autres chanteurs. La deuxième piste, et elle est intéressante, consiste à revoir ce que tu manges. Comment est ton alimentation ? Si tu as tendance à manger gras et sucré, cela peut encourager les crachats. Révise ce que tu consommes régulièrement (notamment avant ta pratique de chant) et jette un œil aux articles d’alimentation de Fabien, publiés sur Lifestyle Conseil. Il sait beaucoup sur les valeurs nutritives des aliments et leur rôle dans notre bien-être.

      Avec ces deux approches, tu devrais avoir déjà des résultats.

      Je te souhaite bonne chance,
      Charles

      • Marina 31 décembre 2016 à 16 h 34 min #

        Moi sa me fait pareil quand je chante une chanson dynamique qui vas tres vite j’ai plein de salive dans la bouche

  61. Filone 3 février 2016 à 19 h 39 min #

    merci pour vos conseils, je vais essayer de pratiquer pour améliorer ma voix, je l’espère, il fonctionne bien avec moi.
    et je pense que si il y avait des images peuvent être mieux de faire les exercices

    • Charles 8 février 2016 à 23 h 41 min #

      Merci pour ton commentaire Filone !
      Si un nouvel article est fait sur le sujet, je ferai de mon mieux pour ajouter des illustrations.

      Bonne continuation
      Charles

  62. jade rose 27 mars 2016 à 19 h 54 min #

    j’ai réussi merci et c’est trop cool <3

    • Charles 5 avril 2016 à 12 h 00 min #

      Content que cela te soit utile ! 🙂

  63. Sana eric kylianne 13 mai 2016 à 16 h 05 min #

    Merci pour ces conseils!

  64. Raymond FAYA KAMANO 29 septembre 2016 à 8 h 56 min #

    aidez moi que faire, je suis capable de chanter à haute voix mais à base voix que voix devient terrible et je perds tout à fait en souffle.

  65. Lydia 24 octobre 2016 à 13 h 11 min #

    C’est vraiment génial ton article article.

  66. Marie 24 novembre 2016 à 12 h 17 min #

    Bonjour Charles !
    Pour commencer, je voulais te remercier pour cet article qui contient de nombreux conseils qui me seront certainement très utiles, j’ai commencé à les mettre en application hier et j’ai hâte de voir l’évolution.

    J’aurais cependant voulu savoir si tu pouvais m’aider pour un point que tu n’as pas abordé ( j’ai eu le courage de lire quasiment tous les commentaires et je n’ai pas trouvé ceque je voulais).

    Je me suis mise au chant très récemment, au début j’avais tendance à chanter fort, je trouvais que ma voix sonnais mieux, je pouvais comme ça lui donner une autre sonorité que celle de ma voix naturelle (quand je parle) que je trouve désagréable. Sauf que depuis quelques jours je trouve qu’en chantant de cette façon je ne chante pas toujours très juste.
    Finalement je me suis mise à chanter moins fort, il me semble que je n’ai plus ou presque plus de problème de justesse mais de nouveaux problèmes se posent. D’une part ma voix est la même que celle quand je parle et elle a des intonations enfantines que je trouve désagréable, je n’arrive pas à la changer en chantant plus calmement. D’autre part, je ne saurais pas dire pourquoi mais en chantant de cette façon je n’arrive pas à chanter « avec le coeur », j’ai l’impression de ne transmettre aucune émotion. J’ai aussi parfois la voix qui tremble (parfois aussi quand je chante fort) et ce n’est pas lié au stresse parce que je suis complètement seule et très détendue.
    Je n’ose vraiment pas chanter devant qui que ce soit pour l’instant, je suis beaucoup trop timide et je n’ai donc pas d autre avis que le mien.

    J’espère que tu auras quelques conseils à me donner quant à mes petits soucis !

    Encore merci pour ton article !

  67. Esaïe 22 décembre 2016 à 23 h 55 min #

    La masturbation a telle un impact sur la voix

    • Charles 23 février 2017 à 1 h 09 min #

      Probablement, si tu chantes juste après. 😉 Faut choisir ses priorités !

  68. Marina 31 décembre 2016 à 16 h 31 min #

    Bonjour, Je chante bien mais quand je fais des exercices de respirations sa me fait mal a la tete ou plutot la tête qui tourne c’est désagréable….. J’avais une super prof de chant et elle est partie et depuis ma voix me parait plus ma même ….Je sais pas comment retrouver la voix d’avant ! Merci (la new prof chante comme une caserole et persone ne l’aime bien ) Si infuence?

    • Charles 23 février 2017 à 1 h 08 min #

      Hello Marina,

      Fais les exercices de respiration doucement, et ne dépasse pas 5 minutes. Tu devrais aller mieux. Concernant ta prof j’ai un conseil simple : fais tout pour changer ! La vie est trop courte pour s’encombrer avec un mauvais enseignant. Bon courage!

  69. Dominique 8 janvier 2017 à 17 h 52 min #

    Bonjour,
    Merci pour ce site et ces conseils !
    Mais à force de tout lire je ne sais pas ce qui me serait le plus adapté….

    J’aime chanter, même si je ne suis pas une chanteuse exceptionnelle… 😉 mais depuis 2/3 ans j’ai des problèmes de puissance de voix.

    Je chante en chorale depuis une quinzaine d’années, en pupitre de mezzo et aussi parfois en pupitre d’alti (pupitre souvent en déficit de chanteuses….) Je chantais également en lyrique avec une professeure, des extraits ( simples…) d’oeuvres classiques diverses soit en mezzo, soit en mezzo/soprano.
    Jusqu’en 2014 je n’avais aucun soucis de voix, et puis depuis 2/3 ans, je perds de plus en plus de puissance de voix, je ne chante quasi plus en alti, j’ai arrêté le lyrique de puis 2014 faute de professeure, mais j’ai continué la chorale et intégré depuis 2 ans un groupe sonorisé de musiques actuelles (pop, rock, jazz, etc….)
    et c’est de pire ne pire, même sonorisée, ma voix ne porte pas !!!
    Je ne comprends pas d’où cela peut venir, je ne vois qu’un gros stress sur les derniers cours de lyrique qui ont été extrêmement tendus il y a 2/3 ans….. ou des ennuis de santé (j’ai été opérée de la thyroïde mais c’était il y a un an) et mon problème est plus ancien.
    Et puis des problèmes de santé peuvent ils impacter une perte de puissance de voix ?
    J’avoue que je suis perplexe et commence à penser arrêter le chant… je ne peux pas « casser » le travail d’un groupe de musicien en chantant avec un filet de voix, le micro poussé au maximum !…
    Est ce le stress ? la nervosité ? est ce mécanique du à l’âge (j’ai 50 ans) …
    Merci si vous avez des idées de piste à suivre à me donner, tous les conseils seront les bienvenus !
    Bien cordialement
    Dominique

    • Charles 23 février 2017 à 1 h 05 min #

      Hello Dominique,

      C’est un problème assez particulier en effet et je ne peux que t’offrir une ligne de direction, j’espère que cela te sera utile. A te lire je remarque que tu te mets beaucoup de pression entre les cours de chant lyrique et tes engagements avec les autres musiciens. As-tu partagé tes problèmes avec d’autres artistes, et notamment des chanteurs qui pratiquent ?

      Lorsque tu es confrontée à un problème qui paraît sans solution, ta meilleure stratégie est de t’ouvrir aux autres personnes qui, comme toi, traverse cette phase. Ose discuter avec des chanteurs de ton âge, sollicite le plus de personnes possible et partage tes soucis et tes ressentis physiques. Je suis certain que tu n’es pas la seule à traverser ce genre de problème, il te suffit de trouver les bonnes personnes.

      Peut-être que tu seras amenées à ne plus chanter, peut-être pas. Mais pour le moment tu dois mettre tous tes efforts pour comprendre ce qui se passe afin de mieux agir en conséquence. Sois ouverte aux autres, admets tes problèmes tes faiblesses et ose demander des conseils et de l’aide. Si celle-ci ne vient pas, c’est ok : continue de chercher. Multiplie les rencontres avec les gens susceptibles de t’appoter une réponse (appelle des membres de conservatoire, demande s’il est possible de faire un entretien Skype de 5 minutes pour ne pas empiéter sur leur emploi du temps et ainsi faire une démonstration de chant).

      J’aimerais t’apporter une réponse mais je ne l’ai pas : ce que je peux te dire en revanche, c’est que plus tu développeras tes options en t’adressant à un maximum de gens, plus tu seras amènes à faire évoluer ta situation.

      Je te souhaite bonne chance !

  70. Tom34 4 février 2017 à 14 h 07 min #

    Coucou merci pour tes explications ds les autres commentaires.
    Moi jai un gros problème avant j’avais une magnifique voix aigu mes depuis que j’ai muée j’ai tout perdu mes il m’arrive de chanter dans les aigus juste et bien quand jai un écouteur et une chanson que je refais mez pourquoi je n’arrive pas et chante comme une casserole sans musique?

    • Charles 6 février 2017 à 0 h 33 min #

      Bonjour Tom,

      Ce que tu demandes relève des compétences d’un professeur de chant. Je t’invite à en voir un (demande juste à discuter pendant 5 minutes, il y a des chances qu’il accepte de t’écouter) et parle-lui de ton problème. Avoir du mal à chanter après avoir mué est un souci commun et ce professeur saura vers où t’aiguiller.

      Bonne chance !

      • Tom34 8 février 2017 à 22 h 38 min #

        Merci beaucoup je me suis demander si se n’était pas du au faite que quand je commençais a mue c’était en fin de trimestre et j’avais des répétitions de chorale pour le spectacle le soir meme et on ma fait remarque qu’il fallait que je chante plus fort vu que c’était moi entre guillemets la meilleure voix des soprano et est ce que le faite d’avoir forcer aurait pu avoir un impact sur ma voix et ma mutation(jsais pas si on dit comme sa…)

        • Charles 23 février 2017 à 0 h 48 min #

          Bonjour Tom

          Forcer sa voix n’est jamais une bonne chose, si on te l’a demandé alors c’est une bien mauvaise chorale.

          Quand à l’impact que ça a pu avoir sur l’évolution de ta voix, à moins d’avoir littéralement forcé au point de te faire très mal (tu l’aurais donc senti), je ne pense pas que tu ais de quoi t’inquiéter.

          Il faut maintenant que tu travailles avec les changements de ta voix, ce ne sera pas évident mais tu t’en sortiras. Bon courage!

  71. Elysé 4 avril 2017 à 8 h 21 min #

    Salus! J’aimerais savmoir s’il existe des aliments à privilegier pour avoir une belle voix profonde.
    Merci!

  72. grace 5 avril 2017 à 18 h 23 min #

    merci pour tout jai parouru les commentaire et je voudrais demander;comment faire si vous ne connaisier aucun profesionnel du chant.mai mon probleme a moi est que jai un probleme de respiration depui ma naissance[heritence maternel]mai ma mama chante bien que moi malgre son age avance,et ma voix a commencer a se degrade au fur et a mesure aue je grandi.SOD SVP

  73. henock mavungu 9 avril 2017 à 17 h 04 min #

    Merci pour vos conseils mais je me demande quesqui fait un moment ma voix est aigu et je ne force rien mais après un moment ça bloque j’ai l’impression d’avoir quelque dans ma gorge qui empêche à ce que le son monte normalement pour ça que dois-je faire pour garder ma voix stable quelque soit le lieu où le climat

  74. eleonore du cameroun 19 mai 2017 à 7 h 18 min #

    bonjour charle et merci pour vos conseil dans ma chorale les gends me dise que j ai une voix de moustoque et j espers vivement qu elle changera.une foi de plus merci j ai commencé ce matin je vous tiendrai informé.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Astuces pour le bien être de la voix – Le chant est le souffle de l'âme - 1 novembre 2016

    […] 11 conseils de chanteurs pour améliorer votre voix et votre bien-être […]

Laisser un commentaire