Archives par auteur | Jonathan

À la salle où je vais, qui est une petite salle à l’ancienne avec des mecs qui sont plus haltérophilie que gonflette, tous les anciens disent qu’ils reconnaissent « les vrais » en regardant qui travaille (ou pas) les jambes. Et c’est vrai que lorsque j’accompagne les personnes que je conseille dans leurs salles… Bon, disons que le cliché selon lequel ceux qui fréquentent les salles à l’approche de l’été ne travaillent pas les jambes est faux. En revanche, une chose est certaine : 90% des gens que je vois les bossent mal. Voici pourquoi il me semblait vital de finir cette série d’articles par ce sujet, histoire que vous soyez vraiment prêt pour l’été.

Des bonnes jambes pour un vrai physique

À la salle où je vais, qui est une petite salle à l’ancienne avec des mecs qui sont plus haltérophilie que gonflette, tous les anciens disent qu’ils reconnaissent « les vrais » en regardant qui travaille (ou pas) les jambes. Et c’est vrai que lorsque j’accompagne les personnes que je conseille dans leurs salles… Bon, disons que le cliché selon lequel ceux qui fréquentent les salles à l’approche de l’été ne travaillent pas les jambes est faux. En revanche, une chose est certaine : 90% des gens que je vois les bossent mal. Voici pourquoi il me semblait vital de finir cette série d’articles par ce sujet, histoire que vous soyez vraiment prêt pour l’été.

Lire la suite 10
Après la Leptine, on continue dans notre diaporama de ces hormones plus qu’importante pour le développement et la transformation physique : je veux bien entendu parler de la testostérone. Hormone que l’on considère souvent comme celle de la virilité, définissant le sexe masculin par excellence, elle est le stéroïde anabolisant le plus efficace et le plus connu. Dans cet article, nous allons voir quels sont les rôles de la testostérone vis à vis de votre entrainement, mais aussi comment stimuler sa production de façon naturelle.

Voici comment utiliser la testostérone pour booster votre corps

Après la Leptine, on continue dans notre diaporama de ces hormones plus qu’importante pour le développement et la transformation physique : je veux bien entendu parler de la testostérone. Hormone que l’on considère souvent comme celle de la virilité, définissant le sexe masculin par excellence, elle est le stéroïde anabolisant le plus efficace et le plus connu. Dans cet article, nous allons voir quels sont les rôles de la testostérone vis à vis de votre entrainement, mais aussi comment stimuler sa production de façon naturelle.

Lire la suite 8
Lorsque l’été approche, on tente souvent de perdre (en vain) les kilos de graisse emmagasinés cet hiver. Plats en sauce, journée à dormir… Ne nous voilons pas la face, on connaît tous cela. Que ce soit en perte de gras ou en sèche, il y’a un facteur qui détermine et qui change tout. Un facteur hormonal, plus précisément. Messieurs, laissez-moi vous présenter la Leptine.

Ce que vous devez savoir sur la leptine pour améliorer votre physique

Lorsque l’été approche, on tente souvent de perdre (en vain) les kilos de graisse emmagasinés cet hiver. Plats en sauce, journée à dormir… Ne nous voilons pas la face, on connaît tous cela. Que ce soit en perte de gras ou en sèche, il y’a un facteur qui détermine et qui change tout. Un facteur hormonal, plus précisément. Messieurs, laissez-moi vous présenter la Leptine.

Lire la suite 28
Comme chaque année… La même rengaine. Le printemps arrive, les journées se rallongent, le temps devient plus clément (quoi que…) et on commence à rêver de ses vacances au bord de mer. Les magazines qui fleurissent en kiosque en profitent et ressortent leurs marronniers annuels : « Des abdos d’enfer pour l’été en 1 mois » « Prendre 10 kilos de muscles fissa » « Des pecs d’acier pour la plage »… Malheureusement, vous le savez surement par expérience : rien de ce que ces pages n’auront à vous offrir ne fonctionnera vraiment. Pour vous donner les clés de la réussite, on va donc reposer des bases correctes à votre démarche de transformation physique en commençant par pointer du doigt les trois erreurs les plus répandues que font tout ceux qui souhaitent se préparer correctement pour les beaux jours.

Comment sculpter son corps pour l’été ? Les 3 erreurs à ne pas commettre

Comme chaque année… La même rengaine. Le printemps arrive, les journées se rallongent, le temps devient plus clément (quoi que…) et on commence à rêver de ses vacances au bord de mer. Les magazines qui fleurissent en kiosque en profitent et ressortent leurs marronniers annuels : « Des abdos d’enfer pour l’été en 1 mois » « Prendre 10 kilos de muscles fissa » « Des pecs d’acier pour la plage »… Malheureusement, vous le savez surement par expérience : rien de ce que ces pages n’auront à vous offrir ne fonctionnera vraiment. Pour vous donner les clés de la réussite, on va donc reposer des bases correctes à votre démarche de transformation physique en commençant par pointer du doigt les trois erreurs les plus répandues que font tout ceux qui souhaitent se préparer correctement pour les beaux jours.

Lire la suite 2
S’il y a bien un muscle qui concentre l’attention sur le plan esthétique, c’est le « pec ». Il suffit de regarder attentivement ces mannequins fitness ou encore certains acteurs hollywoodiens pour constater que c’est sur ce pilier du torse masculin qu’ils ont axé leur travail. Il ne fait aucun doute concernant l’attrait sexuel que stimule cette zone dans l’inconscient, ce qui explique l’intérêt des amateurs de musculation à développer de gros pectoraux. Pour autant rares sont les beaux « pecs », façon cuirasse de gladiateur, laissant place à des planches à repasser, à des œufs au plat ou à des mamelles disgracieuses (les fameux nibards du développeur-coucheur).

Se construire de beaux pectoraux

S’il y a bien un muscle qui concentre l’attention sur le plan esthétique, c’est le « pec ». Il suffit de regarder attentivement ces mannequins fitness ou encore certains acteurs hollywoodiens pour constater que c’est sur ce pilier du torse masculin qu’ils ont axé leur travail. Il ne fait aucun doute concernant l’attrait sexuel que stimule cette zone dans l’inconscient, ce qui explique l’intérêt des amateurs de musculation à développer de gros pectoraux. Pour autant rares sont les beaux « pecs », façon cuirasse de gladiateur, laissant place à des planches à repasser, à des œufs au plat ou à des mamelles disgracieuses (les fameux nibards du développeur-coucheur).

Lire la suite 35