bonnet-homme-hiver

Comment choisir un bonnet pour l’hiver ?

L’hiver arrive, et certaines températures ont déjà bien chuté depuis plusieurs jours. Il est temps de sortir son manteau ainsi que tout l’attirail : gants, écharpe… et bonnet !

Vous allez savoir ici l’essentiel sur le bonnet, quels sont ses différents types et comment l’assortir dans vos tenues.

Pour commencer avec un minimum d’histoire, le bonnet est la plus vieille forme de couvre-chef connue. De forme arrondie, il peut être constitué de différentes matières, avec ou sans bords retroussés, et prendre plus ou moins les oreilles et la nuque (cela dépendra de son volume). Sans oublier le fameux pompon, optionnel.

Le modèle le plus connu de bonnet est celui composé en laine, principalement pour sa protection que pour son esthétisme. Mais il se décline en plusieurs styles et il est tout-à-fait possible d’être inventif dans votre ensemble pour un beau résultat !

Le bonnet est devenu un indispensable à posséder, et trop de personnes oublient encore de s’en procurer un alors que ce bout de tissu leur faciliterait grandement la vie.

Pour finir cette présentation, le bonnet est devenu au fil du temps élément de mode qui peut apporter une réelle différence avec d’autres pièces. Nous avons des astuces précises pour vous aider à bien le choisir et surtout à l’adapter aux couleurs et motifs de vos vêtements. Intéressés ? Alors c’est parti :

Les différents bonnets pour homme

  • En coton

Le bonnet en coton est à réserver plutôt pour des températures douces et à la mi-saison. Plus fin et léger, vous avez une bonne variété de choix  dans les couleurs et les motifs, mais nous vous recommandons comme bon basique le bonnet écru, permettant ainsi d’illuminer l’ensemble de votre tenue.

bonnet-coton

On trouve aussi les bonnets rasta, avec leur forme typique, très intéressante pour jouer avec les volumes. Évitez de le prendre trop bariolé si vous ne pensez pas bien conjuguer les couleurs. Il aura particulièrement de l’effet si vous avez un visage long et fin.bonnet-homme-rasta

  •  A pompon

Et voici un des types les plus kitchs !

bonnet-pompon-noel

Peu attirant de premier abord, ce bonnet est généralement large et très utile en grand froid. Optez plutôt pour un pompon sobre de petite taille, il vous apportera une originalité bienvenue et une touche décontractée. Sans le proscrire, je ne vous le conseille pas si vous avez un visage plutôt rond et des joues remplies, un des autres modèles présentés vous mettra mieux en valeur.Mais pensez-y si vos mâchoires sont assez carrées.

Évitez aussi de coupler ce bonnet avec une maille épaisse, qui risque de créer un effet ridicule. Pensez plutôt à croiser cette connotation de décontractée avec des éléments plus virils et « sérieux », comme par exemple un manteau aux formes très nettes. S’il ne fait pas trop froid, vous pouvez tenter aussi avec une veste en jean ou en cuir.

  • Le bonnet péruvien

bonnet-peruvien

Un modèle peu facile à porter et apprécié des plus jeunes, tout aussi utile de par sa protection. A tenter si vous cherchez à jouer avec les couleurs et les motifs, sans compter l’originalité par sa forme. Ses origines sont incertaines et viendraient soit de la culture Huari, soit des conquérants espagnols.

Misez sur des couleurs bien assumées, comme un orange/ocre ou un bleu royal. Je vous invite à ne pas opter pour une dominance de blanc et de noir.

Ce modèle existe aussi avec une visière, et peut plus ou moins recouvrir la nuque.

  • La chapka

chapka-homme

La chapka est de loin le couvre-chef le plus confortable en hiver.

Considérée auparavant comme une pièce démodée, sa particularité fait d’elle à présent une pièce audacieuse et intéressante à assortir, en plus d’offrir du confort. Elle peut être faîte de vraie ou de fausse fourrure, avec ou sans liens, et protège l’ensemble de votre nuque et de vos oreilles. C’est un bon modèle à associer à votre visage si celui-ci est plutôt rond ou carré.

Comment porter le bonnet en hiver ?

  • On ne l’enfonce pas sur la tête !

bonnet-homme-bien-porte

Qu’il s’agisse d’un bonnet ou d’une autre forme de couvre-chef comme la casquette ou le chapeau, les faits sont là : porter quelque chose sur la tête fait transpirer plus facilement et peut rendre les cheveux plus gras, ce qui n’est ni un plus à votre coiffure ni à votre hygiène.

Pour ne pas faire face  ces inconvénients, il y a deux choses à faire : ne portez pas votre bonnet tout le temps (laisser votre crinière respirer un peu !), et n’écrasez pas la masse capillaire : le bonnet n’est pas fait pour prendre la forme de votre crâne et le serrer, il sert surtout à jouer avec les formes et à donner du volume au niveau de la tête.

  • On ne le met pas avec une tête mouillée.

C’est une petite gaffe de penser que le port du bonnet est une alternative à une bonne serviette quand vous avez des cheveux humides ou mouillés. Non seulement pour votre hygiène mais aussi pour l’état de votre accessoire, prenez un bonnet seulement lorsque votre tête est bien propre et séchée. La seule exception serait d’être en période de froid et de ne pas avoir d’autre moyen de vous protéger.

Budget

Les bonnets simples sont relativement abordables. Notez tout de même que les prix peuvent monter jusqu’à environ 150 euros si vous cherchez une laine de qualité.

Il y a plusieurs pièces de qualités dans différentes enseignes. Celles qui ont retenu notre attention de par leur matière, leur couleur et le choix des motifs sont :

  • J. Crew
  • AMI
  • Etro
  • Et Marc by Marc Jacobs!

L’assortir

Bien jouer avec les couleurs

Nous allons aborder le B-A-BA en réfléchissant sur les manières d’associer le bonnet avec vos tenues. Si vous désirez en savoir plus sur l’art de manipuler les couleurs, je vous invite à consulter cet article et à considérer le téléchargement de l’Ebook Look 3 qui contient des techniques rigoureusement développées et des méthodes construites pour vous accompagner pas à pas.

Il y a deux premières directions à considérer quand on réfléchit sur la couleur de cet accessoire :

  • Reprendre les tons de vos pièces ou prendre une couleur « neutre ».

Il s’agit du procédé le plus simple et le plus sûr. Concrètement, si vous avez une tenue dotée de gris, vous prendrez un bonnet gris, bleu ou marron, couleurs qui sont considérées comme neutres car elles s’associent très facilement avec presque tout. Si vous avez une tenue partagée entre deux couleurs (bleu et blanc), vous accorderez le bonnet avec une gamme plus discrète (bleu ou gris).

bonnet-vert

L’idée ici est de restituer un équilibre dans un ensemble qui aurait par exemples des couleurs un peu voyantes, comme du jaune, du rouge ou du violet. Pour que le mélange passe mieux, optez pour ces couleurs neutres et vous serez sûr de votre coup.

Il ne s’agit pas d’une technique « pour débutant » à oublier si vous pensez avoir un bon niveau en style masculin. C’est surtout un principe qui vous aidera à doser entre élégance, sobriété et originalité.

Dernier conseil sur ce sujet : si vos vêtements sont plutôt sombres, prenez un bonnet une teinte légèrement plus claire. Ne faîtes surtout pas l’inverse avec un accessoire virant dans du quasi-noir (ah oui au fait, le noir n’est pas recommandé sur ce coup-là, comme nous avons l’habitude de vous le rappeler).

bonnet-clair-tenue-foncee

Si votre bonnet a des motifs, prenez-les de préférences clairs, comme bleu ciel, beige ou blanc, afin de dynamiser le tout.

  • Prendre un bonnet d’une toute autre couleur et créer un contraste.

bonnet-orange

A l’inverse, si votre tenue s’avère plutôt sobre avec par exemple un pull sans motif et des couleurs basiques (bleu, marron, gris), c’est une bonne idée de porter votre choix sur un accessoire plus affiché, par exemple un rouge un peu vif sur une dominance de gris, du jaune sur du bleu, ou de l’orange sur du marron.

A ne pas oublier aussi, le bonnet blanc, parfait dans ce contexte pour donner un coup de jeune à un ensemble un peu discret.

bonnet-blanc

Là aussi parlons de motifs : ces types de bonnet étant davantage visuels, je vous recommande des mailles et des imprimés discrets, comme des rayures fines claires ou sombres. Vous pouvez faire un rappel subtil entre le ton des motifs avec la couleur de vos chaussures par exemple, ou de votre ceinture. Testez !

Exemples de bonnets bien portés :

La démonstration, il n’y a que ça de vrai !

workwear-bonnet-vert

Vous avez ici un parfait exemple de couleurs neutres mises ensembles. Le côté « worker » du denim de la veste du jean est équilibré avec une chemise. Le bonnet est intéressant, avec un marron virant au kaki, qui s’accorde avec l’environnement et les cheveux châtains du modèle. On est dans du basique, mais cela fonctionne très bien.

tenue-sport-bonnet-rouge

Ici, le rouge est la touche qui pimente cette tenue sportive faite de couleurs et de pièces basiques : pull bleu, chemise blanche, jogging gris, sneakers blanches… Le bonnet, bien que sobre et sans motifs apporte un un vrai plus qui finit la tenue en beauté.

bucheron-style-bonnet

Un bon exemple de dosage là encore, avec un bonnet extrêmement sobre qui passe parfaitement avec les motifs du gilet. Le gris clair est d’autant plus neutre et allège ainsi le bleu marine.

bonnet-pompon

Notre cher bonnet à pompon est mis à l’honneur ici !

La tenue en elle-même est élégante mais reste discrète. Elle mise surtout sur la belle maille, en accord avec la silhouette de son porteur, ainsi que la montre et les quelques carreaux visibles à l’intérieur du vêtement. Le bleu marine du bonnet ne se remarquerait pas si la forme de ce dernier n’était pas aussi particulière.

Voici donc un exemple intéressant de l’utilisation du pompon à votre avantage. Son aspect sphérique colle à l’ensemble grâce à l’aspect massif du pull et à la forme carrée du visage.

homme-bonnet-rouge

Une tenue excentrique que je n’ai pas pu me retenir de vous montrer. 🙂

Outre l’utilisation de noir, vous pouvez comprendre à quel point un bonnet à couleur vive et de forme particulière peut changer un visage et jouer sur les volumes. Pour le meilleur et parfois pour le pire, certes, mais je vous encourage à garder cet exemple en tête si vous n’êtes pas sûr du modèle à choisir.

maille-epaisse-bonnet

Ce bonnet-ci est en maille épaisse et fait preuve de style dans le fait par exemple qu’il s’associe avec un cardigan fin et une chemise, mélangeant donc deux idées de volume. La parka bleue réunissant le tout contribue à cette alchimie. Notez que le gris de l’accessoire est une bonne stratégie considérant le ton du gilet et du pantalon.

bonnet-ponpons

Deux choses à remarquer dans ce cas : le rappel de la couleur, et celui des motifs.

Dans cet exemple, la chemise en elle-même n’est pas un des choix les plus intéressants en matière de style : rouge et bleu trop sombres, lignes blanches ressortantes… mais assortie avec ce bonnet, la donne change et ce dernier devient la pièce forte (visuellement) de l’ensemble.

L’esthétisme de la maille fait écho à la chemise et crée une cohérence bienvenue. Le coté décontracté voire négligé est contrebalancé avec l’aspect de l’accessoire, plus élégant.

couleurs-matieres-bonnet

Pour finir, je ne veux pas vous dire de devenir aussi bâti que ce modèle, mais je souhaite que vous compariez les motifs du bonnet avec ceux de la veste.

Cette veste est très chargée avec du bleu, du beige et de l’orange. Le tout transmet une idée de « tricoté maison ». Mais le bonnet dégage quelque chose de plus « propre et industrialisé », avec un bleu marine, sans parler des petits pois blancs.

On a là un parfait exemple de croisement de style, entre un plus « décontracté » et un autre plus « précieux ». Ce décalage marche à merveille avec l’allure du modèle dont vous pouvez vous inspirer notamment au niveau de la barbe.

Adepte du bonnet maintenant ?

bonnet-cool

Comme vous pouvez le constater, il y a de nombreuses possibilités de style et d’association avec le bonnet. Si vous ne savez pas par où commencer, optez d’abord pour des accessoires sobres avec des couleurs neutres, surtout le bleu et le gris. Le rouge, le vert et l’orange sont ensuite une bonne étape pour sortir de votre zone de confort et trouver des idées intéressantes.

Au final, il s’agit d’un des éléments les plus amusants à tester avec vos pièces. Oubliez vos mauvais souvenirs avec le bonnet si vous en avez. C’est un vrai atout !

Portez-vous le bonnet ? Cet article vous a t-il réconcilié avec l’accessoire ? Des conseils de votre expérience à partager ? Votre avis nous intéresse !


Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire