8 citations de Ralph Waldo Emerson qui vous changeront

8 citations de Ralph Waldo Emerson qui vous changeront

Ralph Waldo Emerson est en voie de devenir mon philosophe préféré.

Certains d’entre vous sont peut-être fâché avec la philosophie, et au vu de certains professeurs qui vous font découvrir ce noble domaine, je ne peux que compatir.

Mais R.W. Emerson pourrait vous réconcilier avec la matière. Pour commencer, vous n’avez pas à le lire pour avoir une bonne note. Ensuite, connaître ses textes vous aidera à comprendre à quel point le monde dans lequel on vit peut être merveilleux, et à quel point nous sommes des créatures remarquables au potentiel exceptionnel.

Les discours d’Emerson ont connu une montée en popularité sur le web. Généreusement employées, ses citations ont aidé des milliers d’individus, qu’ils soient littéraires, athlètes, artistes, économistes, historiens, ou encore dans le business.

Spirituel et amoureux de la nature et des relations justes entre les personnes, il considère l’être humain comme une créature d’action mais possédant une dimension intérieure, et respecter cet équilibre et la clé pour mener une existence heureuse et dans le respect.

Faîtes toujours ce qui vous effraie le plus.

Ce qui nous fait peur est paradoxalement ce que nous avons le plus envie d’accomplir. La peur est un test, un défi : elle est un combat entre  notre instinct,  nos plus profondes envies, et notre intellect, raisonné et plein de doutes. Faire le choix raisonnable, ou plutôt le choix dicté par l’école, les parents et la société, est une source de regret. Faire ce que dit son cœur, même si tout ne se passe pas comme prévu, s’est s’autoriser de récolter les fruits de l’expérience et se donner une chance d’être plus sage et plus mâture.

Quand bien même le large monde est plein de bonnes choses, aucun noyau du plus nourrissant des maïs ne peut venir à lui, sans son dur travail conféré sur le terrain qui lui a été offert de labourer. Le pouvoir qui réside en lui est neuf dans cette nature ; et personne ne sait ce qu’il est possible de faire, pas même lui… jusqu’à ce qu’il essaie.

Le monde est plein d’ouvertures et d’opportunités, surtout en notre époque avec l’ouverture globale aux informations grâce à l’internet. Mais rien ne vient sur un plateau d’argent : vous devez comme tout le monde apporter votre bonne énergie et votre labeur, et faire preuve  d’intelligence sociale. Le terrain est une allusion à la vie et à la force qui vous ont été données. Sa culture, votre capacité à agir et à apporter votre pierre pour les générations futures. Personne d’autre que vous n’est mieux placé pour passer à l’action, et vous seul êtes le meilleur juge pour décréter ce qui est bon à accomplir de ce qui ne l’est pas.

Chaque homme un jour, dans son éducation, en arrive à la conviction que la jalousie est ignorance ; que l’imitation est du suicide ; qu’il doit se prendre en main et assumer sa responsabilité pour le meilleur et pour le pire.

Être jaloux, c’est être ignorant ? Envier le succès d’un autre est un sentiment destructeur. Comment croire en soi si un autre semble déjà posséder déjà tout ce que l’on désire ? Le problème n’est pas là : jalouser est un signe d’immaturité et ne dépend pas forcément de la théorie freudienne : il s’agit surtout d’une frustration qui est mal gérée. La personne que l’on jalouse parce qu’elle a un meilleur corps, une meilleure carrière ou une meilleure vie sociale nous renvoie en vérité  à  notre propre image. Notre hostilité reflète de l’inconfort, elle cache une admiration mal assumée et une volonté d’être au même niveau que ce modèle qui malgré nous nous inspire.

  • Plutôt que de haïr autrui pour son succès, acceptez que certains soient meilleurs que vous dans certains domaines : ne croyez pas cependant que vous avez moins de valeur qu’eux ! Vous méritez autant votre existence que n’importe qui, mais vous pouvez devenir une meilleure personne pour votre entourage en accueillant vos sentiments. Transformez votre frustration en vous  motivant à devenir aussi bon que les individus avec lesquels vous vous comparez.

L’imitation est un suicide : si imiter peut être utile pour apprendre de nouvelles compétences, copier au long terme ne vous permettra pas de créer quelque chose d’original. Et le succès, autant matériel que forme d’épanouissement, a besoin d’être votre création : pour aimer ce que vous faîtes, il faut y mettre du votre et travailler avec tout votre cœur. C’est ainsi qu’une passion né et perdure.

  • Assumez vos responsabilité : vous êtes l’architecte de votre vie. Certains d’entre vous sont des hommes, d’autres sont encore des enfants, mais sachez tous que vous deviendrez de plus en plus autonomes et qu’un beau jour il faudra s’envoler de ses propres ailes. Ainsi, ne comptez pas tout le temps sur quelqu’un pour vous épauler à chaque apparition d’une difficulté. Faîtes au mieux et acceptez vos résultats : votre vie dépend des valeurs de votre personnage et de votre engagement à vous faire respecter.

« Tout homme est doté de son propre courage, et ce courage est trahi parce qu’il cherche en lui-même le courage des autres personnes.

Si le courage peut être inspiré par autrui, le véritable courage est un don personnel. Qu’est-ce que le vrai courage ? C’est la capacité à aller dans la bataille même si vous êtes ruiné, épuisé, et empli de doutes. Combien de fois avez-vous reporté un travail important parce que ne vous sentiez pas d’attaque ? Il est commun de penser que sans énergie, on ne peut rien faire. Mais le secret est contraire : c’est en travaillant, encore et encore, quel que soit son état, que l’on développe ce qui fait de nous des hommes et des femmes valeureux.

Les gens ne voient que ce qu’ils sont prêts à voir.

Notre concept de la réalité vient de notre compréhension propre. Ainsi, la réalité est subjective. Nous ne pouvons pas nous entendre parfaitement sur une réalité commune. Qu’est-ce que cela implique ? D’abord, que tout est affaire d’influence. Ce que vous avez appris, ce que vous entendez, ne fait que suggérer une vision du monde différente. Soit vous êtes séduit par cette vision parce qu’elle nourrit votre propre interprétation, soit vous rejetez ces idées, qualifiées alors de « farfelues » ou « invraisembables ». Nous sommes des créatures qui se persuadent les uns des autres, et certains se persuadent eux-mêmes. Ne l’oubliez jamais : aussi belles puissent être les paroles et les théorie des autress, vous seul êtes en mesure de décider de ce qui est valable de croire ou non.

  • Cela suggère aussi que les gens ne réagissent qu’en fonction de leurs expectations. Ainsi, ils se privent de la richesse des alentours pour se focaliser sur le détail précis qui satisferait leurs attentes. Ne faîtes pas comme eux ! Prenez le temps d’avoir du recul et de contempler l’ensemble du « tableau » : revoyez votre position, profitez de l’instant présent, et ayez conscience de faire partie d’un tout et que le monde ne tourne pas autour de son nombril : vous avez le droit d’apprécier le moindre petit détail de votre vie et il n’est pas nécessaire de courir tout le temps après ses rêves. Le bonheur vient aussi en lâchant prise.

Il n’y a pas de plus belle complexité, de forme, ou de comportement, que celle de souhaiter répandre la joie et non la souffrance autour de soi.

Il est facile de vouloir faire le bien, mais il est très difficile d’apporter réellement de la joie. La joie, en vérité, ne se communique pas si nous même nous ne sommes pas joyeux. Pour vous en emplir et inspirer les autres de vos ondes positives, vous devez toujours rechercher ce qui vous rend heureux, et le faire partager. Qu’est-ce qui vous comble le plus ? Est-ce que protéger les gens ? Les soigner ? Les divertir ? Les guider ? Engagez-vous sur la voie de la joie en vous engageant dans votre mission personnelle.

Le caractère est plus important que l’ intellect. Une grande âme sera forte pour vivre comme penser.

Le caractère, ce n’est pas comme on nous l’a appris notre mauvaise humeur. C’est votre personnalité, vos convictions et vos principes. Les gens qui ont un caractère sont rares. Nous sommes élevés à devenir des experts en intelligence, mais peu d’enseignements vous apprennent à vous forger une personnalité. Valorisez toujours les savoirs qui vous aident à construire votre force intérieure. N’apprenez jamais du savoir qui ne servira qu’à vous remplir le cerveau pour être ensuite recraché dans un test. Apprendre sans but, faire la course aux diplômes pour du prestige ou faire plaisir à votre famille… ne détermine pas votre valeur, ni vos chances de réussite. Mais si vous apprenez avec passion, vous serez incroyablement savant et charismatique.

Faîtes confiance aux hommes et il seront honnêtes envers vous ; traitez-les grandement et ils se montreront eux-mêmes grands.

Si prudence est mère de sûreté, méfiance est sœur de fausseté. Il est de coutume de voir en l’autre un ennemi, un concurrent, et de fuir le contact. C’est une habitude terrible pour avoir des relations et grandir. N’évitez pas la chance de découvrir de nouvelles personnes, et traitez-les comme vous voudriez que l’on vous traite.

Traitez-les grandement… cela peut dire aussi de leur accorder votre confiance, votre affection, votre soutien. Avoir quelqu’un qui croit en vous est quelque chose de formidable. Si aucun  n’est là pour vous encourager et dire que vous êtes capable de réussir, pourquoi ne pas devenir cette personne ? Soyez bon envers les gens, poussez-les vers l’avant, dîtes-leur qu’il est normal d’avoir peur, de manquer de courage, mais qu’il faut persévérer… et ceux que vous avez aidé vous aideront en retour lors des moments difficiles.

Une petite dernière pour la route :

« Rire beaucoup et souvent ;

Gagner le respect des gens intelligents et l’affection des enfants,

Quitter le monde meilleur qu’il ne l’était,

Savoir que même une seule vie a respiré plus facilement parce que vous avez vécu,

C’est cela, avoir réussi. »

Vous êtes-vous senti proche des mots d’Emerson ? Une citation à nous partager ? Les commentaires sont à vous.

Par Charles,

Qui a toujours voulu se faire appeler Waldo.

2 réponses à 8 citations de Ralph Waldo Emerson qui vous changeront

  1. Anvie 19 mai 2014 à 13 h 06 min #

    De très jolies phrases très motivantes ! Mention spéciale à la première :

    « Faîtes toujours ce qui vous effraie le plus »

    En gardant ça à l’esprit, difficile d’avoir une vie monotone !

    Merci pour l’article 😉

  2. Des Bons Parents 25 mai 2014 à 9 h 42 min #

    De très jolies phrases très motivantes ! Mention spéciale à la première :

    « Faîtes toujours ce qui vous effraie le plus »

    En gardant ça à l’esprit, difficile d’avoir une vie monotone !

    Merci pour l’article 😉

Laisser un commentaire