comment développer sa volonté

Comment avoir plus de volonté ? 3 secrets pour réussir sa vie

Que pourrait-on faire sans volonté ? Bien des choses, justement ! Et surtout des choses qu’on ne devrait pas faire et que l’on regretterait.

La volonté est absolument indispensable, et vous allez découvrir pourquoi.
Souvent, des personnes me disent « Je n’ai aucune volonté » parce qu’elles ont craqué sur un biscuit ou une tablette de chocolat par exemple.

Développer sa volonté c’est possible, et c’est même fortement conseillé.

Dans cet article, vous allez découvrir 3 secrets pour développer votre volonté.

La volonté : pourquoi la développer ?

La volonté est un instinct préhistorique. Et oui. Ce n’est pas une capacité dont certains sont doués et d’autres pas. Tout le monde la possède, et pour cause, elle est nécessaire à notre survie.

En effet, au paléolithique, il fallait se retenir de ne pas manger toute la récolte de fruits ou ne pas terminer le gibier que l’on avait tué. Il ne fallait non plus coucher avec la femme du chef de la tribu.

Se livrer à de tels actes signifiait le bannissement de la tribu, ce qui était synonyme de mort. Par conséquent, la volonté est un dispositif mis en place qui permettait de se contenir dans ce type de situations.

De nos jours, notre volonté est encore nécessaire et utile. Elle est importante en situation sociale, pour éviter de dire ses 4 vérités à toute personne que l’on croise. C’est justement la volonté qui nous permet de vivre dans un groupe et d’avoir des amis. Si on disait tout ce qui nous passait par la tête, sans filtre, sans retenir, nous n’aurions pas beaucoup d’amis.

En psychologie, on utilise beaucoup l’exemple de Phineas Gage, un mineur qui s’était pris un bout de chemin de fer dans la tête et lui avait occasionné de sévères dommages irréparables au niveau du cortex préfrontal.

Sa personnalité avait changé et il était plus colérique, la côté social était devenu très compliqué sans la partie du cerveau responsable de la volonté, ce fameux cortex préfrontal.

Alors pourquoi développer notre volonté ?

Celle-ci est indispensable pour vivre une « bonne vie ». Toutes les études s’accordent pour dire que les gens qui ont plus de volonté réussissent mieux dans leurs métiers, ils sont plus heureux, vivent plus longtemps et en meilleure santé.

C’est d’ailleurs facile de le comprendre : lorsqu’on a une bonne volonté, on peut beaucoup plus facilement tenir une alimentation saine, des séances de sport régulières, des sessions de méditations quotidiennes…

Il est aussi plus simple d’entretenir les relations sociales, de se contenir face aux tentations du monde moderne (nourriture industrielle et fast-food, pornographie, réseaux sociaux, télévision…).

Ainsi, toute cela concourt à une meilleure vie dans strictement tous les domaines. Il est donc plutôt intéressant de développer sa volonté, vous l’imaginez bien. Et c’est ce que vous allez découvrir très bientôt dans cet article.

2 concepts à connaître sur la volonté

Avant de vous partager 3 stratégies pour développer votre volonté, j’aimerais vous présenter 2 concepts essentiels à connaître concernant la volonté.

  • La volonté est une batterie : et comme une batterie s’épuise avec l’usage.

La volonté est maximale le matin au réveil et s’épuise au cours de la journée pour être minimale le soir avant de se coucher.

Au fil de la journée, au plus on prend de décisions, au plus elle s’épuise, comme la batterie d’un smartphone en utilisant des applications. C’est d’ailleurs communément appelé le concept de réserve de volonté.

Tous les choix que vous allez faire, aussi triviaux soit-ils, vont user votre volonté.

Chemise noire ou blanche, banane ou pomme, thé ou café, voiture ou métro, dire telle phrase ou non à votre collègue, lire tel article ou tel article, faire une promenade ou regarder la télé…

Tous les choix que vous prenez diminuent votre volonté, et forcément, au plus vous faites de choix, au moins vous avez de volonté.
Nous arrivons donc à un concept majeur que vous devez retenir : pour avoir de la volonté pour les choses qui comptent, vous devez diminuer le nombre de choix inutiles.

Voilà pourquoi Steve Jobs, Mark Zuckerberg ou encore Barack Obama s’habillent toujours de la même façon.

En ayant toujours les mêmes vêtements, on ne gaspille pas de volonté aux petites décisions, cela permet de se focaliser sur les choses plus importantes.

 

« J’ai tellement de grandes décisions à prendre que j’ai pas de temps à perdre avec les petites décisions » Barack Obama.

 

Ainsi, si vous économisez votre volonté, vous en aurez beaucoup plus pour les choses importantes : l’alimentation, le sport, la discipline quotidienne dans votre business, dans votre bien-être, dans vos relations.
Dans une étude, on fait une expérience dans laquelle il y avait un groupe qui devait mémoriser un nombre de 7 chiffres et un groupe qui devait mémoriser un nombre de 2 chiffres. A la sortie, dans le couloir il y avait la possibilité de manger un gâteau au chocolat ou une salade de fruits.

Les gens du premier groupe étaient 50% plus nombreux à manger le gâteau au chocolat.
Qu’est-ce que cette expérience veut dire ? Que lorsqu’on use notre volonté, on en a moins par la suite, pour choisir de bons aliments pour nous par exemple.

Voilà pourquoi il est hyper important que vous ne perdiez pas de la volonté avec des choix inutiles. Prévoyez vos vêtements la veille, faites du tri dans vos placards, dans votre maison ou appartement pour avoir moins de choix à faire.

Si vous avez trop de choix possibles, vous ne pourrez pas vous consacrer aux choses importantes pour vous.

 

  • La volonté est un muscle : la volonté, c’est comme votre biceps. Ca se développe.

Comment on fait ça ? Très simple ! Il suffit de la challenger. Plus facile à dire qu’à faire, je vous l’accorde.

Pour ce faire, vous devez faire des choses différentes que ce que vous faites d’habitude. Faites des choses inconfortables.

Par exemple, commencez à prendre des douches froides. Prenez systématiquement un trajet différent pour aller au travail. Mangez avec votre main non dominante. Faites attention à votre posture au cours de la journée

Pour vous motiver, sachez qu’en 2 semaines on voit déjà des différences. La volonté s’améliore vite.

Dans une étude, on a comparé trois groupes :

Dans le premier groupe, on leur a demandé de se servir de leur main non dominante pour un maximum de choses.

Dans le deuxième groupe, on leur a demande de dire « Yes » (oui) au lieu de « Yeah » (ouais).

Dans le troisième groupe, on leur a demandé de faire comme d’habitude.
Au bout de deux semaines, les deux premiers groupes ont été moins jaloux et plus respectueux avec leur partenaire, moins violents physiquement et verbalement.

Qu’est-ce que cette expérience veut dire ?
Vous l’aurez compris, la volonté se muscle assez rapidement puisque les résultats sont déjà visibles au bout de deux semaines.

De plus, la volonté est une compétence transversale, c’est-à-dire que peu importe avec quoi vous la musclez, elle sera valable dans tous les domaines de votre vie.

Par exemple, si vous la musclez en décidant de manger et de vous brosser les dents avec votre main non dominante, vous aurez tendance à manger plus sainement, à faire plus d’exercice et à être plus agréable socialement.

Gardez en tête que la volonté est une batterie, ne l’usez pas inutilement avec des décisions futiles. Par contre, musclez-la en faisant des choses différentes, et c’est ce que nous allons voir maintenant avec mes 3 secrets pour la développer.

 

3 secrets pour développer votre volonté

Il y a de nombreuses façons de muscler votre volonté, je vais vous en présenter trois qui me semblent très efficaces.

  • Méditer : c’est prouvé et re-prouvé, la méditation améliore tous les domaines de votre vie. En plus de tous les bénéfices connus sur la santé, la concentration et l’épanouissement personnel, la méditation est la voie royale de musculation de volonté.

S’il y avait un seul exercice à pratiquer pour muscler votre volonté, ce serait celui-ci.Et pas besoin de méditer des heures, ni d’aller dans un temple bouddhiste, ni de s’asseoir en position du lotus. Méditer est accessible à tous, c’est une pratique laïque dont le cerveau a besoin.

Dans une étude, 5 minutes de méditation a permis a des personnes droguées en sevrage a permis d’augmenter leur temps de sommeil de qualité d’une heure et de diminuer leur risque de rechute.

Pour méditer, c’est très simple : il vous suffit de vous asseoir et vous contenter de ne rien faire. Ne cherchez rien à atteindre, il n’y a pas d’état particulier, de nirvana à atteindre. Il n’y a pas de réussite, ni d’échec. On ne peut pas échouer sa méditation, ce qui est une bonne nouvelle. Il n’y a rien à faire, aucun effort.
Comme le dit Fabrice Midal, un philosophe enseignant la méditation depuis des années que j’apprécie, la méditation c’est « se foutre la paix ». Ni plus ni moins. Après, si cela vous rassure, vous pouvez simplement observer votre respiration, sans contrôler quoi que ce soit.

L’idée de la méditation, c’est justement ne rien faire. Il ne faut pas chercher à être calme, à être zen ou à faire le vide. Ne cherchez juste rien à faire. Puisqu’il n’y a rien à faire !

Commencez simplement par 5 minutes par jour. C’est largement suffisant pour avoir des effets bénéfiques.

Si vous voulez faire plus, c’est sûr que 30 minutes par jour aura encore plus de bénéfices. Mais il vaut mieux faire 5 minutes par jour que 30 minutes 1 fois par semaine.

Commencez petit, et augmentez la durée au fur et à mesure de votre pratique, quand l’habitude sera bien ancrée.

Dès que vous sortez de votre zone de confort en faisant des choses inhabituelles et inconfortables, vous musclez votre volonté. Se mettre à la méditation en est un exemple. Vous pouvez décider de faire n’importe quoi pour muscler votre volonté. Voici des idées pour vous permettre d’en choisir une.

Décidez de prendre une douche froide tous les jours.

Supprimez un mot vulgaire de votre vocabulaire que vous utilisez très fréquemment.

Utilisez un nouveau mot le plus souvent possible.

Mangez, brossez vous les dents et ouvrez les portes avec votre main non dominante.

Dites « oui » au lieu de « ouais ».

Créez une routine matinale que vous ferez chaque matin dès votre réveil.

Faites attention à votre posture le plus souvent possible.

Faites un défi 30 jours sans réseaux sociaux, ou sans internet, ou sans téléphone.

Avec toutes ces idées, vous avez déjà de quoi faire pour muscler votre volonté !

Choisissez-en une et à vous de jouer.

  • Lorsque vous avez une tentation, attendez dix minutes.

Si vous avez une tentation, challengez-vous et dites-vous « J’attends dix minutes avant d’y succomber. »

Ce simple exercice va considérablement muscler votre volonté.

Utilisez ce simple truc pour tous les types de tentation que vous vivez au quotidien : la tentation d’aller sur Facebook, de regarder vos mails, de manger un biscuit, de vous asseoir sur le canapé, de regarder la télévision, d’aller sur internet…
Quelle que soit vos tentations (vous en avez forcément), attendez dix minutes avant d’y céder. Souvent, vous n’en aurez même plus envie 10 minutes après.

Ca va non seulement muscler votre volonté, mais en plus cela va drastiquement améliorer votre vie.

En effet, vous allez plus lire, plus travailler, mieux manger, faire plus de sport, donc automatiquement tout va mieux se passer pour vous !

 

Nous arrivons au terme de cet article, j’espère que vous en avez retiré quelque chose d’utile et d’applicable dans votre propre vie.

Maintenant je vous demande une seule chose, dites-moi dans les commentaires : qu’allez-vous appliquer dès aujourd’hui pour développer votre volonté ?

Je suis curieux de le savoir !

 

Par Fabien, bodybuilder de volonté

 

6 réponses à Comment avoir plus de volonté ? 3 secrets pour réussir sa vie

  1. oj 3 avril 2017 à 8 h 47 min #

    Ce fut fort intéréssant ,merci ! Mais j’ai du mal à distinguer la vonlonté de la motivation.

    • Fabien Delcourt 9 juin 2017 à 22 h 31 min #

      Ce n’est clairement pas la même chose ! La volonté est à rapprocher de la discipline.

      La motivation est plutôt ce qui met en action, elle peut être intrinsèque ou extrinsèque.
      On fait souvent tout un plat de la motivation, ce qu’il est important c’est que l’on fasse quelque chose qui nous touche profondément : la motivation est alors intérieure.

  2. Nérimel 10 avril 2017 à 22 h 51 min #

    Je disais …

    Super article !! Je suis contente car sans le savoir j’ai déjà commencé à mettre en place des choses.
    J’ai déjà commencé à sortir de ma zone de confort et muscler ou remplir mon réservoir de volonté par de nouvelles choses : la salle de sport et le théâtre, manger plus sain, éviter de dépenser pour manger dehors, arrêter de mentir pour des broutilles ( = trouver des excuses)

    En lisant l’article, je me défi de méditer chaque matin 5 min, de penser à ma posture et éviter de me mettre en colère… dur dur tt ça mais POSITIVE !!

  3. HUNGHT 9 mai 2017 à 15 h 36 min #

    Bonjour,

    Merci de cet article. Je viens lire souvent vos articles, j’espère que vous ne fermerez pas ce site et si vous devez le faire j’espère que tout pourra être re transféré, peut-être avez-vous déjà un autre site plus récent Alexandre dont j’ignore (?) ; je vous le dis car en effet je vois que votre site est méconnu, pourtant c’est la meilleure chose qui me soit arrivé de trouver dans tout l’internet. Vous méritez d’être plus reconnu ; vous pourriez changer le monde. On sent qu’à travers vos articles de conseil vous voulez sincèrement et honnêtement aider les gens à devenir meilleur.
    En tout cas pour ma part vous m’avez aidé, en ayant lu cet article je comprends mieux d’où vient mon problème, ayant subi à la petite enfance un traumatisme crânien pré-frontal dont on faisait abstraction, votre article vient de nous ouvrir les yeux et de nous montrer la voie à suivre. En espérant qu’il ne soit pas trop tard ou irrémédiable. Merci,

    • Fabien Delcourt 24 mai 2017 à 22 h 32 min #

      Merci pour ce retour ! Pour moi rien n’est irrémémédiable, certains me le confirment : Milton Erickson, Joe Dispenza…

  4. Marius 21 mai 2017 à 5 h 53 min #

    Ouf,
    Vraiment ce très delicat, prémierement je me penchérai à celui de prendre 10minute avant chaque tentation car suis fouti dans cela dont je trouve combien je gaspillai ma valonté en ne parviendra plus à faire la lécture et de chose importante.
    thank so much!

Laisser un commentaire