Dans notre article précédent nous avons vu ce qu'était l'intelligence sociale et l'intérêt de la maîtriser. Or si certains disposent naturellement de cette intelligence, d'autres n'ont pas cette chance.  Voici donc une série d'exercices qui vous embarquera dans le train de l'intelligence sociale. « L’observation recueille les faits ; la réflexion les combine ; l’expérience vérifie le résultat de la combinaison. » Denis Diderot. Avoir le sens des relations sociales nécessite avant tout un bon sens de l'observation. Observez avant d'agir ! Avant de courir il vous a fallu d'abord apprendre à marcher. Il en va de même avec l'intelligence sociale.

Boostez votre intelligence sociale en 5 étapes

Dans notre article précédent nous avons vu ce qu’était l’intelligence sociale et l’intérêt de la maîtriser. Or si certains disposent naturellement de cette intelligence, d’autres n’ont pas cette chance.  Voici donc une série d’exercices qui vous embarquera dans le train de l’intelligence sociale.

« L’observation recueille les faits ; la réflexion les combine ; l’expérience vérifie le résultat de la combinaison. » Denis Diderot

Avoir le sens des relations sociales nécessite avant tout un bon sens de l’observation. Observez avant d’agir ! Avant de courir il vous a fallu d’abord apprendre à marcher. Il en va de même avec l’intelligence sociale.

25 phrases de drague anglophones osées, voire CHOQUANTES

Comment Séduire LA Femme ?

Nous avons créé une Masterclass Spéciale où tu vas découvrir :

  • La règle absolue qui permet d'attirer inévitablement une femme à toi en hackant la Psychologie Féminine
  • Comment devenir un aimant naturel à femmes en suivant un plan SIMPLE qui te fera GAGNER EN CONFIANCE
  • Les 4 erreurs qui empêchent les débutants de séduire une fille et d'être en couple avec la femme de leurs rêves...
  • Un condensé de 10 ans d'expérience dans le domaine de la séduction, des relations et de la psychologie
  • Pour y accéder gratuitement, il te suffit de remplir les informations ci-dessous :

    arrow-circle-right

    Lors de votre prochaine soirée effectuez donc les étapes suivantes :

    1) Brisez la glace

    En arrivant à la soirée, ne vous réfugiez pas dans un coin mais dites bonjour aux personnes présentes, le tout avec le sourire. Cela vous permettra d’une part de montrer que vous êtes quelqu’un de poli et de sympathique, et d’autre part de vous donner l’opportunité de jauger le niveau d’énergie des invités. Notez la façon qu’ont ces derniers de vous répondre : s’ils sont enjoués, austères ou concentrés sur une autre personne. Cela vous donnera des indications sur leur état d’esprit.

    Dans le premier cas il vous faudra être également enjoué. S’ils sont aussi joyeux qu’un croque-mort, soit cela signifie que la soirée n’est pas très palpitante à leurs yeux ou qu’un événement ne les rend pas heureux (travail fatiguant, mauvaise nouvelle etc). Enfin s’ils sont concentrés sur une autre personne, c’est que cette dernière doit jouer un rôle important dans le groupe (leader, personne intéressante etc).

    2) Discernez les statuts sociaux

    Une fois les présentations faites, mettez-vous à l’aise et discernez les personnes présentent. Qui sont celles qui attirent l’attention, qui ne parlent pas beaucoup ou au contraire en font des tonnes ? Qui parle avec qui et qui se tient à côté de qui ? Cela vous donnera des informations sur le statut social des invités : les couples, les timides, les clowns, les extravertis, les bellâtres etc. Tous les petits détails sont importants : le style vestimentaire (un punk, un dandy ou un mec en jogging n’auront théoriquement pas les mêmes centres d’intérêt), le positionnement dans l’espace (les gens sont-ils assis sur le canapé, debout en train de danser ou chacun dans son coin?) voir même les boissons consommées !

    Bref tout ce qui vous permettra de vous faire une première impression sera utile. Ces informations sont extrêmement précieuses pour savoir comment ce groupe social fonctionne et vous permettront d’agir en conséquence : si vous vous mettez à dos celui que tout le monde apprécie, il y a fort à parier que le groupe vous rejettera automatiquement même si vous êtes sympathique et souriant.  De même que si vous intervenez dans un groupe, mieux vaut les avoir observé un minimum auparavant que de faire le lourd et de s’incruster de force. Ce qui nous amène au troisième point…

    3) Restez léger et apprenez à rebondir

    Personne ne vous jugera au premier abord. Les gens se fichent de savoir si vous êtes intelligent ou intéressant. Ce qui leur importe est de se sentir bien avec vous. Lorsque vous pénétrez un groupe social pour la première fois, inutile d’en faire trop. Vous pouvez même vous permettre de rester factuel. La météo, les études que font vos interlocuteurs, comment ils connaissent l’organisateur sont autant de sujets léger vous permettant de cultiver l’art du badinage. On remarque les intelligents sociaux à leur capacité à lancer un sujet en rapport avec la situation présente.

    Exemple : il pleut lorsque vous arrivez à la soirée. En intégrant le groupe, lancez le sujet de la météo (« on a vraiment un sale temps en ce moment ! Vous avez pris la pluie vous aussi ? »)  Si vous voyez qu’ils semblent eux aussi trempés, ce sujet sera d’autant plus pertinent. N’oubliez pas d’utiliser ce que votre observation préalable vous a permis de déceler ! Cette phrase d’accroche n’est qu’un prétexte pour engager la conversation et constater que le groupe et vous êtes bien sur la même longueur d’onde, que vous partagez les mêmes expériences et donc appartenez à un groupe commun.

    4) Faites preuve d’empathie

    Il est très important de ne pas uniquement penser à vous. Comprendre pourquoi les autres agissent de telle ou telle façon est essentiel. Il y a un fossé énorme entre faire certaines déductions après avoir observé quelqu’un et avoir une opinion tranchée sur cette dernière. TOUTES les relations sociales sont intéressantes. Il m’est arrivé de croiser des cailleras patibulaires et qui au final se sont révélés être des personnes extrêmement intéressantes. Même le SDF en bas de chez vous peut avoir quelque chose d’intéressant à partager (expérience vécue plus d’une fois).

    Faire preuve d’intelligence sociale c’est savoir se glisser dans la tête d’autrui, comprendre qui il est vraiment. Tachez de comprendre pourquoi les autres agissent ainsi, sans jugement aucun. Déconnectez-vous de votre propre corps et observez de manière neutre. Une personne croyante ne verra pas le monde de la même façon que vous. Un fils de médecin du XVIe arrondissement aura une perception de la vie bien opposée de celle d’un fils d’ouvrier. Mettez-vous quelques instants dans la peau de la personne que vous analysez et comprenez / assimilez sa vision des choses. Et enfin…

    5) Soyez curieux et faites confiance à votre intuition

    Vous ne pourrez développer votre intelligence sociale qu’en étant ouvert aux autres. Voyez chaque relation sociale comme une opportunité de vous enrichir, une chance de rencontrer une personne qui vous apprendra quelque chose et vous poussera vers l’avant. N’essayez pas d’écraser les autres par le poids de votre culture, de vos abdos en béton ou que sais-je encore. On se sent bien avec une personne qui nous pousse à nous surpasser, pas une qui nous écrase. Une personne socialement intelligente aime la rencontre. Il aime partager et s’enrichir. La relation sociale est c’est du donnant-donnant.

    Sachez toutefois reconnaître votre valeur, sachez qui vous êtes, ce que vous voulez et ce que vous ne voulez pas. « Gnothi seauton »  (« Connais-toi toi-même ») comme disaient les grecs. Vous ne pourrez comprendre les autres si vous ne vous connaissez pas vous-même. Suivez votre intuition et écoutez vos émotions. Si vous comprenez ces dernières, ce qu’elles vous indiquent, vous ferez les bons choix. Vous serez capable de vous accepter vous-même et donc d’accepter l’autre et ses propres émotions. Cela vous permettra de faire ressortir ce qu’il en a lui, de communiquer plus facilement et ainsi, faire de bonnes et belles rencontres qui changeront votre vie.

    Pratiquez ces exercices aussi souvent que possible. Si vous n’osez pas le faire avec des inconnus, entraînez-vous dans un premier temps sur vos amis. Pour plus d’efficacité, faites un debriefing par écrit de votre soirée une fois rentré chez vous ou dès le lendemain. Personnellement je le fais systématiquement en rentrant devant une tasse de thé (l’alcool ça déshydrate).

    Répondez aux questions suivantes :

    • Qui ai-je rencontré ce soir ?
    • Comment et pourquoi agissaient-elle de cette façon ?
    • Quelles informations ai-je pu récolter sur elles ?
    • Qu’ai-je appris ?

    Si dans un premier temps ces 5 étapes vous semblent fastidieuses, vous verrez qu’à la longue il ne vous faudra pas plus d’un balayage rapide du regard dans une soirée pour apprendre mille et une chose sur ceux qui vous entourent (capacité que les filles maîtrisent à la perfection)

    5 réponses à Boostez votre intelligence sociale en 5 étapes

    1. Séduction par CCA 27 juin 2013 à 10 h 32 min #

      Encore une fois, de très bons conseils et ce sont SURTOUT des conseils qui ne restent pas que dans le théorique. Ils reflètent bel et bien des expériences vécues, ou je me trompes ?

      Au plaisir de te lire,
      Hugo.

    2. Justin 27 juin 2013 à 11 h 47 min #

      J’ai trouvé ça vraiment génial de faire un premier article plus théorique suivi d’un second qui soit plus pratique, vous devriez continuer de cette façon. Je pense que c’est ce qui est le plus efficace en terme de coaching. 😉

      En tout cas j’ai vraiment beaucoup aimé ce sujet de l’intelligence sociale. Merci.

    3. Euphenei 1 juillet 2013 à 14 h 16 min #

      Bon boulot! Un article bien pensé, bien écrit qui, je suis sûre, sera utile à plusieurs d’entre nous…

    4. kevin 10 juillet 2013 à 4 h 55 min #

      Toujours de bons conseils tournés vers le fond des choses

    5. menelik 14 juillet 2013 à 13 h 19 min #

      MERCI ALEXANDRE, MERCI BEAUCOUP…

      LONGUE VIE A TON AGENCE.

    Laisser un commentaire