etre-plus-charismatique

3 grands conseils pour être plus charismatique

Le charisme est un sujet passionnant. Il est aussi l’un des plus importants à connaître si vous souhaitez devenir un homme plus épanoui et plus séduisant.

Qu’est-ce que le charisme ? On le définit généralement de façon floue, comme une sorte d’aura qui vous entoure. Il est coutume de dire qu’un individu charismatique se remarque immédiatement dès qu’il apparaît, qu’il se dégage de lui une assurance hors du commun, une « classe » presque hypnotisante…

Mais en vérité il est beaucoup plus facile de cerner le charisme, et surtout, d’en avoir à son tour. Ce que vous devez savoir, c’est qu’il ne s’agit pas tant d’une attitude, mais plutôt d’un état, d’un ensemble de qualités que vous développez sur le long-terme.

25 phrases de drague anglophones osées, voire CHOQUANTES

Comment Séduire LA Femme ?

Nous avons créé une Masterclass Spéciale où tu vas découvrir :

  • La règle absolue qui permet d'attirer inévitablement une femme à toi en hackant la Psychologie Féminine
  • Comment devenir un aimant naturel à femmes en suivant un plan SIMPLE qui te fera GAGNER EN CONFIANCE
  • Les 4 erreurs qui empêchent les débutants de séduire une fille et d'être en couple avec la femme de leurs rêves...
  • Un condensé de 10 ans d'expérience dans le domaine de la séduction, des relations et de la psychologie
  • Pour y accéder gratuitement, il te suffit de remplir les informations ci-dessous :

    arrow-circle-right

    Comment devenir plus charismatique, justement ? Voici 3 points faciles à appliquer qui apporteront rapidement des résultats :

    Devenez un homme de valeur

    Avoir des valeurs est capital pour être charismatique mais surtout pour donner du sens à votre vie.

    Cela vous permet de définir ce qui importe réellement à vos yeux, et pour quelle cause vous êtes prêts à vous investir.

    C’est là que se situe un grand écart entre les personnes qui subissent le cours des événements et ceux qui profitent vraiment du moment présent : tandis que la plupart ne comprennent pas ce qu’ils font (et pourquoi ils le font), vous en revanche saurez dans quelle direction vous souhaitez aller.

    Avoir des valeurs, c’est aussi se donner de la valeur : c’est croire – à raison – que vous avez de l’honneur à revendre, et c’est justement ce détail qui vous mènera vers la voie du charisme : car les personnalités les plus notoires se définissent généralement en mettant en avant leur engagement et leurs principes, et il est tout aussi valable d’en faire de même.

    « Quelles valeurs dois-je adopter ? »

    C’est là la beauté de la chose : vous êtes libre de choisir, tout comme vous être libre de forger votre propre caractère et donc de devenir l’homme charismatique de vos aspirations. Il n’y pas en effet une forme unique de charisme, mais plusieurs charismes qui se modèlent selon les individualités de chacun.

    Vous êtes donc autonomes sur la façon dont vous allez ériger vos « fondations ». Je parle bien de fondations car c’est à partir de vos valeurs que vous allez pouvoir mener davantage votre vie comme vous l‘entendez, et l’apprécier pleinement.

    Vous n’avez pas encore d’idée précise sur les principes qui comptent réellement pour vous ? Pas de problème, permettez-moi de vous offrir quelques pistes. Je vous encourage ensuite de prendre un moment privé pour écrire vos préceptes (mettre sur papier reste la méthode la plus efficace pour s’engager).

    • Orientez toujours vos valeurs vers votre propre bien. Cela peut paraître cliché mais ne perdez pas de temps sur ce qui relève des comportements et des émotions négatifs : délaissez la colère, la rancune, le mépris ou encore la revanche. Privilégiez ce qui vous rend heureux.
    • Tout comme il est essentiel d’avoir des valeurs qui vous soient bénéfiques, veillez à ce qu’elles le soient aussi pour votre entourage : soyez bon envers les autres ! Aidez-les, encouragez-les, soyez une inspiration pour eux. Quel que soit le degré de votre implication envers les gens, l’essentiel est que vous offriez votre respect, votre ouverture d’esprit, et un minimum de tolérance.
    • Comme dernière recommandation, soyez engagé autour du concept de partage et d’ouverture : rencontrez de nouvelles personnes, tissez des liens, développez vos expériences, et surtout échangez votre savoir, votre énergie et votre bonne humeur. C’est aussi cela le charisme.

    Une voix de Roi

    La voix est un facteur essentiel du charisme car elle est l’élément qui vous aidera à avoir de la prestance.

    Votre voix ne communique pas seulement vos mots et vos idées : elle est aussi un accès libre à vos émotions, à votre dynamisme, et surtout donne un aperçu de votre niveau de confiance et de stress.

    C’est pourquoi une voix mal maîtrisée – ce qui est le cas pour 90% d’entre nous – pourrait vous faire perdre des points précieux pour asseoir votre réputation et le respect que l’on vous confère, qui sont deux clés déterminantes du charisme.

    Pour savoir si vous avez une « bonne » voix :

    • Comprenez déjà que par « bonne » voix, je ne parle pas forcément d’une voix grave, virile et suave, mais d’une voix expressive, libérée de ses blocages. C’est en se dégageant de l’anxiété qui envahit certaines zones de notre corps que l’on améliore sa voix.
    • Posez-vous donc comme première question : lorsque je parle, est-ce que ma voix est nasale ? Avez-vous la sensation que votre tête « vibre beaucoup », et que vous émettez des sons plutôt criards et disgracieux ? Si c’est le cas, il va s’agir de travailler l’air au-dessous du ventre.
    • Deuxièmement, avez-vous l’impression de vous étouffer, de trop gonfler votre poitrine ou au contraire de ne pas avoir assez d’air ? Une voix nasale entraîne généralement un étranglement au niveau de la gorge, car on n’exploite pas entièrement ses organes pour faire circuler l’air. Notre corps réagit à nos pensées et à nos émotions, et bien souvent nous oublions de respirer profondément, ce qui crée des à-coups qui nous affaiblissent et réduisent certaines de nos capacités, la qualité de la voix en pâtit donc.

    Si vous présentez une ou plusieurs caractéristiques énoncées, les exercices que je vous propose ici et dans la prochaine formation Les Clés du Charisme 2 vous permettront d’y remédier. Nous allons en voir 3. Certains sont des basiques qui ont prouvé leur efficacité, d’autres, inédits, relèvent directement de mes échanges avec des chanteurs qui m’ont permis de libérer mon timbre. Si j’y suis arrivé, vous pouvez y parvenir aussi.

    A voir également : 11 conseils de chanteurs

    1. Améliorez votre posture

    Une des raisons pour les lesquelles votre voix devient faible et nasillarde, est que votre posture néglige généralement la bonne circulation de l’air. Lorsque nous sommes sous le coup de l’anxiété, notre gestuelle a tendance à se replier sur elle-même : nous adoptons en quelque sorte le comportement du hérisson qui se recroqueville en boule pour se protéger d’une agression éventuelle.

    Or ce réflexe nous fait plus de mal que de bien : les épaules voûtées, la poitrine comprimée et la nuque rentrée et partant vers l’avant… tout cela fait en sorte que vous ne puissiez pas exploiter pleinement votre potentiel et la puissance de votre voix. Pour y remédier, il va falloir faire les choses à l’envers et adopter une gestuelle plus droite et ouverte, ce qui améliorera non seulement votre débit et votre timbre, mais aussi votre allure et votre énergie, car passer d’une position de crainte à une position dominante influe spontanément sur notre humeur.

    • Commencez par bomber le torse. Respirez pleinement et n’ayez pas peur de vous gonfler d’air. Ne soyez pas non plus dans l’excessif en forçant, au risque de vous faire mal. Respirez surtout naturellement et profondément.
    • Alignez votre coup. J’y reviens encore car c’est le conseil le plus important à vous offrir. C’est une habitude difficile à respecter car notre mode de vie nous encourage à avoir une silhouette disgracieuse dans laquelle la nuque finit par s‘incliner vers l’avant. Mais je vais vous révéler quelque chose : ce comportement n’est pas naturel et doit être remédié.

    Les meilleurs remèdes consistent à passer une à plusieurs minutes chaque jour collé à un mur, en rentrant un maximum le menton vers votre glotte, langue collée au palais. Il est important que vous suiviez ces principes à la règle : l’intérêt est de renforcer certains muscles qui ont eu l’habitude de travailler.

    Soyez aussi soucieux de ne jamais trop incliner cette nuque dans votre quotidien et de passer le plus clair de votre temps debout. Je vous recommande notamment de réserver quelques minutes pour lire l’article de Fabien sur les méfaits de la position assise.

    2. Grognez et criez

    Faîtes ressortir votre côté animal !

    Ce n’est pas une recommandation commune, mais ça marche. Concrètement, si on a la faculté de crier, on ne devrait pas se l’interdire ni se sentir coupable de le faire.

    La société et votre éducation vous a incité à rejeter ce type de comportement, l’associant à l’idée de violence et d’étrangeté. Penser ainsi vous apporte en réalité beaucoup de névrose, car vous bloquez vos émotions et vous forcez à sauver les apparences, quel que soit votre état intérieur.

    Mais vous avez le droit de vous libérez et d’exprimer pleinement ce que vous ressentez, et pour y parvenir, il va s’agir… d’exploser !

    N’ayez donc plus peur de vous isoler (pour préserver votre réputation) et de faire sortir ce qui vous pèse sur le cœur. L’important n’est pas de crier le plus fort possible, mais d’évacuer votre contrariété en faisant travailler le ventre. Votre corps réagira positivement et vous vous sentirez soulagé d’un poids. Votre voix prendra aussi l’habitude d’être spontanée et de se libérer plus rapidement par la suite.

    3. Massez la zone du diaphragme.

    Cette astuce est très importante. C’est LA zone à travailler le plus, parce que c’est là où les émotions influent le plus physiquement. Voyez le diaphragme comme la corde sensible d’un instrument. Il faut y prendre soin.

    Pour faire un bon massage, l’idéal serait de vous trouver une balle d’un peu plus de 10 centimètres de diamètre. Une balle assez solide pour ne pas se faire écraser entre vos mains.

    • Vous allez appliquer, très doucement, la balle sur la zone du diaphragme, et la faire rouler petit à petit, y compris au niveau du ventre. Soyez précautionneux, son application est douloureuse (selon votre nervosité). Mais un petit massage une fois tous les jours vous fera le plus grand bien.
    • Exprimez des sons graves. Vous n’avez pas besoin de le faire trop longtemps : une à deux minutes fera l’affaire, tant que vous êtes réguliers.

    Devenez le leader qui sommeille en vous

    Le troisième et dernier point concerne le leadership. Nous en avons aussi parlé ici. L’enjeu va être d’employer des compétences de leader pour améliorer vos relations, et avoir donc des qualités qui feront de vous un leader dominant.

    Un leader dominant est charismatique, car il est dominant pour ce qu’il « est ».  C’est grâce à ses valeurs, à sa réputation et à son attitude qu’il tisse des liens avec des personnes qui le considèrent.

    Il se différencie en cela d’un individu dominateur, qui use donc de sa dominance. Il est important que vous compreniez cet écart. L’un est respecté pour sa personne et est apprécié de ses pairs, l’autre s’impose et se fait donc respecter mais aussi craindre, ce qui ne nous concerne pas vraiment si votre souhait est de développer votre vie sociale.

    Comment se comporter donc en leader dominant ? En adoptant ces comportements tout simples mais terriblement efficaces :

    • Incarnez vos valeurs : on en a parlé donc on y passera rapidement. Une fois que vous aurez pris le temps de définir ce qui est important pour vous, quel sens vous donnez à votre vie, il va s’agir d’être intègre à vos principes, c’est-à-dire les illustrer en y restant fidèle. C’est en cela qu’on voit un homme ou une femme fort de caractère et charismatique.
    • Ecoutez beaucoup, parlez peu. Un individu charismatique est aussi quelqu’un de mystérieux, qui ne se dévoile jamais entièrement et donc fascine son entourage. Pour devenir à votre tour mystérieux et intéressant, je ne vous demande pas de façonner de toutes pièces une histoire qui suggérerait que vous soyez agent secret… Mais commencez par ne pas faire l’étalage de votre histoire lorsqu’on vous demande ce que vous faîtes dans la vie. Ce n’est pas vos activités qui intéressent vraiment vos interlocuteurs, mais VOUS, votre caractère et votre personnalité. Communiquez donc ce qui vous fait le plus plaisir dans ce que vous faîtes, les expériences que vous traversez, les gens que vous rencontrez. « Dévoiler la surface sans exposer le fond », c’est aussi cela le mystère.

    Pour devenir intéressant, intéressez-vous aux gens. C’est aussi simple que cela. Les gens adorent parler d’eux-mêmes et avoir une oreille attentive à leur écoute. Soyez-leur donc disponible et intéressez-vous honnêtement à leur histoire : vous apprendrez d’eux et vous développerez votre compréhension des désirs et des émotions que partagent les individus. Cela revient à développer son intelligence sociale et à faire preuve d’empathie, d’autres éléments du charisme qui seront développés plus tard.

    • Faîtes preuve d’initiative. Si vous osez faire le premier pas, si vous osez proposer de nouvelles activités, prendre une direction que personne n’a osé, vous allez non seulement faire la différence mais vous allez aussi montrer à votre entourage que l’on a la liberté de choisir ce que l’on veut faire de sa vie, et c’est une leçon importante qui doit être partagée le plus possible. Adoptez donc toujours une attitude volontaire et assumez vos décisions, non seulement vous deviendrez quelqu’un de plus confiant et de plus expérimenté, mais vous partagerez votre assurance aux autres qui s’en trouveront inspirés.

    En résumé :

    Vous comprenez à présent que le charisme regroupe un grand nombre de qualités et de notions, notions qui favorisent à la fois votre bien-être et l’amélioration de vos relations.

    Devenir plus charismatique, c’est avant tout s’ouvrir aux autres, avoir conscience de sa valeur et inspirer les autres. Un homme charismatique est à la fois maître de lui-même et un soutien pour son entourage. Il est, en cela, l’aboutissement du développement personnel. Ces conseils vous ont-ils aidé ? Vous avez une expérience à partager ? Les commentaires sont à vous.

    Par Charles,

    Qui n’a pas fini de vous parler du charisme !

    14 réponses à 3 grands conseils pour être plus charismatique

    1. Carena 17 mars 2015 à 14 h 50 min #

      Ce que vous dites est très clair et merci encore pour ces conseils..

      • Charles 17 mars 2015 à 16 h 16 min #

        Merci à toi Carena ! Bonne continuation et à bientôt 🙂

        Charles

    2. ahmatibrahimharba 14 mai 2015 à 21 h 17 min #

      votre experience est vraie et merci une fois de plus

      • Charles 17 mai 2015 à 17 h 59 min #

        Merci pour ton commentaire! En espérant qu’il te soit utile, et si tu as des expériences à partager nous serons heureux de te lire.

        Charles

    3. opinca 22 juin 2015 à 23 h 27 min #

      Sachez que le bâillement va détendre les cordes vocales, donc pas de blocage de parole et une voix plus fluide.
      Savoir ce qu’on va dire, connaitre son texte ou le sujet qui à pour but de ne pas chercher ses mots mais ne pas réciter non plus.
      Pour cela il faut parler comme si c’était votre dernière discours ou discussion
      Abusez des poses dans vos discours ou conversations cela permet de reprendre de l’air et de commencer sur le début d’un souffle
      mais c’est surtout bien plus captivant
      l’un de mes profs de magie faisait des grimaces avant de rentrer sur scène pour être plus expressif
      est une bonne idée?

      un bègue qui est maitre de sa voix

      • Charles 27 juin 2015 à 14 h 25 min #

        Merci pour ton ajout ! Oui faire des grimaces est un bon plus, car le visage est souvennt tendu au niveau de la mâchoire notamment. Les grimaces permettent de décoincer l’ensemble et encourage à être plus expressif.

        Charles

    4. david 13 août 2015 à 12 h 11 min #

      Mais le truc , c’est que l’homme charismatique ne se laisse pas cracher dessus , or la société humaine est dégueulasse. On vit dans un monde concurrentiel, et il faut bien que les autres comprennent ce qu’ils risquent s’ils s’en prennent à toi . C’est quand meme un peu difficile de mettre toujours la colère et le sentiment de vengeance derrière soi ! Surtout si ca stimule et que ca motive pour aller de l’avant , sous controle pour éviter l’excés bien sur !

    5. Kriss 28 mai 2016 à 10 h 59 min #

      « si vous souhaitez devenir un « homme » plus épanoui et plus séduisant. »
      Ah…. visiblement, le charisme ne concerne pas les femmes….

      • Fabien Delcourt 6 juin 2016 à 21 h 28 min #

        C’est un site adressé aux hommes à la base, d’où cette formulation 🙂

    6. kone 13 octobre 2016 à 20 h 45 min #

      jsuis entierement satisfait de vos conseil . et merci encore

    7. Faby 24 octobre 2016 à 13 h 45 min #

      Très simplement j’ai aimé. À vous lire, c’est pas sorcier d’être charismatique. J’espère en appliquant ceci, que le meilleur s’en suivra

    8. Aristide 11 janvier 2017 à 20 h 54 min #

      c’est vraiment fantastique cette demonstration du savoir louable et emerveillant mais de plus profitable pour les lecteurs concrets.je salue cet effort j’admirai la continuté

    9. Emeck Offarel 14 mars 2017 à 9 h 09 min #

      J’ai aimé tout ce que vous avez écrit ici. Merci infiniment

    Laisser un commentaire