Faut-il insister quelle elle vous dit « non » ?

Faut-il insister quelle elle vous dit « non » ?

Flirter et séduire, c’est avant tout un jeu. Un jeu dans lequel il faut deux participants.

Une des difficultés (et un des risques) est donc d’engager la séduction et de la continuer malgré les protestations de la fille, cette dernière indiquant clairement qu’elle ne veut pas « jouer » avec vous.

Le fameux NON, ce refus qui inquiète tant les hommes, est un seuil qu’il ne faut pas franchir sans quoi vous vous en mordrez les doigts. Un homme qui continue à flirter bien qu’il ait reçu un « non » va non seulement passer pour un gros lourd, mais il pourrait aussi détruire lentement sa réputation. Agir ainsi démontre un manque de considération envers les femmes, et ces dernières ont appris à se méfier des hommes qui se comportent comme des collants.

25 phrases de drague anglophones osées, voire CHOQUANTES

Comment Séduire LA Femme ?

Nous avons créé une Masterclass Spéciale où tu vas découvrir :

  • La règle absolue qui permet d'attirer inévitablement une femme à toi en hackant la Psychologie Féminine
  • Comment devenir un aimant naturel à femmes en suivant un plan SIMPLE qui te fera GAGNER EN CONFIANCE
  • Les 4 erreurs qui empêchent les débutants de séduire une fille et d'être en couple avec la femme de leurs rêves...
  • Un condensé de 10 ans d'expérience dans le domaine de la séduction, des relations et de la psychologie
  • Pour y accéder gratuitement, il te suffit de remplir les informations ci-dessous :

    arrow-circle-right

    Un homme collant, au mieux, apparaît comme quelqu’un de désespéré qu’il vaut mieux éviter. Au pire, il sera vu comme un pervers et un obsédé qu’il faudra fuir à tout prix.

    Le pire dans tout cela est que le « non » d’une fille n’est pas toujours facile à saisir : certaines n’osent pas s’affirmer, d’autres ne veulent pas passer pour la méchante en rabrouant le mec, et on peut aussi mentionner une rare portion de manipulatrices qui se servent du mec collant à leurs fins.

    L’enjeu va être donc de comprendre quand une femme vous dit réellement non, et savoir s’il s’agit d’un simple test ou vraiment d’une demande claire de la laisser tranquille :

    Faire la distinction une fois pour toute

    Quand une femme vous exprime un non clair et définitif, il peut s’agir soit d’un refus, soit d’un rejet. Dans les deux cas, il est bon de ne pas s’imposer, sinon le ton peut monter très vite.

    Comment faire la différence entre les deux ? On en a déjà parlé, mais ce qui les sépare, c’est le niveau d’émotion de la fille. Lorsqu’elle exprime un refus, ce n’est pas quelque chose à prendre personnellement. Elle fait le choix de ne pas tenter sa chance avec vous, soit parce qu’elle a déjà un copain, soit parce qu’elle ne vous connaît pas assez ,notamment au niveau de vos valeurs et de votre personnalité. Elle peut aussi réagir par instinct suite à votre comportement qui ne l’a pas mis suffisamment à l’aise. Plus généralement, comprenez que vous ne plaisez pas à tout le monde, et que c’est normal. Quand une fille refuse, elle ne vous prive pas de votre chance, c’est elle qui se prive de l’opportunité de mieux vous connaître.

    Si vous voyez la demoiselle commencer à délivrer des excuses, à se montrer embarrassée, à faire preuve d’hésitation dans les mots qu’elles prononce… peut-être qu’elle n’est pas sûre de façon catégorique dans son « non ».

    Comment réagir ? Ne faîtes pas le lourd, en aucun cas. Restez calme et ouvert, et ne lui demandez qu’une seule fois si elle est sûre de sa décision. Il faut qu’elle soit décidée et assume pleinement ce qu’elle vous déclare. Une fois que vous avez la confirmation comme quoi elle ne veut vraiment pas essayer de vous revoir, souhaitez-lui une bonne journée et passez votre chemin. Et dans la situation où elle se rétracte et dit « pourquoi pas », restez là aussi décontracté, montrez que cela vous fait plaisir et… échangez vos numéros !

    EN REVANCHE, si elle exprime un non clair comme « je ne suis pas intéressée » ou « merci, je suis déjà en couple et très heureuse », alors vous n’avez rien à faire. Encore une fois, elles ne refuseront pas par méchanceté, bien au contraire.

    Comme je l’ai dit, n’insistez pas lorsque la position de la fille est évidente. Si vous persistez, elle commencera à se rétracter et à changer de ton (il y a souvent de l’expérience face aux mecs lourds) si vous insistez malgré le signal très clair qui a été envoyé. Vous risquerez un rejet agressif, un rejet avec lequel la file essaiera de vous blesser dans votre estime… et peut-être votre réputation. Vigilance donc, et tact.

    Dans le doute, restez un peu en retrait

    On l’a plus ou moins suggéré mais il est important de le préciser à nouveau. Si vous n’êtes pas sûr de la démarche de la fille ni des signaux qu’elle vous envoie, vous pouvez toujours tenter de l’aborder et d’engager la conversation… avec retenue. Dans le cas où vous n’êtes pas sûr de son niveau de confort, il est plus prudent de lui laisser un peu d’espace. Une bonne démarche est de lui demander simplement si elle se sent à l’aise avec vous : elle vous fera vite comprendre ce qu’il en est.

    Mais si vous avez affaire à une fille qui ne sait pas ce qu’elle veut, vous avez tout intérêt à vous désengager et aller rencontrer quelqu’un d’autre. Quand je dis « n’insistez pas », je ne vous dis pas de prendre la poudre d’escampette. Je vous invite surtout de donner à la demoiselle une chance de vous courir un peu après. Le fait de ne pas chercher à avoir son numéro à tout prix lui fera comprendre qu’elle doit y mettre un peu du sien si elle tient à revoir le mec intéressant que vous êtes ! Et cette approche sert surtout à éviter d’être là aussi quelqu’un de trop collant qui risquerait de mettre une femme en colère lorsque celle-ci exprime un refus.

    Refusez qu’elle se joue de vous

    Pour finir sur cet aspect important de la séduction, vous devez comprendre qu’il y a des filles qui jouent encore au « hard-to-get » (dures à attraper en anglais). C’est une expression pour qualifier la démarche « suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis ». C’est efficace pour flirter tout en se mettant au défi, le problème est que certaines demoiselles poussent le jeu à l’extrême et se retrouvent du coup à manquer d’honnêteté, voire à mentir.

    Vous devez comprendre qu’en séduction, tout peu aller vite, et s’il est intéressant de jouer le flirt à certains moments… il faut aussi conclure. Elle vous plaît, vous lui plaisez, vous avez envie de vous voir… alors inutile de tourner autour du pot ! Invitez-vous, sortez ensemble, passez de bons moments.

    Si vous avez affaire à une fille qui persiste sur des signaux mélangés, qui dit oui un jour et non le lendemain… ne lui courez pas après. Passez à autres choses. Il y a assez de filles pour chaque homme, que cela leur plaise ou non. Pour votre cas, restez simple : si une fille vous dit non, alors c’est non. Si elle dit oui, alors foncez. Et si elle fait « peut-être », faîtes-la comprendre qu’elle doit se décider très rapidement.

    Bonne chance !

    6 réponses à Faut-il insister quelle elle vous dit « non » ?

    1. Yann 12 décembre 2016 à 5 h 11 min #

      Bonjour,
      Depuis plusieurs mois, une femme a tout fait pour attirer mon attention. Submergé de travail à ce moment et étant dans une relation, je n’ai pas réagis. J’ai entrepris une démarche pleine d’audace (je m’étais toujours promis de ne jamais faire cela sans invitation), je me suis rendu chez elle et l’ai invité à boire un verre sur le pas de sa porte; après quelques secondes de réflexions (tète baissé, sourire et un aller-retour gauche droite de la tète), elle a refusé en ces termes : Pour l’instant, non, ce n’est pas possible. J’ai relancé en disant (peut-être une erreur de ma part) : « je ne me suis pas trompé, vous êtes intéressée ?! ». Puis je l’ai trouvé vexé ou agacé (je n’arrive pas à définir l’émotion) et en faisant allusion à un premier abord de ma part il y a qq temps, elle me laisse entendre qu’elle ne m’a laissé aucune ouverture. En gros, je me fais des idées; et me dit NON, ce n’est pas possible (le « pour l’instant » a disparu). Avec calme et sérénité, je lui dit « ok, j’ai compris », et lui souhaite une bonne journée, elle en fait de même avec un ton plus doux.
      Je ne suis pas un séducteur à plein temps mais reconnaître les signes d’intérêt que porte une femme à un homme, je suis plutôt bon. Là, je suis déstabilisé. Je précise que durant ce court entretien, elle me dégustait du regard des pieds à la tète, je suis parti, en lui tournant le dos, elle a continué à me déguster du regard, et n’est entendu la porte se refermé derrière moi que 10-15 secondes après.
      Précisions : j’ai pu me rendre compte à divers reprises que ses gamines étaient dans la confidence et qu’elles la poussaient à aller à ma rencontre.
      Du coup, j’ai décidé de vivre ma vie d’homme avec une autre prétendante, plus motivée. Je ne m’affiche pas avec car je crains toujours d’anéantir mes chances (si il y en a) avec la première.
      Qu’en pensez-vous ?

      • Charles 23 février 2017 à 1 h 18 min #

        Hello Yann,

        Tu as bien réagi dans l’ensemble. Tu as fait preuve de courage et quand elle t’a dit « non, pas pour l’instant », tu n’as pas (trop) insisté et tu lui as laissé de l’espace. C’est une bonne attitude et je t’en félicite.

        Je vais te faire une réponse simple qui je l’espère te sera utile : quand tu lui as demandé si elle était intéressée ou non, elle semblait agacée. Ce n’est pas de ta faute. Tu lui as simplement communiqué ton attraction et elle n’a pas osé de dire un franc « non ». Du coup toi tu lui as demandé une réponse plus nette, ce qui était inconfortable de son côté. Mais c’était sa responsabilité.

        La vie est trop courte pour s’embarrasser avec des peut-être ou des « non, pas maintenant ». La réponse qu’elle t’a donné équivalait à un « non », mais elle ne voulait pas te donner le sentiment d’être rejeté.

        Dans tous les cas, tu passes à autre chose, tu n’as pas de temps à perdre.

        Quant à ta seconde prétendante, tu dis qu’elle est plus motivée, donc à priori elle s’assume davantage sexuellement et elle est ouverte à l’idée d’une relation. Si c’est le cas, continue d’en avoir dans le pantalon et affiche-toi ! Dis-lui concrètement qu’elel te plaît et que tu as envie de passer un moment en tête-à-tête dans la semaine. Ne perd pas ton temps et vois la séduction simplement : soit elle est intéressée et tu fonces, soit elle n’est pas prête et tu passes à quelqu’un d’autre. Ni plus, ni moins.

        Bonne chance !

    2. Eli 3 février 2017 à 19 h 25 min #

      Très bon article …

    3. Grégoire 9 février 2017 à 1 h 29 min #

      Une question…..
      je suis en couple et je flirt avec une nana qui joue au jeu du vient je te fui…..
      Pour sà défense je suis en couplé et elle est musulmane et pas moi….
      Que faire ? Je souhaite en faire me maîtresse

      • Charles 23 février 2017 à 0 h 46 min #

        Hello Grégoire,

        Je te recommande de laisser tomber, et de flirter avec une femme qui ne tourne pas autour du pot. Le jeu du suis-moi je te fuis, c’est dépassé et c’est énervant.

        Ah, et je t’invite aussi à échanger avec ta femme afin de savoir si elle est ouverte au libertinage. Si ce n’est pas le cas, on ne cautionne pas les hommes qui trompent leur compagne dans le dos.

    4. Michael 4 avril 2017 à 21 h 13 min #

      Bonsoir

      J’ai rencontré une fille sur mon lieu de travail, on s’entend bien, je l’ai invité alors à prendre un verre un jour bien précis qu’elle a accepté, sans nouvelle d’elle le jour du rencard, en la contactant elle me répond que je n’avais pas confirmé et qu’elle avait prévu autre chose, je lui demande alors si elle est intéressée par un autre rencard en dehors du boulot et quand est ce que ça l’arrangerait, j’ai eu droit à une réponse du genre  » j’aimerais bien qu’on se voit mais je ne sais pas quand »… dois je prendre cette réponse pour un refus masqué?

      Merci d’avance

    Laisser un commentaire