femme bavarde

Comment flirter avec une femme bavarde ?

Ce n’est pas un secret, beaucoup de femmes aiment parler. C’est surtout le cas si vous-même êtes peu bavard.

On dit souvent qu’il vaut mieux éviter les personnes qui passent leur temps à jacasser. Bien sûr il ne faut pas faire des cas une généralité : il y a beaucoup de femmes dynamiques, intéressantes et attirantes. Peut-être aimeriez-vous tenter votre chance avec une certaine personne, ou peut-être rencontrerez-vous quelqu’un de cette trempe.

Une qualité qui peut vous rebuter

Il est possible d’être un peu impressionné dans le mauvais sens : si le débit de parole de la demoiselle est nettement supérieur au vôtre, comment sortir votre épingle du jeu ? Comment être attirant si on n’arrive pas à en placer une ? Il est facile de se décourager, et ce serait dommage d’abandonner si elle vous plaît vraiment.

Alors, comment s’y retrouver face à une femme qui a la parole facile ? On a plusieurs points à vous présenter :

Canalisez-la avec votre langage corporel

On vous a souvent parlé du langage corporel : comment votre posture, votre regard et vos gestes peuvent influencer la dynamique de la séduction et contribuer au flirt.

Ici le langage corporel vous sera particulièrement utile dans le sens où vous serez capable de tenir la conversation avec une femme bavarde… grâce à votre corps.

On vous a dit fréquemment que la séduction dépend de plus de 50% de votre expression corporelle. Vous pourriez avoir les mots les plus élégants et les plus excitants, si vous les dîtes avec une attitude rigide et un regard endormi, il y a des risques que les femmes soient peu impressionnées.

Racontez en revanche une blague débile avec une allure pleine d’énergie et un regard vif, et vous verrez rapidement qu’elles seront davantage attirées tout simplement parce que le plaisir se ressent au niveau du corps.

Par extension, votre langage corporel et un avantage face à une femme qui jacasse tout le temps. Même si vous parlez peu, poser chaque mot avec vos gestes sera efficace et permettra de participer à l’échange.

Vous serez aussi amène à calmer son débit si vous utilisez vos gestes pour attirer son attention. Pour y parvenir, vous n’avez besoin que de deux choses, votre regard et vos mains. Les mains étant des extrémités du corps, le regard est naturellement captivé par leurs mouvements : utilisez-les pour l’inciter à ralentir le rythme. Lorsque vous discuterez à votre tours, faîtes des gestuelles plus lentes ceci afin de l’amener à se détendre. Cela ne se verra pas de prime abord mais elle se sentira davantage à l’aise et en confiance à vos côtés.

Rejoignez-la (dans son délire)

Ce conseil va un peu à l’opposé du précédent, mais il peut vous être utile si vous êtes également un homme très énergique et bavard. Votre meilleure approche dans ce cas est de rejoindre votre cible sur le même niveau d’énergie : non seulement vous partagerez un moment dynamique mais vous vous trouverez plusieurs points communs. On vous recommande cependant une petite règle pour vous aider : lorsqu’un des deux parle, l’autre doit écouter jusqu’au bout et ne pas interrompre. Une des difficultés chez les bavards est de tenir le fil de l’échange tout en gardant les idées claires : si vous prenez le temps chacun pour vous écouter, votre rapport gagnera en qualité et vous serez davantage motivés à l’idée de vous revoir.

Bougez !

Une femme qui parle beaucoup est une femme qui bouge beaucoup. Il n’y a rien de plus terrible que de la forcer à s’asseoir, car elle va rassembler toute son énergie sur la conversation. Pas étonnant qu’elle vous amène à avoir des maux de tête !

Vous avez une bonne parade cependant : déplacez-vous. Allez dans différents endroits : dans un café, puis dans une boutique, puis dans un parc… plus le corps bougera, plus vous serez détendu tous les deux et vous pourrez mieux faire connaissance.

Certaines femmes ont besoin d’être au calme et dans le silence pour se recentrer. D’autres trouvent un meilleur état de quiétude en s’immergeant dans la foule, dans le bruit et dans des scènes diverses. Beaucoup de femmes bavardes tombent dans cette deuxième catégorie.

« Regarde ! »

Un dernier petit conseil à associer avec les autres : une femme qui parle sans arrêt finit par s’habituer au son de sa voix. Elle sera ainsi dans une zone de confort au niveau de l’audition et il sera difficile d’en faire sortir en le lui demandant. Vous aurez donc une meilleure chance si vous sollicitez ses autres sens : tandis qu’elle est dans son monologue, interrompez-la en pointant du doigt une direction tout en faisant les grand yeux et une expression de surprise. Elle sera déconcentrée et se demandera d’où vient la source de votre étonnement.

A cette issue, soit vous avez vraiment vu quelque chose de stupéfiant, soit il n’y avait rien d’intéressant. Vraisemblablement dans la plupart des cas vous ne trouverez pas de prétexte pour rediriger son attention. Mais ce n’est pas un problème. Si vous lui faîtes le coup alors qu’il n’y a rien à voir, vous pouvez vous en sortir par une pirouette :

« – Qu’est-ce que tu voulais me montrer ? Il n’y a rien là-bas.

– Et oui, en fait je l’ai fait exprès (sourire). A propos de ce que tu disais, je voulais te dire que… »

Simple, naturel, un peu osé… sans être irrespectueux.

Ne pas complexer

Plus que jamais vous devez décomplexer. Les femmes sont majoritairement plus bavardes, et elles le savent. Elles n’exigent donc pas la même chose vous concernant. Elles ne supporteraient peut-être pas un copain plus bruyant qu’elles !

Vous devez jouer la carte de la rareté : que vous discutez, faîtes en sorte que cela compte. Attirez son attention, ne vous obligez pas à vous répéter toutes les deux minutes. Comprenez que vous fonctionnez différemment et que c’est ok de ne pas être pareil. Utilisez plutôt votre langage corporel, vos gestes et votre regard si vous êtes davantage confortable ainsi.

Au final il ne s’agit pas de rejeter la communication, mais de choisir comment vous comptez réellement échanger avec ce genre de femme. Vous devrez évidemment faire quelques efforts et lancer la conversation, mais grâce à ces conseils vous saurez ménager vos efforts et pourrez vous distinguer des autres prétendants qui gaspillent leur temps à parler d’eux-mêmes.

Pour résumer donc : faîtes en sorte que la parole compte ! Si la discussion s’éternise, dîtes-lui gentiment de s’arrêter et de respirer. Vous pouvez même le faire d’une façon légère et drôle comme par exemple : « hey, tu peux arrêter de parler une minute ? Tu es toute rouge, je crois que tu as besoin de respirer (sourire) ». Cela fera une bonne interruption et vous vous distinguerez mieux des hommes qu’elle côtoie et qui la laissent jacasser sans interruption.

Bonne chance !


Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

Savez-vous QUOI DIRE pour aborder une inconnue avec SUCCÈS ?

x