maîtrisez le flirt avec ces deux approches

Maîtrisez le flirt avec ces deux types d’approche

La séduction peut parfois amener beaucoup de confusion. Comment aborder, quelle attitude adopter, que dire, et surtout, comment anticiper un minimum (c’est-à-dire préparer le prochain rendez-vous) si la fille est intéressée ? Autant de facteurs à considérer qui peuvent conduire à une multitude de détails.

Et si je vous disais que l’on peut faire les choses beaucoup plus simplement ? La séduction peut être résumée à deux types d’approches. Bien entendu il n’est pas obligatoire de les suivre à la lettre, mais les prendre en connaissance vous aidera à mieux cerner vos attentes et votre eu de séduction.

Voici les deux approches. Bonne lecture :

En étant direct… ou détourné.

Vous pouvez aborder une femme en annonçant clairement la couleur : « J’aime ton style, on devrait faire connaissance », « Tu me plais alors je suis venu t’aborder »… Vous pouvez aussi préférer plus de subtilités en initiant un rapport via un prétexte ou une manière détournée d’entrer en contact : « Je cherche des endroits pour sortir ce soir et comme tu as l’air plutôt cool je suis venu te voir. » Il s’agit ensuite de faire évoluer la conversation petit à petit pour montrer que c’est bel et bien elle qui vous intéresse.

Les deux façons de faire sont tout à fait valables. Le choix entre ces deux approches doit en revanche se faire en fonction des paramètres suivants.

Selon votre personnalité.

Certains sont à l’aise avec le fait de dire clairement ce qu’ils pensent et ce qu’ils veulent. D’autres préféreront jouer d’une façon plus détournée et subtile. C’est aussi une manière de ne pas faire fuir certaines femmes qui n’assument pas un rapport de séduction franc avec un inconnu. Dites-vous bien qu’il est inutile de jouer les séducteurs à l’approche si vous n’arrivez pas à tenir la distance par la suite, quand vous devrez continuer à prendre des initiatives de manière très directe. Votre niveau d’énergie. Après une longue journée de boulot, vous n’avez peut-être pas envie de vous lancer dans des monologues brillants et préférez aller droit au but. En revanche, si vous faites la rencontre d’un groupe de personnes, prenez le temps de socialiser avec tout le monde : vous élargirez votre cercle social ainsi que les futures rencontres que cela vous permettra de faire.

Considérez aussi le contexte.

C’est le paramètre le plus déterminant si vous souhaitez réussir dans la séduction, au-delà même de votre préférence d’approche. En effet si vous rencontrez une fille dans un groupe il est inutile de tenter une approche frontale. À l’inverse, une femme seule que vous croisez dans la rue et qui vous regarde avec insistance est une femme que vous pouvez aborder de manière directe.

L’intérêt de l’approche directe est que vous savez très rapidement ce qu’il va advenir de votre rencontre. Si la femme n’est pas réceptive, vous coupez court de manière élégante et vous passez à autre chose. Si le retour est positif, bien que cela ne garantisse rien sur la suite de votre relation, les choses sont claires : vous êtes dans une démarche de séduction avec cette femme et elle vous laisse tenter votre chance. Il va donc falloir être bon pour continuer le rapport.

Et dans quel cas utiliser l’approche détournée ? Et bien l’intérêt de l’approche détournée se situe dans le fait que vous passez pour un homme très sociable, intéressant et pas nécessairement intéressé. C’est une manière assez subtile d’augmenter votre valeur sociale et votre niveau d’attraction. Le point faible de cette méthode est qu’il est très facile de ne plus être dans une dynamique de séduction quand vous ne savez pas faire évoluer le rapport.

Habituez-vous à vous servir du contexte pour séduire. C’est la meilleure manière de plaire naturellement. C’est aussi une façon de vous montrer différent des autres : vous savez tirer profit de n’importe quelle situation et vous adapter à tout type de contextes. Votre approche sera également vécue de la part des femmes comme plus spontanée et donc plus séduisante. Le contexte vous guide dans votre choix d’utiliser une approche directe ou détournée pour augmenter vos chances de succès. Il s’agit donc de s’adapter.

Quelques exemples de phrases utiles

Ces phrases pourront être utilisées dans des approches directes et détournées. A vous de les employer et de les remodeler à votre guise !

  • Les classiques :

Les phrases d’accroche classiques ne sont pas originales mais elles suffisent pour aborder une femme si vous en avez l’envie et l’énergie. Le risque de ces phrases est d’être classé dans la catégorie du dragueur lourd. À vous de faire en sorte de retourner rapidement la situation ou d’utiliser une accroche d’une autre catégorie : « Salut ! », « Salut, ça va ? », « Salut, tu aurais l’heure ? », « Excuse-moi, je suis perdu, tu sais où est la rue *** ? », « Excuse-moi, tu aurais du feu ? » • « Jolies chaussures ! »

  • Les situationnelles

Les phrases d’accroche situationnelles sont à mon sens les accroches les plus efficaces. En effet elles démontrent chez celui qui sait les utiliser une capacité à rebondir et à être naturel en toute occasion. C’est aussi une manière efficace de jouer la carte de l’humour et de la légèreté. Il est parfois bon de commencer un rapport sur ce ton plutôt que d’y mettre une trop grande pression.

Quand il y a un événement cocasse : « Eh ben… bravo ! », « Elle est toujours comme ça ? (à ses amies) », « Elle fait toujours ça ? », « Moi qui pensais faire ta connaissance, là je sens que je vais m’abstenir… »

Quand vous avez les mains prises (prospectus, allumettes, flyers…) : « Tiens, cadeau ! »

Ou quand vous repérez un élément de l’environnement ou de son style exploitable : « Apparemment on est voisins de trottoir… moi c’est Marc. », « [Nom de Parfum], [Maison de Couture], mon ex portait le même. Tu n’aurais pas pu en choisir un autre ? »

  • Les spontanées

Les accroches spontanées sont très efficaces grâce à l’effet naturel provoqué. Une approche spontanée peut aussi être une accroche situationnelle et vice versa. Vous devez clairement dire ce que vous ressentez sur le moment pour être le plus fidèle à vos émotions et dans un registre total de séduction. Évitez de la complimenter directement sur son physique ou de faire une allusion sexuelle, ce serait beaucoup trop tôt et surtout déplacé à ce stade. Par exemple : « Salut, je ne peux pas te laisser filer sans te dire que j’aime bien ton style, ça me donne envie de faire ta connaissance. »

Vous êtes maintenant capable de pratique les deux types d’approches sans pour autant vous forcer à suivre l’une ou l’autre. Tout dépend de la situation et de votre inspiration. Testez plusieurs manières, pratiquez et partagez vos expériences dans les commentaire !

Bonne chance.


Une réponse à Maîtrisez le flirt avec ces deux types d’approche

  1. Ogier DOLLÉ - Responsable Affaires 13 mai 2017 à 9 h 14 min #

    Conseils à suivre vraiment !

    Ce sont ces conseils qui m’ont permis de progresser et de faire des rencontres que je n’imaginais même pas avant de les avoir créée.

    Merci pour ce nouveau partage Charles !

Laisser un commentaire

Savez-vous QUOI DIRE pour aborder une inconnue avec SUCCÈS ?

x