en manque d'espoir

En manque d’espoir ? Pensez à ces 7 choses

Vous avez l’impression que tout va mal ? Qu’il n’y a pas de lumière au bout du chemin ? Rassurez-vous, vous n’êtes pas le seul à traverser ce genre de crise et beaucoup de personnes sont passées par là. Il n’est pas facile de rester optimiste et d’aller de l’avant lorsqu’on est dans un état pareil, quelles que soient votre contexte et vos situations. Mais sachez qu’il est possible de s’en sortir et de connaître des jours meilleurs : si d’autres y sont parvenus, vous pouvez y arriver aussi.

Voici quelques conseils venant justement de ces individus. On espère qu’ils vous aideront à apprécier ce que vous avez et à continuer de vouloir croquer la vie à pleines dents !

Le coup de blues : bénéfique ?

Si vous culpabilisez de vous sentir mal, on vous arrête tout de suite : c’est un phénomène logique et nous devons tous y passer. Certains s’en sortent beaucoup mieux que d’autres, et peut-être faites-vous partie des gens qui ont du mal à garder la tête hors de l’eau.

Voici une première perspective à considérer : avoir un coup de blues, au final, est bénéfique. C’est une expérience douloureuse mais qui contribue à votre développement personnel.

La vie est remplie de challenges et vous devrez sortir de votre zone de confort. Vous serez parfois confronté à des situations très dures : il peut s’agir d’un drame familial, ou d’un boulot dans lequel vous ne vous épanouissez pas, ou bien tout simplement de gérer vos factures… quoi qu’il en soit, vous avez besoin de développer une certaine ténacité afin de gérer chaque défi. Et la plupart d’entre nous se renforcent au travers des phases douloureuses.

Si vous broyez du noir en ce moment, voyez le sens derrière cette difficulté : vous dépassez un challenge, c’est pénible mais cela vous apportera beaucoup au final. Nous ne prétendons pas que votre souffrance est justifiée, et on ne vous encourage pas à faire le masochiste en recherchant les situations difficiles. Mais lorsqu’elles arrivent, soyez en paix : c’est une opportunité pour devenir quelqu’un de robuste, capable de mieux résister pour la suite.

Dissociez-vous de vos peines

Comprenez aussi que vos peines sont des réactions, et non des causes. Si vous souffrez, ce n’est pas parce que vous le méritez. Nous ne sommes pas des experts en la matière, mais on a fini par comprendre que les émotions « négatives » étaient ressassées, encore et encore. Et que bien souvent, nous sommes notre propre bourreau.

Il y a de bonnes chances que vous ressassiez aussi vos peines, simplement par habitude. Si vous avez l’impression chaque jour que tout va mal, demandez-vous : est-ce vraiment le cas ? Ou est-ce que vous vivez la réminiscence d’une mauvaise expérience en vous répétant des paroles comme « je ne vaux rien, ma vie n’a pas de sens, il n’y a rien de bon qui m’attend… ».

Nous sommes tous des artistes, à certains degrés : nous sommes doués d’imagination et bien souvent on se la retourne contre nous-même. Cernez votre mode de pensée lorsque tout va mal : cherchez-vous un prétexte pour continuer à avoir le cafard ? Il se peut que vous le fassiez de façon instinctive.

C’est derrière vous

C’est certes cliché, mais le passé reste bien dans le passé. Le problème est que cette phrase perd de son sens lorsque nous revivons notre souffrance chaque jour. Passé devient présent et on entre dans une spirale infernale.

Soyez clair envers vous-même, quitte à faire preuve d’un peu de violence : vos échecs et vos souffrances sont derrière vous. Les situations qui vous conduisent à ressentir des émotions négatives se sont produites, et elles n’existent plus. Maintenant, qu’allez-vous faire ? Vous pouvez repartir de zéro. Il ne s’agit pas de vous motiver et de vous gonfler à bloc, mais de vous faire comprendre que oui, vous pouvez aller de l’avant. C’est en votre pouvoir. Vous êtes toujours le maître, même si vous ne dirigez pas les circonstances extérieures.

Si vous êtes seul, inspirez-vous

Il n’est pas facile de se remettre sur pied si vous n’avez personne sur qui vous appuyer. Vous méritez cependant du soutien comme n’importe qui d’autre. Beaucoup de personnes témoignent de périodes difficiles qu’elles ont dues traverser. Cherchez-les, écoutez-les, et inspirez-vous des histoires qui sont les plus proches de vous. Je vous recommande de chercher des personnes physiques, qui existent réellement et s’expriment avec authenticité. Ne vous laissez pas charmer par ces soi-disant gourous du bonheur qui bombardent les réseaux sociaux de messages de motivation. Cherchez les personnes réelles et pertinentes, cherchez leurs interviews et essayez de trouver des cercles de discussions dans lesquels vous pourrez éclaircir ce que vous pensez tout bas.

Ne vous prouvez rien : testez

Si vous êtes au fond du gouffre, vous allez peut être avoir un élan d’énergie et désirer tout reconquérir : votre carrière, votre situation personnelle… c’est très bien et on vous encourage. Mais gardez les pieds sur terre. Vous devez tester ce qui vous correspond le mieux. Explorez-vous, avancez lentement mais sûrement. Et vous trouverez des opportunités.

Suivez un plan. Un seul.

Le problème avec beaucoup de personnes en difficultés est qu’elles cherchent les réponses « parfaites » à leurs problèmes. Bien entendu elles ne les trouvent pas, et finissent par collecter un maximum d’information dans l’espoir de surmonter leurs situations grâce à une surcharge de données.

Ce n’est pas la bonne approche. Elle part certes d’un bon sentiment mais vous allez gaspiller du temps et votre énergie. Choisissez plutôt un plan. Une action. Une seule direction. Et foncez.

Ce plan n’a pas besoin d’être parfait, il ne le se sera pas d’ailleurs. Mais vous serez dans la bonne direction car vous serez ACTIF. Vous serez impliqué et pourrez vous renforcer. C’est en créant des expériences et en vous rapprochant d’autres personnes que vous réussirez à rebondir. Mais pour cela, il faut un seul plan. Une ligne directrice. Ne vous posez plus de question, et allez-y !

Eté / Hiver

L’entrepreneur Elliott Hulse a témoigné il y a quelque temps, dans une vidéo sur Youtube, de sa dépression. Il a apporté une analogie simple mais pleine de sens : « Être dépressif et se laisser envahir par la dépression revient à se laisser persuader que l’on traverse un hiver perpétuel, qui ne s’arrêtera jamais. Et s’il ne met pas un terme à sa vie, il aura la chance de réaliser que l’hiver finira par céder à l’été. Mes amis, ne désespérez pas lorsque l’hiver est en vous : reconnaissez qu’il s’agit d’un cycle dans lequel vous évoluez pour devenir une meilleur version de vous-même. Gardez le cap, attendez que la souffrance passe et vous irez mieux. »

On vous souhaite sincèrement bon courage !

Une réponse à En manque d’espoir ? Pensez à ces 7 choses

  1. shanks lepoilu 15 avril 2017 à 18 h 56 min #

    Merci Charles pour avoir partager tes précieux conseils et ton point de vue ça aide vraiment et à la différence des autres sites qui  »traite » soi-disant de dev personnel, dans le votre on en parle sérieusement.
    Merci et bonne continuation.

Laisser un commentaire