mensonges-qui-vous-empechent-vivre-mieux

Les 2 mensonges qui vous empêchent de vivre mieux quand vous devenez adultes.

Imaginons que vous marchez tranquillement dans la rue. La journée se déroule bien, vous avez progressé dans votre travail, le repas du midi était correct, vous avez pu discuter avec quelques amis, tout va bien dans le meilleur des monde.

Ce n’est pas une journée extraordinaire, mais c’est une journée paisible, sans remous.

Puis vous tout d’un coup vous apercevez votre ex aux bras d’un autre homme.

Sans être pour autant attaché à votre ancienne relation, vous n’arrivez pas à vous empêcher de ressentir un petit pincement au cœur, en revoyant les moments que vous avez vécu ensemble, etc.

Parlons de deux mensonges qui vous empêchent de vivre mieux.

Mais c’est du passé, et vous continuez votre chemin.

En rentrant chez vous, vous recevez un appel de Bob, votre ami de longue date qui va encore vous casser les pieds en vous racontant ses problèmes. Mais vous écoutez quand même, impatient de raccrocher.

Puis en surfant sur Facebook, vous tombez sur des articles impromptus racontant les derniers faits concernant des célébrités pour lesquelles vous n’aviez aucun intérêt au préalable, et pourtant, vous ne pouvez pas vous empêcher de comparer leur réussite à votre situation, et votre humeur prend un nouveau coup.

Viennent encore les repas de famille qui, bien qu’agréables, deviennent une occasion de lancer des débats enflammés sur l’économie globale, la politique ou la religion, et chacun se met à cracher son venin sur X personnalité, X organisation, ou X fait divers. Votre vision de ce qui se passe dans le monde devient noire, vous avez peu d’optimisme sur votre avenir, vous n’êtes même pas sûr de savoir quelle démarche adopter.

  • Rembobinons maintenant en arrière.

Le matin, lorsque vous vous levez et prenez un petit-déjeuner, vous êtes généralement heureux, ou du moins content et satisfait. Vous avez plein d’énergie et avez l’impression que la vie se présente devant vous.

Que s’est-il donc passé au fur et à mesure ? Plus le jour défile, plus notre énergie diminue, et plus nous ressassons sur notre passé.

Nous sommes tous à la merci de ces moments qui ponctuent notre quotidien, des moments qui éveillent des émotions pénibles. Et malheureusement il n’est pas évident de garder le cap et de sortir de cet état négatif.

  • Mais alors, comment s’en sortir ?

Et bien il y a quelque chose que vous devez savoir : ce que vous ressentez dépend à 90% de vos perspectives. Et une perspective, ce n’est pas une fatalité. C’est vous qui l’avez créée.

Aussi, la majeure partie de vos souffrances, lorsque vous vous sentez faibles, démunis, jaloux, dépend plus de votre choix de perspective que d’une réalité définitive.

Pour faire plus simple, vous pourriez faire face au même problème sans souffrir, vous y retrouveriez même de la motivation afin de devenir l’homme de vos rêves.

Il y a beaucoup de moyens d’avoir des idées négatives, et elles peuvent être contredîtes par de meilleures idées qui vous pousseront à vous reprendre en main. Il est temps que vous vous rendiez compte que certaines de vos perspectives actuelles ne vous apportent rien.

Nous allons révéler les deux principaux mensonges qui vous mineront lorsque vous entrez dans la vie active, ceux qui vous privent le plus de votre capacité à agir. A la fin de cet article, vous saurez mieux faire la part des choses et vous serez de bien meilleure humeur afin de poursuivre votre développement personnel :

Mensonge n°1 : tu as besoin de savoir ce que tu feras de ta vie dès le plus jeune âge

Entre l’inquiétude de vos parents ou de votre tuteur, la pression que vous subissez à l’école, il est facile que vous perdiez de vue ce qui vous connecte réellement à vous-même.

C’est une des raisons qui explique pourquoi tant d’hommes et de femmes (ou de filles et de garçons) se laissent embarquer dans des études ou des jobs qui ne les correspondent pas. Plutôt que de créer un projet qui les tient à cœur et qui est capable de perdurer sur le long terme, on vous force à chercher avant tout à faire de l’argent, ce qui est un motif tout-à-fait honorable, mais peut s’avérer être un piège.

C’est pourquoi autour de vos 20 ans, à présent que vous êtes autonome et pensez par vous-même, vous pourriez réaliser que vos études ne vous mènent nulle part,  parce que votre énergie vous conduit ailleurs. Et vous culpabilisez. Vous vous sentez mal de ne pas avoir agi plus tôt, ou de ne pas être capable de suivre ce que papa et maman vous disent.

  • Maintenant, laissez-moi vous dire une bonne vérité : vous êtes censé décevoir les attentes des gens, surtout celles de vos parents si ceux-ci oublient que vous avez une volonté propre et un chemin à parcourir. Et il est normal de ne pas savoir tout de suite ce que vous voulez faire de votre vie. Ce genre de chose prend du temps et de la maturité.

C’est aussi le cas des enfants qui semblent avoir un avenir tout tracé : prenez par exemple les très jeunes pianistes. Bien qu’ils soient remarquables dans leur performance, bien qu’ils soient déjà célèbres et deviendront des musiciens solides, il leur faudra du temps pour construire leur sensibilité et leur force, et viendra un moment où ils voudront prendre leur vie en main. Peut-être fonder une famille, ou voyager. Nous divergeons tous à un moment donné de la voie qui nous semble imposée. A cela nous sommes tous égaux.

On est dans une culture où tout doit aller vite, et où il faut lutter pour gagner sa vie. Agir est important, mais lorsque l’on parle de bâtir un style de vie selon vos rêves, vos aspirations, vous avez besoin de temps pour prendre les décisions. Et ces décisions, vous seul les choisissez.

Ne vous laissez plus presser par les attentes des autres, et ne croyez pas être trop jeune ou trop vieux pour accomplir vos rêves : faites des recherches sur ce qui vous intéresse, échangez avec des personnes plus expérimentées que vous, et lancez un plan d’action. Ne croyez pas ce que la plupart des médias vous racontent. Au final, ce qui compte, c’est d’être fidèle à vous-même, de rester authentique tout en acceptant le changement.

Mensonge n°2 : tu trouveras toujours meilleur que toi-même, quoi que tu fasses

C’est à la fois vrai et incorrect, car cela manque d’ouverture d’esprit.

C’est une des pires idées pour ce qui est de casser votre motivation, quoi que vous fassiez. En effet, à quoi bon vous donner la peine si quelqu’un vous bat dans n’importe quel domaine ?

Mais il y a un facteur de taille que vous ignorez : être le meilleur ne veut pas dire être le plus doué, ni le plus intelligent.

Vous n’avez même pas besoin d’être le meilleur pour réussir et vivre le style de vie que vous recherchez. Vous n’avez même pas besoin de vous comparer aux autres.

Considérez ceci : ce qui importe dans notre société, c’est notre capacité à être bon tous en étant capable d’interagir avec les autres.

Pour faire simple, vous devez être capable d’utiliser votre savoir tout en le mettant à la disposition des autres.

  • Plutôt que de chercher à être le meilleur, visez à offrir aux autres votre meilleur héritage. Ce qui restera utile et pertinent après 10 ans, 20 ans, 40 ans. Plus vous êtes utiles aux autres, meilleur ce sera.

C’est en collaborant avec les bonnes personnes que vous pouvez créer un vrai impact. Et il faut que vous compreniez que pour réussir, quelle que soit votre conception de la réussite, il est essentiel que vous vous mettiez au service d’autrui.

Ainsi, vous pourriez éprouver de la jalousie envers des gens plus doués que vous, mais pourriez être meilleur qu’eux dans d’autres domaines essentiels : peut-être êtes-vous plus à l’aise pour rencontrer des gens et développer un groupe où chacun offre son support. Peut-être en savez-vous plus sur la manière de vendre vos qualités. Peut-être êtes-vous plus posé et mâture. Où vous êtes peut-être capable de prendre plus de risques, de partir voyager, comparé aux autres.

Vous aimeriez un exemple ? Steve Wozniak et Steve Jobs. Pour résumer simplement, Wozniak est le vrai génie d’Apple, mais Steve Jobs est celui qui a reçu le plus de crédit. Jobs était loin d’être un idiot, au contraire, mais Wozniak était bien meilleur que lui pour ce qui est d’inventer. Pourquoi Jobs a-t-il connu autant de succès ? Il savait surtout mieux s’y prendre en tant qu’entrepreneur et en marketing. Il était le visage d’Apple, celui qui connectait les équipes et les projets.

Le secret consiste à renforcer vos atouts tout en comblant vos lacunes. Vous pouvez (et devez) le faire de deux manières :

  • En continuant à pratiquer de votre côté le domaine de votre choix (les sciences, la musique, l’entreprenariat…)
  • En collaborant avec des personnes qui pourront vous soutenir là où vous avez le moins de connaissances. Et vice-versa, en leur apportant votre aide.

Au final, ce qui compte, c’est de continuer à apprendre, à être bon dans votre domaine de choix, mais aussi de donner un sens à ce que vous faîtes en interagissant avec les individus les mieux placés.

De plus, vous pourriez trouver des gens meilleurs que vous, ce qui compte, c’est que vous soyez suffisamment important auprès des bonnes personnes, celles pour qui votre enseignement compte. Plus vous apprenez à servir les autres, plus vous vous épanouirez et recevrez du support.

Prenez votre vie en main.

Il y aurait encore beaucoup à dire, d’autres mensonges à mettre en lumière, mais ces deux principes figurent parmi les pires pour ce qui est de vous sentir impuissant, il fallait donc commencer par eux. Elle est réelle, cette peur d’avoir manqué le coche en vous faisant croire que tout se déterminait durant votre enfance. Et il est trop facile de se comparer inutilement aux autres avec le succès des réseaux sociaux, qui font désormais partie de notre vie.

Vous pouvez désormais garder la tête froide. Ne croyez pas tout ce qu’on vous dit, continuez à devenir plus fort, et visez à créer un impact. Ce qui compte, ce n’est pas d’être le meilleur ou de de suivre une voie toute tracée. L’important est de découvrir et d’expérimenter par vous-même, de vous inspirer des autres seulement quand c’est nécessaire, et d’interagir afin de délivrer votre héritage pour votre entourage et les générations à venir.

Bonne aventure !

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire