Comment bien porter le pull en laine homme ?

Comment bien porter le pull en laine ?

Et voici un nouvel article sur un des plus grands basiques du style masculin, le fameux pull en laine !

Décliné en une multitude de modèles, il est absolument obligatoire de se procurer plusieurs de ces pièces tellement elles sont essentielles.

Le pull en laine, aussi efficace en saison froide qu’en mi-saison, vous permet s’il est bien choisi de vous habiller à la fois avec élégance et virilité, sans oublier le confort plus que bienvenu.

Son atout d’un point de vue esthétique est qu’il favorise les associations, c’est-à-dire qu’il est facile à mettre avec une veste, un blaser, un blouson… il peut être aussi un élément qui vous donne davantage de présence, ou au contraire se faire discret pour mettre en valeur vos autres vêtements.

Il y a donc beaucoup de possibilités pour créer votre style. Si vous n’avez pas encore trop d’idée sur la façon de vous y prendre, et si vous ne savez pas faire la différence entre un pull en laine et un sweater, alors vous êtes à la bonne porte. Voici les points essentiels qui vont vous aider dans votre choix de modèle, et comment le composer au mieux dans votre tenue.

Modèles et coupes

model-pull-laine

Trouvé sur malemodel.diary.ru

Les différents cols de pull

De quels types de modèles parle-t-on exactement ? Pour commencer, concentrons-nous sur les variations de cols :

  • Le Pull à col V : c’est une pièce qui est très polyvalente et facile à assembler, en plus d’être sans prise de tête, qu’il soit mis avec un t-shirt ou une chemise. Il apporte du dynamisme, allonge et affine la silhouette Ne le prenez donc pas trop serré car gardez en tête que vous allez porter un autre vêtement en dessous. Évitez aussi un exemple trop ample ou vous ferez un effet de « parachute », en plus de laisser passer le froid.

pull-col-v

Trouvé sur thesartorialist.blogspot.com

Pour ce cas précis je vous recommande vivement de ne pas vous procurer n’importe quelle pièce bon marché, et surtout pas dans une grande surface. A l’exception de Monoprix qui s’en sort parfois de façon surprenante avec une bonne réputation, même aux yeux des fashions addicts les plus pointus. A moins donc d’avoir un budget très limité, pour trouver ce genre de pull à la bonne coupe, rendez-vous plutôt chez COS, Burberry et Melinda gloss.

  • Le pull à col rond : il s’agit du modèle le plus commun, celui réservé pour les marins lorsqu’ils effectuaient leurs traversées. C’est le pull que l’on met bien volontiers pour aller se promener de façon casuelle. On parle d’un modèle qui peut aller davantage dans le rustique avec une laine épaisse, des motifs, des couleurs ou encore des torsades. De très beaux exemplaires existent et c’est un élément à considérer sérieusement pour donner une toute nouvelle allure à votre tenue.

pull-col-rond

Trouvé sur notenoughhangers.com

Ainsi le pull à col rond peut se porter sur une chemise mais dans un style plus décontracté. Selon son épaisseur et la température du jour, on peut le porter seul ou le composer avec un beau manteau type duffle-coat, ou voire un blouson de cuir. La parka est aussi un excellent choix.

  • Le col roulé : ses origines remontent aux disciplines sportives du golf et du hockey, et visaient surtout à se protéger du vent tout en disposant d’une bonne liberté de mouvement. Il est également très populaire chez les marins, et son principal atout en plus de couvrir le cou est d’élancer la silhouette, idéal donc vous êtes d’une morphologie intermédiaire et/ou si vous vous faîtes moins d’1m65. Il peut être porté de façon chic avec un blazer par exemple, ou assorti d’un blouson ou d’un gros manteau pour une bonne touche de virilité dans la saison froide. Évitez de le prendre noir, vous savez ce que nous pensons de cette « couleur ». (Si ne voyez pas ce que je veux dire, allez lire cet article,  il vous sera d’une très grande aide)

col-roule

Trouvé sur bergeredefrance.fr

  • Le pull à col châle : dans un registre là aussi décontracté, il est très utile en hiver et pour donner une touche de style sportswear. Il permet de protéger également le cou tout en étant davantage ouvert. Vous pouvez facilement l’assortir avec un manteau et une écharpe plus ou moins fine, en laine comme votre pull ou en soie pour un côté chic.

pull-col-chale

Trouvé sur sharpstyleblog.com

Important : faîtes la différence une fois pour toute entre un pull et un cardigan, un hoodie ou un sweater. Le cardigan n’est pas un pull mais un gilet. Traditionnellement en laine, il est une pièce très élégante qui permet d’ajouter plusieurs couches de vêtements et ainsi mixer des couleurs et des motifs. Pour ce qui est du sweater, il est réservé pour la pratique sportive et pour sa connotation style sportswear. Vous ferez facilement la différence avec la matière : un sweater est normalement en coton, plus léger et donc moins chaud.

Enfin, le hoodie est un modèle proche du sweater avec les mêmes connotations et attributs, à l’exception qu’il est doté d’une capuche pour vous protéger du froid et des intempéries. Ces trois modèles sont ainsi différents du pull en laine.

Porter un pull selon votre morphologie

pull-morphologie

Trouvé sur neimanmarcus.com

Selon votre morphologie, certains modèles vous conviendront mieux que d’autres. Quelle taille, quelle épaisseur de maille ? Voici un condensé de ce qu’il faut retenir :

  • Si vous avez de la carrure, trouver des hauts peut être problématique. Vous avez besoin de modèles suffisamment longs pour recouvrir la longueur de votre buste. Dans ce cas-là, orientez-vous vers des mailles fines et moyennes chez par exemple Roberto Collina. Elles suggèreront votre musculature de façon avantageuse.
  • Si vous avez un bassin large et que vous êtes grand (plus d’1m75), ce sera un peu plus simple de faire illusion avec les coupes de vos vêtements. Par exemple vous pouvez porter votre choix sur des hauts qui vont couvrent les hanches, le ventre et les fesses. Optez pour des mailles amples et épaisses. Si vous êtes plutôt petit, prenez des mailles fines et intermédiaires.
  • Si vous avez de l’embonpoint, trouvez un équilibre entre les matières trop épaisses comme les grosses mailles de bucheron (qui vont encore plus vous épaissir) et les matières trop fines comme la soie (qui ne ferait que mettre vos petits défauts en avant). Préférez des mailles moyennes aux motifs peu imposants.
  • Si vous êtes élancé et fin, les mailles intermédiaires sont là aussi une bonne option. Veillez à avoir la bonne longueur de manche, et évitez les matières trop fines qui renforceront votre minceur. Si vous êtes vraiment très fin, vous pouvez vous permettre des mailles épaisses en laine, plus favorable à votre silhouette.

pull-morpho-elance

Trouvé sur forum.bodybuilding.com

Quelles matières  pour votre pull ?

laine-matiere

Trouvé sur patrickjames.com

C’est sans doute une des parties les plus importantes de cet article.

Connaître davantage les matières de vos pulls vous aidera non seulement à mieux les choisir mais aussi à mieux les conserver. Sachez qu’une pièce de qualité bien entretenue peut vous habiller élégamment et durer des années, contrairement à la plupart des modèles disponibles en grande surface qui perdent de leur couleur et/ou s’effilochent au bout de quelques mois seulement.

Voici tout ce qu’il y a donc à savoir sur la laine des pulls :

  • La laine est une fibre naturelle qui absorbe l’humidité, ce qui lui permet de vous protéger efficacement en températures froides. Plus vous sélectionnerez une pièce avec des fils épais et un tissage serré, plus vous êtes sûr d’avoir un vêtement chaud. Aussi, pensez à faire attention à l’épaisseur des fils et au tissage : un fil épais et un tissage serré sont des gages de chaleur. Pour la mi-saison, il est donc logique de viser un tissage plus fin. Ne prenez pas un modèle relâché pour autant.
  • La laine la plus commune et la moins chaude est la laine de mouton, si vous avez un petit budget elle reste un meilleur choix que les matières synthétiques (comme le polyesther et l’acrylique).
  • Les laines précieuses sont entre autre le cachemire, l’angora, l’alpaga, le mohair et la vigogne. Leur particularité est qu’ils ont un tissage très fin mais tiennent aussi chaud qu’un lainage épais. Vous êtes certain de faire un bon choix si vous optez pour un modèle dans une de ces matières.
  • Il est possible que vous trouviez des pulls aux laines mélangées, comme de la laine de mouton avec du cachemire. Cela a le mérite de rendre le prix du vêtement plus abordable. Les mélanges de naturel et de synthétique sont aussi très répandus.

pull-zoom

Trouvé sur thefashionguy.tumblr.com

Concernant l’entretien de la laine, vous pouvez le faire en machine à 30 degrés, programme laine, sans essorage. Elle peut aussi se laver à la main dans une eau tiède avec de la lessive liquide spéciale laine. Rincez ensuite à l’eau froide.

Nouvelle exception pour le cachemire qui prouve une fois de plus son efficacité, car il prend très peu les odeurs et se salit rarement. Inutile donc de le laver souvent. Une lessive liquide spéciale est là aussi nécessaire, avec un programme de lavage à froid et à essorage court. Si vous préférez le faire à la main, il faut de l’eau tiède cette fois.

Pour ce qui est du séchage, il faut qu’il soit exécuté tout de suite après le lavage. Séchez-les à plat pour éviter qu’ils ne se déforment et évitez de le faire sous un soleil trop intense. Le sèche-linge est tout simplement prohibé ! Effectuez un repassage à faible température en prenant le vêtement à l’envers.

Dans le cas des laines rares, mêmes instructions à l’exception du lavage qui doit être exclusivement fait à la main et à l’eau froide. Pas de repassage également.

Quelles couleurs ?

Le pull en laine peut être une pièce imposante ou au contraire discrète pour mettre en valeur les autres pièces de la tenue. Pour déterminer quel rôle vous souhaitez lui donner, il va s’agir de bien savoir doser les mélanges de couleurs.

  • Les couleurs basiques

pull-couleur-bleue

Trouvé sur lookastic.com

Un court rappel ne fait jamais de mal, visez des pulls bleus et marrons. Partir dans du beige est aussi une excellente idée pour illuminer votre ensemble. Le gris quant à lui n’est pas tout-à-fait une couleur mais il est facile à associer, veillez juste à ajouter une touche de couleur plus vivante avec lui, comme des motifs dans le rouge, l’orange ou le vert. Vous pouvez aussi rester dans une gamme de bleu et de beige avec des motifs variés, pour rendre votre modèle plus original et élégant.

  • Pour aller plus loin

pull-colore

Trouvé sur lookastic.com

Les couleurs rouge, vert, orange ou encore violet sont plus audacieuses et fonctionneront bien avec un pantalon bleu, gris ou dans les dégradés de marron. Vous pouvez aussi virer dans les couleurs pastel avec un pull bleu ciel, saumon, taupe ou rose. Dans ce cas associez-le avec des vêtements et des motifs eux aussi dans le pastel comme un haut bleu ciel avec une veste sable (beige clair). Vous pouvez également trancher avec une ceinture rouge vif ou un tressage bleu marine par exemple.

Si vous optez pour des couleurs plus « électriques », comme du vert fluo ou du jaune citron, tempérez avec des pièces plus neutres dans du gris et du bleu. Le plus sûr est de prendre un modèle à couleur unie, c’est-à-dire sans motifs. Misez surtout sur UN élément qui se remarque dans votre tenue, et équilibrez avec le reste.

  • Des couches de couleurs

pull-touche-couleurs

Trouvé sur lookastic.com

Si vous ajoutez des couches de vêtements sur le haut comme un pull et une veste, ou avec un manteau, je vous encourage à penser à une évolution de couleurs. Si vous portez par exemple un jean bleu brut avec une chemise blanche et un pull blanc, ce serait une belle faute de goût. Au contraire variez les couches, et partez de préférence du plus clair au plus foncé (ce n’est pas obligatoire mais c’est utile).

On peut citer un t-shirt blanc avec un pull beige et un trench marron, ou une chemise crème avec une maille bleue et un blouson gris.

  • Reprenez des détails

pull-details-couleurs

Trouvé sur Ralph Lauren

Technique diaboliquement efficace, assortissez votre pull avec des éléments d’autres pièces, comme un pull vert avec vos lacets de chaussures verts, ou un pull cyan avec une doublure de veste cyan. Cela crée une harmonie des plus bienvenues et vous fait gagner en élégance.

Un grand classique à bien connaitre

pull-laine-masculin

Trouvé sur fuckinggrotesque.tumblr.com

Le pull en laine est en effet un classique par la richesse visuelle qu’il peut apporter et sa simplicité à se faire associer, que vous le mettiez seul ou avec une veste, un blouson ou un manteau. C’est une pièce robuste si elle est choisie avec les bonnes matières, et pour vous assurer un style original il vous faudra en posséder plusieurs Je vous conseille l’achat de deux couleurs basiques comme un pull gris, bleu ou marron, en variant entre un col V et un col rond. Le col V profond peut aussi marcher si vous portez une belle chemise blanche en dessous, et que la maille reste bien adaptée à votre morphologie comme vous avez pu le lire plus haut.

Et vous, comment portez-vous vos pulls ? Avez-vous des questions à nous poser ? Nous vous répondrons avec plaisir dans les commentaires.


2 réponses à Comment bien porter le pull en laine ?

  1. Jeff 12 mars 2015 à 0 h 22 min #

    Chez les spécialistes du cachemire on dit qu’il ne faut pas hésiter à laver leurs pulls très fréquemment car plus on les lave plus il deviennent beaux car régulièrement hydraté (le cachemire étant une fibre naturelle elle a besoin d’une hydratation fréquente pour ne pas s’assécher et finir par boulocher). Il préconise un lavage (froid et lessive spéciale + pochette) tous les 3 ou 4 ports.

    • Alexandre 12 mars 2015 à 13 h 39 min #

      Salut Jeff,

      Merci pour ce complément d’information, toujours bon à savoir !

      Alexandre

Laisser un commentaire