Perdre du gras

5 bonnes raisons de perdre du gras

Perdre de la graisse est devenu un objectif (voire une obsession) pour beaucoup de personnes, notamment de sexe féminin, ce n’est un secret pour personne.

Mais si les gens tiennent autant à perdre du poids « Il faut absolument que je perdre ces 4 kg ! », c’est en premier lieu pour une raison esthétique.

Dans cet article, je vais explorer le monde inconnu de la perte de graisse, vous allez découvrir toutes les bonnes raisons pour lesquelles il FAUT perdre le gras que vous avez accumulé ces dernières années, et ce n’est PAS qu’une question de physique et de canon de beauté.

Attention vous risquez d’être surpris, suivez le guide.

1) La graisse corporelle, lieu de stockage favori des toxiques

C’est une problématique très importante puisqu’elle se retrouve chez la plupart des gens.
Tous les toxiques que l’on ingère se localisent très préférentiellement dans les graisses, les personnes en surpoids et obèses sont donc directement concernées. En effet je vous ai déjà appris que les métaux lourds se stockaient préférentiellement dans la graisse et c’est pourquoi il faut éviter les poissons gras en haut de la chaîne alimentaire. Plus ils sont volumineux, plus ils sont gras, plus ils ont mangé de poissons plus petits qu’eux, plus ils concentrent une quantité grande de mercure. L’exemple typique en est le thon.

Hélas cela ne concerne pas que le mercure.

En effet, en dehors des métaux lourds, le bisphénol A, les phtalates, les pesticides sont autant de produits toxiques qui adorent le gras (comprendre par là : ils sont liposolubles/lipophiles).
Ainsi, toutes les personnes ayant un trop plein de gras s’exposent à la dangerosité de tous ces produits qui sont des perturbateurs endocriniens, des cancérigènes avérés… C’est donc de gros risques que prennent ces personnes. Lorsqu’on perd du gras, ces éléments toxiques sont évacués, d’où l’importance de l’activité sportive pour ce processus.

C’est pour la même raison qu’il faut éviter les produits gras animaux : beurre, lait, saucisson, foie gras… puisqu’ils stockent tous les toxiques de l’environnement.

2) La graisse corporelle et l’esthétique

Pour revenir dans un registre que vous connaissez mieux, la graisse corporelle n’a rien de sexy.

« Les femmes enrobées ça a du charme » est une grosse blague inventée par ceux et celles qui ne sont pas à l’aise dans leur corps. Je risque de m’attirer d’ailleurs les foudres de ces personnes avec cet article.
Toutefois, pour modérer mes propos, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit : je n’ai pas mentionné le fait que chaque femme devrait correspondre au physique-type d’un mannequin, pas du tout !

Il n’en reste pas moins vrai qu’une personne en surpoids n’a rien de sexy, le gras est quelque chose dont on se passerait bien, je pense que tout le monde me rejoindra sur ce point.

Il est d’autant plus important de perdre du gras pour se libérer des critiques des autres.

Même si on ne tient pas rigueur des commentaires désobligeants des autres, il ne fait aucun doute que ça fait toujours plus plaisir d’entendre des compliments sur son corps plutôt que « T’as vu comme il/elle est gros ! »

C’est hélas aussi un sujet tabou, quand une personne est vraiment trop grosse (comprendre par là : obèse), on est un peu mal à l’aise vis-à-vis du fait de s’approcher des thèmes de la santé, de l’alimentation et du sport en sa compagnie.

En tant que futur professionnel de santé et ayant déjà été confronté à ce type de problématique, je vois mal comment amener le sujet de la perte de poids avec ces gens-là sans qu’ils s’offusquent.

Ce devrait pourtant être une nécessité compte tenu des risques encourus au niveau de la santé.

On pourrait extrapoler la relation entre graisse et esthétique en élargissant au charisme.

En effet, en terme de charisme, le surpoids n’est pas favorable au développement du leadership.

Imaginez un James Bond avec 30 kilos de plus : ça casserait le mythe, non ?

On a rarement vu un leader charismatique qui est mal dans son corps avec ses kilos en trop.

Cela nous met directement en relation avec le point suivant.

3) Comment la graisse corporelle tue l’image de soi

On est là aussi dans un sujet tabou mais peu importe. Si on s’autocensure à cause des sujets tabous, on n’écrit plus sur grand chose !

Les gens en surpoids ont souvent du mal à s’accepter. Ils sont conscients de leur état mais ne le tolèrent souvent pas. Il faut avouer que les railleries autour d’eux (surtout dans leur jeunesse) n’aide pas du tout dans une optique d’avoir une bonne image de soi.

Mais dans tous les cas, on se voit constamment dans la glace.

Je ne pense que se voir tel qu’on est dans un miroir, tous les jours (en sortant de la douche), renforce l’image de soi lorsqu’on a un corps qui ne nous plaît pas.

Quand on se voit ainsi, la petite voix malsaine dans la tête ne se prive pas pour dire « Je devrais perdre du poids », « Je ne me plais pas comme ça »…

On en revient aux terribles autosuggestions négatives qui tuent la confiance en soi avec un vrai cercle vicieux.

4) Comment le gras détruit vos articulations

Les personnes qui ont un surpoids vraiment prononcé malmènent leurs articulations de manière impressionnante, sans forcément le savoir.

Imaginez les contraintes qui s’exercent sur un genou ou une hanche lorsqu’on pèse 25 kg de plus que ce qu’on devrait. Il en résulte des suites difficilement évitables, en premier lieu l’arthrose et les douleurs articulaires.

Ensuite, il n’est pas rare que les douleurs soient si intenses que la pose d’une prothèse devienne le seul choix possible.

Soyez conscient que pour chaque pas fait lorsqu’on a un poids inadapté à notre squelette, toutes les articulations des membres porteurs subissent un traumatisme supplémentaire.

Cela est d’autant plus vrai si ce sont des personnes qui font du sport. Voyons cela plus en détail.

5) Surpoids et sport : incompatibles ?

La réponse n’est ni toute blanche ni toute noire. On ne peut pas être catégorique.

Si le surpoids est léger, il n’y a pas de contre-indication majeure à la pratique sportive, encore que ce soit discutable avec les sports qui impliquent des chocs.

Toutefois, dès qu’il s’agit d’un surpoids assez important, il faut faire très attention avec le sport.

Tous les sports qui entraînent des à-coups avec en tête la course à pied, mais aussi tous les sports à déplacement rapide, que ce soit le tennis, le football, le basket, le rugby, la corde à sauter… Entraînent de réels traumatismes pour les articulations et on retrouve la même problématique que dans le paragraphe précédent mais en pire puisque les contraintes exercées sont encore plus importantes dans le cadre du sport.

Par exemple, il est hors de question de faire un footing lorsqu’on a un surpoids de 30 kg.

À l’inverse, il y a d’autres sports dans lesquels le poids ne modifie pas les contraintes appliquées aux articulations, je pense notamment à la natation, au vélo, à la musculation (ça fera un lest naturel).

En clair, même si vous n’avez pas un poids idéal, la pratique d’un sport (adapté à vous) ne peut être que bénéfique, surtout pour l’aspect cardio-vasculaire et entretien musculaire, pas forcément dans une optique perte de graisse puisque dans ce cas l’alimentation seule est largement suffisante.

Être en surpoids n’est pas une fatalité !

Il ne faut surtout pas vous dire que c’est illusoire de changer de corps : ce n’est pas une fatalité, ce n’est pas immuable.

J’ai vu autour de moi plusieurs anciens obèses qui ont désormais un poids normal voire même athlétique pour certains ! Et croyez-moi, ils viennent de très loin.

J’ai fait personnellement l’expérience avec un ami que j’ai aidé à faire perdre une vingtaine de kilos mais certains font encore plus impressionnant. Vous avez aussi l’exemple d’Alexandre de Lifestyle Conseil.

D’un autre côté il y a ceux que je vois toujours dans le même « état » qu’il y a plusieurs années, qui ne se remettent pas en question et qui mettent leur vie en danger à cause de ça, et je trouve ça vraiment dommage.

Faut-il rappeler qu’on a qu’une vie et que c’est perdre un sacré paquet d’opportunités que de vivre avec un corps que l’on n’aime pas, que l’on n’accepte pas et qui nous dessert dans tous les aspects de notre vie ?

Soyez acteur de votre vie et si quelque chose ne vous plaît pas alors que vous pouvez avoir une action dessus (la perte de poids, par exemple), alors faites-le !

Récupérez toutes les ressources nécessaires (dans le cas de cet article : les connaissances, la motivation) et ACTION !

Vous avez beaucoup d’articles sur Lifestyle Conseil pour mettre en place un changement durable et enfin vous libérer du corps qui vous handicape pour vraiment vivre votre vie au maximum.

Vous ne devez pas être limité dans vos hobbies à cause d’un poids trop important, c’est inacceptable et vous devez vous battre contre ça.

Postez vos problématiques dans les commentaires ou si vous avez connu ça, n’hésitez pas à partager votre expérience si vous avez déjà été dans cette situation !

Par Fabien

3 réponses à 5 bonnes raisons de perdre du gras

  1. keam 10 juin 2014 à 18 h 56 min #

    Que me conseilleriez-vous pour perdre du poids ? Je ne suis pas en surpoids, j’ai cependant perdu 7 kg en équilibrant mon alimentation et en ayant une activité physique régulière. Cela fait maintenant 5 mois que je stagne à un poids de 53 kg pour 1m62. Sachant que je n’ai malheureusement ni le temps ni les moyens de m’inscrire en salle de sport pour faire de la muscu. Je suis assez active, et fait quand même régulièrement quelques exercices à la maison type squats, abdos, pompes ..

    • Fabien 14 juin 2014 à 16 h 15 min #

      Salut Keam, la musculation ne fait pas maigrir.

      Tu dois continuer de jouer sur ton alimentation pour perdre le surplus de graisse !
      Mes articles ou ma méthode transformation 2 t’y aideront.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Comment adopter un régime alimentaire sain ? – Cuisine de chez nous - 21 juin 2016

    […] pain, pâtes, riz, biscottes, céréales du petit déjeuner… Bonne nouvelle : vous allez perdre du gras dans […]

Laisser un commentaire