Comment prendre vos marques dans une très grande ville

Comment prendre vos marques dans une très grande ville ?

 

S’installer dans une grande ville n’est pas chose facile, surtout si vous ne connaissez rien de l’endroit, n’avez aucune connexion et surtout aucune expérience. Il peut s’agir cependant d’une des meilleures décisions à prendre du point de vue de votre développement personnel et de vos aspirations professionnelles.

Un vrai défi

Outre ces perspectives d’avenir, vous avez plus de chance de rencontrer des femmes intéressantes, actives et séduisantes. Les opportunités étant plus élargies, vous croiserez davantage de monde et pourrez ainsi multiplier les occasions de flirter voire de séduire.

Que vous ayez un projet pour déménager dans une grande ville ou non, c’est une bonne décision… mais c’est aussi une décision difficile qui peut vous amener à vous heurter à de nombreux obstacles. Si vous n’êtes pas prêts et ne disposez pas de nerfs solides, vous pourriez aller droit dans le mur, car le romantisme de certaines villes s’avère bien pâle lorsque vous débarquez dans l’endroit supposément « de vos rêves ».

Alors, comment bien s’organiser ? Par où commencer ? On vous fait un topo des éléments à prendre en compte avant de sauter le pas :

Emploi ou pas emploi

Faut-il absolument avoir une proposition d’emploi avant de déménager ? Pas forcément, même si c’est de loin l’idéal.

Tout dépend bien sûr de votre champ de compétences. Si vous avez peu d’expérience professionnelle, ou avez exercé un métier qui ne correspond malheureusement plus aux besoins du marché, il faudra envisager une reconversion.

Votre meilleure stratégie dans ce cas est de rejoindre une formation professionnelle et de viser ensuite à faire un stage dans l’agglomération que vous visez. Bien entendu ce n’est pas l’option la plus confortable, mais c’en est une. Si vous êtes dans une situation que ne vous permet pas d’être formé et donc de postuler pour une offre de stage, vous pouvez rester deux à trois mois dans une grande ville et chercher des petits boulots entre-temps. Si vous disposez de peu de moyens, réduisez votre séjour à deux mois et économisez un maximum en vous nourrissant exclusivement d’œufs, de légumes surgelés et de riz brun. Pour des conseils plus avancés en alimentation, allez voir ici.

Si en revanche vous êtes à l’aise dans des domaines comme le numérique, il y a des possibilités de trouver du travail en tant que freelance voire de démarcher des jeunes entreprises qui ont peu de moyens mais recherchent de la main d’œuvre. Si votre profil est davantage qualifié, visez alors des candidatures spontanées et vendez votre expertise. Vous serez étonné des retours (il y aura certes des rejets, mais les possibilités de créer des liens entre professionnels sont réelles).

La question du logement

Se loger dans les grandes villes peut être un calvaire, mais il y a deux pistes à creuser : AirBnB et la colocation.

AirBnB a beau avoir de nombreux ennemis, ses offres continuent d’attirer des hôtes. Il est possible dans l’urgence de réserver quelques mois à un prix plus ou moins raisonnable. Sachez que si vous demandez une location supérieure à un mois, vous serez débité à intervalles et non d’un seul coup (ce qui peut porter à confusion car sur le site, au moment de la réservation, le prix s’affiche en totalité). Les logements de AirBnB ne sont pas tous glamours (surtout si vous visez un budget modeste) mais ils ont le mérite de vous donner un endroit où dormir dans vos débuts.

Une fois votre pied-à-terre garanti, optez pour la colocation, une bonne méthode de garder les dépenses raisonnables et de faire des connaissances. Votre meilleure stratégie est d’échanger avec les locaux afin de déterminer les individus susceptibles de rechercher un colocataire. Soyez en revanche prudent avec les offres douteuses : si on vous demande de payer en avance, notamment par virement bancaire international (comme avec Western Union), ne le faites pas, c’est une arnaque.

Ne jamais faire confiance au Wifi

On est en 2017 et le Wifi n’est toujours pas accessible à tous. En vérité il faut s’attendre que ce que cela devienne un luxe, donc quelque chose de payant. Lorsque vous débarquez dans une grande ville, à moins d’avoir un forfait internet haut de gamme, préférez noter, archiver et prendre en capture d’écran tous les itinéraires et les informations dont vous avez besoin. Cela vous prendra un peu de temps au niveau des préparatifs, mais vous serez content d’avoir toutes les informations nécessaires une fois là-bas. Dans tous les cas, ne comptez pas trouver du Wifi gratuit facilement : il y en a de moins en moins dans les établissements.

Toujours avoir des options

Comme le dit l’expression, ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier : visitez plusieurs logements avant de vous décider, essayez d’avoir plusieurs offres d’emploi au lieu de vous jeter sur une seule proposition en espérant qu’elle se concrétise, et surtout, surtout, ne vous limitez pas aux deux / trois personnes que vous avez rencontrées : sortez, demander à faire connaissance, faites en sorte d’être en contact avec plus d’une centaine de personnes. Vous avez besoin des autres et certains accepteront de vous aider. Même si c’est minime, cela pourrait grandement vous être utile.

Marchez le plus possible

Les grandes villes sont très étendues et il y a beaucoup à voir : de plus en plus les transports en commun prennent le pas sur les voitures et les gens marchent davantage. Suivez aussi cette tendance et profitez de l’opportunité de vous dépenser tous les jours. Je vous recommande même d’éviter certains transports, si le trajet prend une demi-heure à pied (vérifiez l’itinéraire sur Google Map pour le savoir). Non seulement vous vous sentirez mieux dans votre corps mais vous apprécierez davantage la ville en visitant ses rues.

Tinder, Eventbrite

Vous connaissez peut-être Tinder (on en a parlé après tout) : c’est un excellent outil pour booster les rencontres et séduire, mais cela ne se résume pas au flirt. Tinder est un vrai accélérateur de rencontres, bien souvent les utilisateurs s’en servent afin de rencontrer de nouveaux groupes en soirée et ainsi se faire des amis. Il vous suffit d’adapter votre profil en écrivant un message rapide dans votre biographie, puis de voir si la sauce prend.

Concernant Eventbrite, c’est un excellent moyen de vous tenir au courant des événements se déroulant à l’intérieur et autour de la ville. Il y a aussi un système de réservation intégré pour certains cas, ce qui facilite grandement le processus. Dans tous les cas vous aurez des plans de sortie mais aussi des occasions de « réseauter » (c’est-à-dire de faire des rencontres dans le milieu professionnel et peut-être de trouver une voie de carrière). Si Eventbrite ne marche pas dans votre ville, rechercher les applications alternatives, il y en aura certainement.

Soyez tout le temps à jour

Déménager dans une grande ville demande énormément d’efforts et d’attention, vous aurez donc du mal à vous en sortir si votre situation légale n’est pas à jour : pensez donc à créer des mémos afin de payer vos impôts et toute autre obligation dans les temps. Ce n’est certes pas plaisant mais cela vous permettra d’être tranquille pour la suite et de vous concentrer sur d‘autres tâches urgentes, car elles arriveront certainement dans votre quotidien.

Apportez de la valeur

C’est le conseil le plus important : quel que soit votre projet, et surtout s’il s’agit de s’intégrer dans une grande ville, votre principal atout est votre valeur. Que savez-vous faire ? Que pouvez-vous apporter ? A qui ? Comment souhaitez-vous être utile aux autres ? Les gens qui veulent bien vous aider ne le font pas forcément par pur altruisme, ils le font parce qu’ils savent que plus on apprend à aider les autres, plus on devient indispensable. Si vous apportez de la valeur aux autres, on voudra vous garder. C’est aussi simple que cela.

Apporter de la valeur, c’est avant tout un slogan, une manière de vous vendre : libre à vous d’expliquer comment. Peut-être que vous souhaitez sincèrement apprendre un certain métier, et dans ce cas vous êtes prêt à être testé par une entreprise à moindre coût en échange de l’apprentissage. Peut-être que vous avez une attitude proactive avec laquelle vous êtes convaincu de devenir un atout pour certaines personnes. Peut-être que vous connaissez bien un certain domaine susceptible d’intéresser d’autres, et que par extension vous aimez partager et enseigner votre savoir-faire. Prenez le temps d’y réfléchir et de voir comment, en deux ou trois minutes, vous pouvez dresser un portrait valorisant (mais toujours honnête) de votre personne. Et « vendez-vous » à un maximum de personnes, de sortes que vous puissiez évaluer la réception et ajuster votre démarche si besoin.

Beaucoup d’effort, et de la récompense

S’installer dans une grande ville n’est pas facile : si vous êtes attiré par ce mode de vie hyper-urbanisé, il va falloir le mériter. Comprenez que vos priorités se résument au nombre de trois : couvrez vos arrières (soyez à jour dans votre paperasse), faites tout pour avoir assez de budget (multipliez les petits boulots si nécessaire, faites une formation puis un stage, faites des candidatures spontanées…) et surtout gardez contact avec un maximum de personnes. Si vous avez besoin d’aide, quelqu’un sera peut-être en mesure de vous donner un coup de main. Et c’est un facteur essentiel dans le tumulte de ce type d’endroit.

Les récompenses sont grandes si vous vous en sortez bien : de nombreux événements, beaucoup de personnes avec qui sortir, un mode de vie plus « raffiné », des industries qui correspondent peut-être davantage à vos aspirations (comme le numérique ou la musique)… bref c’est un vrai projet de vie, lourd de conséquences, et qui doit s’aligner avec l’homme que vous désirez devenir. Ne cherchez pas à déménager vers une grande ville si vous n’avez ni l’opportunité ni le souhait de le faire : la décision ne dépend que de vous et bon nombre d’individus sont tout-à-fait heureux hors des grandes agglomérations. On espère que ces quelques indications vous seront utiles. Bonne chance !

Une réponse à Comment prendre vos marques dans une très grande ville ?

  1. Ogier DOLLÉ - Responsable Affaires 2 mai 2017 à 4 h 55 min #

    J’habite à Lyon.

    Tout y est dans cet article !! 🙂

    Merci Charles !! 🙂

Laisser un commentaire