Séduire-au-travail-nos-meilleurs-conseils

Séduire au travail : nos meilleurs conseils

Dans la sphère du travail, vous êtes tenu de rester professionnel et d’éviter de préférence les relations amoureuses ! Cependant la réalité est bien loin des attentes et des règlements.

Séduire au travail est évidemment risqué, inutile de prétendre le contraire. Mais il est possible de tirer votre épingle du jeu. Si certains y sont parvenus, vous aussi. Soyez prêt cependant à tenter le tout pour le tout : mesurez bien les conséquence avant de prendre une décision.

Voici comment amenuiser les « dangers » au mieux :

Comment séduire au travail sans prendre de risque ?

Le travail est une des manières les plus facile de faire des rencontres. Beaucoup de couples se forment au travail malgré le caractère délicat de ce genre de situations. Il n’est pas évident de tenter votre chance sans créer des tensions internes ou sans entacher votre réputation voire celle de la femme que vous souhaitez séduire. Il faut donc savoir agir en stratège et ne pas toujours révéler vos intentions.

Pour commencer, ne dites rien à vos collègues, qu’il s’agisse d’hommes ou de femmes. Même s’il s’agit du collègue avec lequel la femme que vous pensez séduire s’entend le mieux, et que cette personne vous assure qu’elle peut vous aider. Ne dites rien, point barre. Cette recommandation n’est pas négociable (transgressez-la à votre risque). Le risque est trop grand : il pourrait partager cette information avec d’autres membres de votre équipe et/ou convoiter peut-être la même femme en vous mettant des bâtons dans les roues. Pour séduire au travail, le silence est d’or.

Soyez aussi patient. Votre empressement ne fera que démontrer une faible estime de vous- même, une grande immaturité et votre dépendance sexuelle. Un homme qui a le choix n’ira pas se précipiter sur la première femme venue comme s’il n’en avait pas touché depuis des années. Pensez- vous qu’il s’agisse là de qualités qu’elles recherchent ? Bien sûr que non. Prenez toujours un peu de recul lorsqu’il s’agit des femmes convoitées au sein de votre entreprise et ne reproduisez pas les erreurs de vos collègues. N’adressez pas tout de suite la parole aux nouvelles (ou restez discret dans un premier temps si vous débutez un nouvel emploi), et faites comme si cela ne vous intéressait pas. Personne ne doit comprendre votre stratégie.

Soyez préparé

Exploitez les endroits stratégiques : votre premier défi est de trouver le bon créneau pour aborder celle qui vous plaît au bureau. Pour y parvenir, surveillez de temps en temps les endroits adaptés à la socialisation. Il peut s’agir de la machine à café, de la photocopieuse ou encore de la pièce réservée aux fumeurs. Évidemment, ces lieux sont souvent occupés, mais il est tout de même facile de trouver un créneau adapté pendant la journée. Les occasions ne manquent pas, et ceux qui se plaignent de ne jamais trouver le bon moment ne s’en donnent pas suffisamment la peine. Arrêtez votre travail 5 minutes s’il le faut et allez la rejoindre.

C’est à ce moment précis que vous devez agir. Ne lui faites pas une proposition directe, mais reproduisez ce genre de situations régulièrement tout en augmentant à chaque fois l’intensité de vos échanges. Dès que vous repérez les premiers signes d’intérêt de sa part, proposez- lui de vous voir en dehors du travail. N’utilisez pas de prétexte lié au travail pour lui proposer un rendez- vous. Cela doit être une rencontre extra-professionnelle, dont le ton sera totalement différent du travail. Proposez- lui un verre le week-end, c’est suffisamment explicite pour qu’elle comprenne la teneur de ce rendez- vous.

Pour désamorcer le cliché que représente la « drague au travail » lors de votre approche, il vous suffit de spécifier deux points importants : dites- lui que vous n’avez pas l’habitude de faire ça et qu’elle est suffisamment exceptionnelle pour que vous fassiez cette exception. Cela aura le mérite de lui faire comprendre que vous n’êtes pas le gros dragueur qui ne rencontre ses conquêtes que sur son lieu de travail et que vous la trouvez suffisamment différente des autres pour oser faire cette approche. C’est idéal pour une approche réussie au travail.

De quoi allez-vous parler ?

Il sera inévitable de mentionner le boulot, aussi il faut veiller à sortir rapidement du sujet. La plupart de vos collègues seront incapables de parler d’autre chose que de travail pour essayer d’intéresser leur cible. C’est la seule chose qu’ils maîtrisent, et ils sont en terrain conquis. Ils fuient du coup la prise de risques. Le problème avec cette façon de faire est que vous risquez de vous enfermer dans la case « collègue de bureau ». Parler travail n’est pas quelque chose de très intéressant ou sexy. Vous aurez beau y mettre du cœur, vous ne la ferez par rêver.

En partant sur des sujets plus légers et propices à l’échange, vous évitez plusieurs pièges comme dénigrer vos collègues dès qu’ils ont le dos tourné pour essayer de vous mettre en avant. Ou bien si elle vous parle d’un collègue qu’elle apprécie, mais que vous ne pouvez pas supporter, ne tombez pas dans le piège de la facilité et restez sobre dans vos jugements. Il est aussi possible que l’inverse se passe : si vous lui parlez d’un collègue qu’elle n’apprécie pas du tout, changez tout simplement de conversation avant que cela ne tourne au vinaigre. Essayez dès les premiers contacts de lui parler d’autre chose que le travail et, si elle essaie de vous relancer sur le sujet, restez toujours évasif et tentez de bifurquer : parlez-lui de ses passions, de ses activités au dehors du boulot, puis enchaînez sur les vôtres en évitant les monologues. C’est une méthode très pratique pour vous différencier.

Tirez profit des activités hors du bureau

Les séminaires de formation, les week-ends de motivation et autres escapades de groupe sont autant de possibilités pour agir sans les contraintes imposées par le cadre du travail. Les hommes et les femmes qui y participent sont beaucoup plus détendus et ouverts aux rencontres. Ne faites pas non plus l’erreur de penser que tout est possible.

Agissez lorsque le champ est libre et que vos collègues ne font pas attention à ce que vous faites. N’espérez pas concrétiser pendant ces événements, la pression sociale est trop forte, les résultats viendront plus tard. Limitez- vous à l’essentiel : l’échange de coordonnées personnelles.

Considérez la concurrence

Vous aurez de la concurrence, beaucoup de concurrence. Le but ici est de ne pas vous pousser à vous vanter pour prouver que vous êtes le meilleur, un peu comme le font les enfants pour épater la maîtresse de classe. Non, il s’agit plutôt de vous mettre en avant. Valorisez les moments clés de la vie en entreprise. Si, par exemple, vous devez prendre la parole devant une audience, ne dites rien au sujet de votre préparation. Le jour J, essayez de faire une très bonne présentation. Briller dans un domaine au bon moment tout en restant humble vous permettra de gagner le respect de vos collègues.

Votre cible ne restera évidemment pas indifférente au fait que vous êtes une pointure et que les autres hommes vous respectent. Faites comme si cela était naturel pour vous, même si vous avez secrètement passé des jours à vous arracher les cheveux sur ce projet. Il est probable aussi que votre supérieur remarque votre petit manège et tente d’abuser de sa position dominante à votre égard. Si cela arrive, gardez votre sang-froid. Laissez- le faire et acquiescez en souriant comme si cela ne vous affectait pas. En tentant de vous dénigrer pour se mettre en avant, il grillera toutes ses chances auprès d’elle.

Faites preuve d’observation

Tenter de parler à votre cible lorsqu’elle est surchargée de travail n’est pas une bonne idée. L’approcher lorsqu’elle vient de se disputer avec un autre collègue non plus. Cela relève du bon sens, mais il existe des moments plus propices que d’autres pour démarrer une conversation avec la femme que vous désirez.

Privilégiez uniquement les moments pendant lesquels elle est ouverte et de bonne humeur ; cela vous empêchera d’être associé à son mal-être du moment ou de tomber dans le rôle du meilleur ami confident qui va essayer de lui remontrer le moral : si vous voulez éviter la zone d’ami, ne faites JAMAIS le confident. Vous pourrez le faire uniquement quand vous serez ensemble, pas avant.

Les moments à privilégier sont le tout début de journée, les pauses café et cigarettes, la pause du déjeuner et la fin de la journée. Une autre astuce consiste à vous servir de la concurrence pour arriver à vos fins. Si, par exemple, un collègue vient de tenter une approche excessivement mauvaise, c’est une excellente opportunité pour vous de faire une approche beaucoup plus subtile. Le contraste créé entre son approche et la vôtre jouera clairement à votre avantage alors qu’en vérité elle n’a rien d’extraordinaire. Surtout, évitez de faire partie des approches de groupes, rien de pire pour vous décrédibiliser et être associé à vos concurrents. Jouez-la solo.

Attention à vos supérieurs

Il faut prendre en compte la hiérarchie : séduire une stagiaire n’est pas la même chose que séduire votre responsable au niveau des risques et des conséquences (pas au niveau de la valeur de la femme). Il y aura toujours plus de conséquences plus ou moins négatives pour vous si vous êtes le supérieur hiérarchique de la femme que vous convoitez. Si cela se passe mal par la suite, vous savez que vous ne risquez pas de revoir la stagiaire. Mais en ce qui concerne votre responsable, c’est une tout autre histoire. Si les choses se sont vraiment mal terminées, elle pourra vous mener la vie dure et même faire en sorte de vous mettre en danger dans votre travail. Sans parler de la réputation qu’elle vous fera.

Soyez sûr de vous lorsque vous souhaitez séduire une femme qui est au- dessus de vous dans la hiérarchie de l’entreprise. Vous avez sûrement plus à risquer qu’elle.

Quelques derniers détails

Séduire une femme au travail n’est pas une mission aisée. Pourtant, beaucoup de couples s’y forment, et c’est un des lieux de rencontres les plus communs. Demandez à vos proches de quelle façon ils se sont rencontrés, cela vous aidera sûrement lors de vos moments de doute.

Encore une fois comportez-vous en stratège. Vos intentions ne regardent que vous et personne d’autre. Plus vous ajouterez des personnes dans la confidence, et plus vous diviserez vos chances de réussite. Même le collègue avec qui vous avez le plus d’affinités ne vous aidera pas. C’est d’ailleurs une des principales raisons de discorde. Simplifiez-vous la vie et faites comme si vous ne faisiez pas partie de la course. C’est le meilleur moyen de prendre tout le monde de court et concrétiser votre objectif. Si vous n’êtes pour le moment qu’à la recherche d’histoires sans lendemain, votre lieu de travail n’est peut-être pas la meilleure idée. Certes, les stagiaires peuvent correspondre au profil de votre recherche, car par définition la majorité ne restera pas dans l’entreprise, mais vous devez prendre en compte que votre réputation en prendra forcément un coup. Vous ne pourrez pas sortir avec plusieurs femmes de l’entreprise sans finir par attirer l’attention, c’est une certitude.

À vous de ne pas abattre votre jeu dès le départ et de laisser planer le doute. Enfin, n’oubliez pas que vous connaîtrez fatalement des refus. Dans ces cas- là, inutile d’en faire tout un drame, agissez en homme mature. Au lieu de l’ignorer ou de la fuir du regard dès que vous la croisez, dites- lui plutôt que cela ne changera rien entre vous. Surtout, ne vous repliez pas sur vous- même en vous lamentant sur votre sort comme un adolescent transi d’amour. Elle verra alors que sa décision n’a rien changé à votre vie ainsi qu’à votre bonne humeur. Elle pourrait même revenir sur sa décision en constatant la qualité de votre état d’esprit.

Vous devriez être capable de vous en sortir à présent. Partagez vos expériences dans les commentaires !


Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

Savez-vous QUOI DIRE pour aborder une inconnue avec SUCCÈS ?

x