Comment prendre son courage à deux mains et séduire

Les 4 signaux indiquant qu’une femme n’est pas prête pour une relation

Comprendre les femmes n’est pas facile. On a beau trouver un terrain d’égalité entre le sexe masculin et le sexe féminin (à juste titre), une femme aura toujours un comportement et une manière de réagir bien distincte des hommes.

C’est particulièrement le cas dans la séduction : lorsque vous abordez une femme, vous ne pouvez pas anticiper ce qui va arriver. Sera-t-elle calme et ouverte ? Ou plutôt timide et renfermée ? Tout dépend de son éducation, de sa culture,  de ses expériences et surtout de sa mentalité. Et tous ces facteurs joueront particulièrement un rôle dans l’idée de commencer une relation.

Des femmes indécises

On dit souvent que les hommes ont peur de s’engager, qu’ils sont les premiers à fuir, etc… ce n’est pas vrai bien entendu. On ne peut pas faire des généralités car de nombreuses femmes, elles aussi, craignent de se lancer dans une histoire amoureuse. Elles peuvent avoir des blocages, des relations douloureuses avec un ex, ou un manque d’attrait. Le fait est que nous, hommes, sommes souvent désemparés lorsque le courant semble bien passer avec une d’entre elles… puis cette personne change d’avis et décide de ne plus vous voir sans raison apparente. Ou bien proposera-t-elle de rester amis. Dans toutes les situations, ce ne sera pas plaisant pour vous.

En séduction, (presque) tous les coups sont permis : cela veut dire que vous avez toutes les bonnes raisons d’anticiper ce genre de problème. Mais peut-on vraiment déterminer si une femme n’est pas prête à s’engager, ceci avant même d’avoir vraiment fait sa connaissance ? Oui et non. Voici quelques astuces qui vous aideront à en avoir le cœur net.

Des changements de plans (trop) fréquents

Elle souhaite devenir infirmière. Puis professeur des écoles. Puis elle dit qu’elle rêve de voyager. Et encore après, vous l’entendez parler de grands projets afin de devenir artiste.

Ça n’en finit pas et vous ne savez plus où vous en donner de la tête.

Comprenez que nous ne critiquons pas cette recherche : il est bon d’explorer ses intérêts, de monter un plan et de changer de direction éventuellement si on réalise que la carrière imaginée ne correspond pas à nos attentes.

Le problème dans le cadre de la séduction est que cette phase de recherche laisse peu de place –voire aucune – à une relation. Une femme qui hésite sur son travail sera vraisemblablement indécise dans sa vie amoureuse. Non seulement parce qu’elle n’arrive pas pour le moment à se définir en tant que femme, mais aussi parce que sa situation financière sera trop instable pour songer à construire une vie à deux.

Bien entendu nous ne prétendons pas que toutes les femmes pensent ainsi. Il est simplement probable que beaucoup raisonnent de cette manière, ce qui conduit à ce constat : une vie de couple ne figure pas dans leurs priorités. C’est particulièrement vrai avec les femmes qui sont dans leurs vingt ans.

Si vous flirtez avec quelqu’un en pleine recherche, attendez-vous à ce qu’elle manque d’investissement et d’engagement. Il se peut aussi qu’elle vous propose de partir avec elle à l’étranger, ou du moins de vous déplacer. Serez-vous prêt à faire ce sacrifice ? En vaut-elle la peine ? ¨Peut-être que oui, peut-être que non. Ce qui est sûr cependant, c’est que vous devez bien y réfléchir et vous assurer qu’elle tient suffisamment à vous… de sorte qu’elle ne vous laisse pas en plan.

Celle qui « catégorise »

A l’opposé de la femme qui a une multitude de projets, il y a celle qui recherche le confort dans la définition et la précision. Elle veut absolument établir les tenants et les aboutissants de votre relation, savoir exactement ce qu’elle signifie pour vous et jusqu’où vous êtes prêt à aller.

Fantastique, n’est-ce pas ? Pas vraiment en vérité. On pourrait croire que vous avez affaire ç une femme sérieuse et qui considère vraiment l’idée d’une relation. Mais la vérité peut être toute autre.

Dans de nombreux cas, une femme qui veut définir une relation a en réalité peur de s’engager. Elle espère avoir un meilleur contrôle sur la nature du rapport qu’elle entretient avec vous car elle ne veut pas souffrir de l’échec. Si cela peut être mignon à un certain degré, virer trop dans cet extrême indique qu’elle n’a pas confiance en ses capacités et en sa qualité de petite copine.

Elle veut décortiquer la relation afin d’anticiper les moments où les choses pourraient « mal » tourner (un accrochage, une dispute, etc). Si procéder ainsi part d’un bon sentiment, cela permet à la demoiselle de se trouver des excuses et des prétextes en anticipant la rupture de la relation. Cela traduit aussi une tendance à fuir et à ne pas vouloir dépasser les obstacles, une qualité certes rare mais majeure chez un partenaire. Dès que le rapport deviendra un peu difficile (ce qui est inévitable car vous n’êtes pas parfaits), il y a de bonnes chances qu’elle vous laisse en plan car elle aura passé une bonne partie de son temps à prévoir cette situation et une solution de sortie. Le problème est son orgueil et son refus en porte-à-faux… pire, elle aura abandonné avant d’avoir essayé. Pour résumer, ce genre de femme ne vous laisse pas la moindre chance dès qu’il y a un minimum de « friture » et préfèrera vous plaquer plutôt que de passer pour la « méchante ».

Celle qui a (trop) le goût du secret

Vous vous êtes rencontré dans un bar ou par Tinder, et elle veut que cela reste un secret absolu. Vous la retrouvez une à deux fois par semaine et tout va pour le mieux, mais elle ne tient pas à vous présenter à ses amis ni à sa famille. Si vous vous baladez tous les deux dans la rue ou dans un parc, elle refuse de se tenir à proximité de vous, ni de vous embrasser ou de vous montrer une affection.

Encore une fois tout dépend des femmes (certaines peuvent avoir traversé des épreuves douloureuses les rendant anxieuses au moindre toucher), mais une personne qui veut maintenir votre relation dans le secret absolu… n’est probablement pas prête à aller plus loin. Du moins avec vous.

Cela peut s’expliquer si vous sortez avec une femme déjà en couple (aïe…) mais si elle souhaite rester dans l’ombre juste pour le plaisir et le sentiment de sécurité, vous méritez de vous méfier et de vous poser quelques questions.

Bien sûr le secret peut être excitant et encourager une certaine tension sexuelle. Mais le culte de la dissimulation vous conduira très certainement à embrasser le mur. Une femme qui n’assume pas la relation en public gardera toujours une certaine retenue et finira par y mettre un terme. Si vous êtes dans cette situation, essayez de la rassurer tout en lui laissant un peu d’espace pour qu’elle agisse d’elle-même. Si elle ne le fait pas, peut-être vaut-il mieux s’arrêter maintenant. Peut-être se rendra-t-elle compte de son erreur et fera le nécessaire pour vous garder. Dans le cas contraire, vous n’aurez pas perdu de temps outre mesure.

Et pour finir… celle qui reluque

Là il n’y a pas de photo : si une femme passe son temps à reluquer d’autres hommes, vous avez toutes les bonnes raisons de vous questionner sur son engagement. Il est normal qu’une femme apprécie le physique et le charisme d’autres hommes, et ce serait surprenant qu’elle n’ait d’yeux que pour vous. Mais si elle vous ignore ou fait des commentaires fréquents du genre « tu as vu celui qui vient de passer ? Il est vraiment bien bâti… et il a un joli derrière », franchement, pourquoi gaspiller du temps avec elle.

A ce stade vous êtes peut-être déjà dans sa zone d’ami, et plus précisément en tant que confident. Il sera très difficile – voire insurmontable – de changer la situation. Dîtes-lui « au revoir » poliment et passez à autre chose.

Ne la laissez pas vous mener en bateau

On vous dit souvent d’être agréable avec les femmes. On vous dit aussi qu’il est important de ne pas se laisser marcher sur les pieds. Si vous estimez que votre cible (ou votre partenaire) prend trop de recul et n’ose pas se lancer dans une relation, mieux vaut établir de la communication et confronter le problème rapidement. Si son profil correspond aux indications que nous venons de vous donner, n’allez pas croire qu’elle finira par avoir une opinion sur le long terme. Ce sera rarement le cas.

Le fait est que vous avez votre propre vie à bâtir. Attendre un minimum et laisser un peu d’espace à une femme est on ne peut plus correct ; mais patienter des mois parce qu’un coup elle vous dit oui, et un coup non, ce n’est plus tolérable. Vous devez avoir un minimum de standards sinon elle ne vous respectera pas et vous aurez gaspillé du temps et des efforts. Sans oublier peut-être le coup sur votre confiance et votre estime.

Vous avez de la valeur comme n’importe qui et il est hors de question de dépendre des promesses fumeuses d’une indécise. Les femmes doivent aussi apprendre et faire preuve de maturité : faîtes-leur comprendre que votre intérêt n’est pas chose acquise, et que vous ne les attendrez pas indéfiniment. Si une femme ne vous donne qu’une chance, ne lui en donnez pas dix.


Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

Savez-vous QUOI DIRE pour aborder une inconnue avec SUCCÈS ?

x