6 astuces pour vivre en bonne santé

6 astuces pour vivre en bonne santé

« Pour votre santé, mangez 5 fruits et légumes par jour », « Pour votre santé, mangez moins gras et moins salé », « Pour votre santé évitez les abus d’alcool » : pour ceux qui regardent la TV, vous êtes soumis quotidiennement à ces messages publicitaires redondants et inutiles. Personne ne va se dire en entendant ça « Mais oui, ils ont raison, tiens je vais faire un petit footing ! » De plus ces messages sont beaucoup trop réducteurs et incomplets, notez l’ironie quand ils osent mettre « Mangez moins gras et moins salé » à la fin d’une publicité pour le nouveau burger de McDo, ça me fait toujours rire !

Voici donc 6 VRAIES astuces pour garder la forme et la santé le plus longtemps possible, astuces que vous ne verrez bien évidemment JAMAIS à la TV.

1) Suivez les conseils nutritionnels de base

Le plus important est de suivre les recommandations alimentaires que j’ai énoncées dans mon précédent article « Que peut-on (encore) manger aujourd’hui ? »

Voici donc un bref rappel :

  • N’allez plus dans les fast-foods : ce n’est pas nouveau, c’est la pire chose à faire. Voyez les américains…
  • Arrêtez les aliments bourrés de colorants, conservateurs, plein de « E » : chips, Curly, sodas, sirop…
  • Bannissez les aliments à index glycémique élevé : baguette classique, pâtes blanches, riz blanc, sucre raffiné…
  • Mangez des aliments à IG bas : légumes, légumineuses, oléagineux…
  • Évitez le gluten, le lactose et la caséine : pâtes, pain, gâteaux, farine de blé, laits animaux, fromage, beurre, margarine, yaourt, fromage blanc… Tous ces aliments favorisent la perméabilité intestinale, contribuant au développement d’un nombre impressionnant de maladies : de la schizophrénie à l’arthrose, en passant par la polyarthrite rhumatoïde,… bref toute sorte de pathologies.
  • Mangez des fruits et légumes à chaque repas : il faut les prendre bio car certains sont très traités dans l’agriculture conventionnelle. Ils sont riches en vitamines, minéraux, antioxydants etc… Variez, tous sont bons pour la santé. Pour reprendre un slogan connu : « Mangez les tous ! »
  • Limitez la consommation de viande rouge et de gros poissons : La viande rouge contient des antibiotiques, des toxines, beaucoup de graisses saturées. Si vous en prenez, il est primordial de la prendre bio (car les produits chimiques adorent se stocker dans la graisse). Concernant les poissons, évitez ceux en haut de la chaîne alimentaire (donc les plus gros), car ils ont une concentration en métaux lourds élevée. Vous pouvez consommer de la viande blanche plusieurs fois par semaine mais préférez la bio.
  • Mangez des œufs bio : très bons pour la santé, consommez les sans hésiter !
  • Optimisez vos apports en Omega-3 : huile d’olive, de colza, de lin, poissons gras (sardines, saumon, maquereaux…). Tous ces aliments sont bons pour le cœur, la mémoire, l’humeur. Les Omega-3 aident même à la perte de poids !

2) Évitez le bisphénol A

Le bisphénol A ou BPA est un composé chimique utilisé en association avec d’autres éléments dans la constitution des matières plastiques et des résines époxydes. On le trouve un peu partout : dans des contenants en plastique, le revêtement des conserves métalliques (dont les canettes), les bonbonnes d’eau en plastique dur (retrouvées en entreprise, dans les salles d’attente…), les tickets de caisse et jusqu’il y a peu de temps il était encore retrouvé dans les biberons. Le bisphénol A est très toxique et malheureusement il pénètre très facilement dans l’organisme.

De nombreuses études ont prouvé sa nocivité : il fragilise l’émail des dents, est probablement responsable de nombreux cancers, maladies cardio-vasculaires, diabète, il agit sur le cerveau, sur la fonction de reproduction (c’est un perturbateur endocrinien). Je vous conseille de jeter un œil à l’article Wikipédia, la liste des risques est très longue.

La première chose est de ne JAMAIS faire chauffer un plastique contenant de la nourriture.

C’est extrêmement toxique car le bisphénol A passe directement dans les aliments (pourtant, je vois souvent des gens mettre des plats en plastique au four micro-ondes : ne faites jamais ça !). Quand vous achetez vos produits en magasin, méfiez-vous des plastiques. Ne vous en faites pas, il existe un moyen simple de repérer le bisphénol A : sur l’emballage vous pouvez trouver le logo de recyclage ayant une forme triangulaire avec un numéro à l’intérieur.

Les identifiants 3, 6 et 7 indiquent des produits qui sont très susceptibles de contenir du bisphénol A. Évitez les comme la peste ! Remplacez les légumes en conserve par des légumes surgelés par exemple. Ils se tiennent longtemps et ont autant de vitamines que les légumes frais.

Remarque : à ma connaissance il n’y a que pour le brocoli que la congélation détruit un composé intéressant, il s’agit du sulforaphane, une molécule anti-cancer très utile pour prévenir cette pathologie.

Le bisphénol S (un composé encore plus toxique que le bisphénol A) ainsi que les phtalates (utilisés pour rendre les plastiques souples) sont également néfastes pour la santé. Tout ce que j’ai dit précédemment permet d’éviter bisphénol A, bisphénol S et phtalates. Il est important de préciser que ces trois composés chimiques sont omniprésents dans l’environnement et ils sont liposolubles c’est-à-dire qu’ils se stockent préférentiellement dans la graisse. C’est donc une raison de plus pour limiter votre consommation de viande grasse.

3) Fuyez l’aluminium

L’aluminium fait beaucoup parler de lui, notamment dans les déodorants. Effectivement c’est un métal très toxique (en particulier neurotoxique) qui n’est pas censé se retrouver dans l’organisme. Si le nombre de cas de maladie d’Alzheimer est croissant, ce n’est pas un hasard.

En effet, l’aluminium est retrouvé vraiment partout : déodorants, additifs alimentaires (E173), eau du robinet, vaccins, papier d’aluminium, ustensiles de cuisine, poêles, casseroles, médicaments…

Mon conseil est simplement d’éviter d’utiliser ou de consommer tous les produits contenant de l’aluminium :

  • Déodorant : n’achetez pas d’anti-transpirant. Prenez un déodorant sans aluminium, ni parabène.
  • N’achetez pas les aliments contenant du E173 : de toute façon vous savez désormais qu’il ne faut acheter aucun produit industriel.
  • Eau du robinet : utilisez des moyens de filtration.
  • Vaccins : ils soulèvent de nombreuses polémiques, notamment concernant leur nocivité.
  • Ustensiles de cuisine : évitez simplement ceux en aluminium
  • Poêles et casseroles : ne lez prenez pas en aluminium, tout simplement.

4) Prenez moins de médicaments

Vous avez mal à la gorge ou à la tête ? Le réflexe de la plupart des gens est de prendre un doliprane. C’est une très mauvaise idée de faire cela systématiquement, les médicaments sont néfastes à long terme.

Chaque année, en France, des dizaines de milliers de personnes meurent à cause des effets secondaires des médicaments (et des centaines de milliers sont hospitalisés) ! Souvent on prend des médicaments pour soigner de petits maux, on pense que ce n’est pas grave. On les utilise pour le mal de tête, le mal au ventre, parce qu’on est constipé, pour tout un tas de raisons.

Or cette consommation excessive se répercute sur l’état de santé. Sur la plupart des notices de médicaments, la liste des effets indésirables est longue comme le bras. Pourtant il existe énormément de façons de soigner naturellement et sans effet secondaire les petits maux de tous les jours : une tisane, les huiles essentielles, les plantes, la propolis,…

Consommez le moins possible de médicaments, vous ne vous en porterez que mieux.

5) Prenez des compléments alimentaires

Ce point complète le précédent dans le sens où si vous avez un statut optimal en vitamines et minéraux, vous serez en meilleure santé, vos visites chez le médecin se feront rares, vous ne dépenserez pas d’argent en médicaments.

J’en ai parlé dans un autre article mais il convient de détailler la vitamine C et la vitamine D :

  • Vitamine C : la particularité est que l’Homme est l’une des seules espèces qui n’en synthétise pas. C’est pourquoi il faut l’apporter par l’alimentation. Seulement, les fruits et légumes qui nous en apportent sont moins riches en vitamine C qu’autrefois. De plus, les besoins sont plus grands avec notre vie moderne : des villes polluées, la cigarette, des médicaments consommés en excès, trop de sport pour certains, du stress, beaucoup de stress. À titre d’exemple, un paquet de cigarettes détruit 500 mg de vitamine C ! Tous ces facteurs entraînent une surproduction de radicaux libres dans l’organisme que la vitamine C est chargée de neutraliser. De ce fait, le taux de vitamine C dans le sang est considérablement diminué et nous sommes particulièrement fragiles. C’est ainsi qu’il est alors très facile d’attraper un rhume, une grippe voire pire. Le fameux « Mangez 5 fruits et légumes par jour » se révèle donc insuffisant pour toute personne voulant prendre soin de sa santé. De manière générale, 1 à 2 grammes en supplémentation est une bonne chose. Adaptez votre supplémentation selon votre taux d’exposition aux facteurs ci-dessus et selon votre ressenti. Selon certains chercheurs les besoins peuvent grimper à plus de 10 grammes. Le surplus est éliminé dans les urines. Une dose trop importante entraînera une diarrhée. Choisissez une vitamine C pure, c’est-à-dire pas de gélule ni comprimé, prenez la en poudre. Prenez la sous l’appellation « acide L-ascorbique dextrogyre », c’est la seule intéressante. À ma connaissance cela ne se trouve pas en pharmacie, et c’est là toute l’ironie, vous devez donc l’acheter sur internet. La vitamine C en pharmacie (avec les colorants, arômes, le sucre ajouté) se vend jusqu’à plus de 10€ pour 30 comprimés de 500 mg (15 jours d’utilisation à 1g/j), cela reviendrait à plus de 200€ par an ! J’ai eu la mienne à moins de 60€ pour un pot de 1 kg sans le moindre additif. Calculez la différence.
  • Vitamine D : la peau la synthétise directement lorsqu’on s’expose aux rayons du soleil. Il faut savoir que ce sont les UVB qui permettent sa synthèse et que les vitres filtrent les UVB, donc vous ne produisez pas de vitamine D à travers une vitre ! La pollution et la crème solaire diminuent fortement cette synthèse. La synthèse est la plus importante aux heures les plus chaudes de la journée. Pour avoir votre dose quotidienne, exposez vous 15 minutes, avec le moins de vêtements possible et sans crème solaire entre midi et deux. Ça c’est pour l’été. En hiver, il est nécessaire de supplémenter car cette synthèse n’est plus possible (80% de la population française en est déficitaire en hiver). L’autre apport possible est par l’alimentation, or aucun aliment n’est assez riche en vitamine D pour couvrir nos besoins. Il faudrait manger plusieurs kilos de poissons tous les jours, vu le prix et les métaux lourds qu’ils contiennent, ce n’est pas la solution que je vous suggère ! Je conseille la prise quotidienne de 4000-5000 UI (2000 UI pour 30 kg de poids). Cette supplémentation prévient l’ostéoporose, protège contre une quinzaine de cancers, a un effet bénéfique sur l’immunité… De nombreuses études ont prouvé tous ces bienfaits. Foncez acheter du Zyma D, c’est vraiment peu cher comparé aux effets sur la santé. Faites un dosage de vitamine D régulièrement pour vérifier votre taux de vitamine D dans le sang.
  • Complexe multivitaminé : dans le contexte de stress, du manque de vitamines dans l’environnement, etc, il est fort utile de prendre un complément multivitaminé pour lutter contre le stress et la fatigue. Ces compléments sont riches en antioxydants. L’un des meilleurs sur le marché est le NuPower. Vérifiez l’absence de fer, cuivre et manganèse si vous optez pour un autre. C’est un critère très important pour le choix d’un produit, il ne faut pas apporter ces métaux sous forme de complément alimentaire. Si vous avez peur d’un surdosage en prenant de la vitamine C + vitamine D + NuPower ou autre multivitaminé, ne vous en faites pas, le NuPower contient peu de ces vitamines du fait que la législation française sur les compléments alimentaires impose des restrictions.

6) Faites de l’exercice régulier

Ce conseil est un incontournable, surtout si vous vous travaillez assis ou que vous ne bougez pas beaucoup dans la journée. Pratiquer un sport est bon pour le moral, pour le cœur, pour le physique, pour lutter contre les maladies, pour perdre du gras, pour rencontrer des gens…

Il n’y a que des points positifs à pratiquer un sport !

Veillez simplement à éviter l’excès : ne faites pas de footing tous les jours, c’est logique. Adaptez votre consommation de vitamine C comme je l’ai précisé dans le point précédent. Attention si vous n’avez jamais fait de sport ou en tout cas depuis plusieurs années, ne vous y remettez pas brusquement. Commencez lentement et allez-y crescendo.

Note : j’ai abordé succinctement certains sujets dans cet article que je développerai plus longuement ultérieurement, à savoir sur : les cosmétiques, les vaccins, l’eau, les modes de cuisson

Sources :

Par Fabien étudiant kinésithérapeute et passionné d’alimentation

28 réponses à 6 astuces pour vivre en bonne santé

  1. Nicolas 9 décembre 2013 à 19 h 11 min #

    Bonjour Fabien,
    Une fois de plus un très bon article sur la santé.
    Personnellement, je me méfie des légumes surgelés autant que des légumes en conserve. En effet, la majorité des pays autorise l’irradiation des légumes surgelés pour améliorer leur conservation. Il est donc très probable de consommer des légumes irradiés lorsque l’on achète des surgelés. Bien sur, les doses sont faibles mais cela entrainerait une perte de vitamine et l’apparition de toxines ! Prudence donc.
    Je choisis donc en priorité des légumes frais, et des légumes en bocaux pour dépanner.
    a+

    • Fabien 10 décembre 2013 à 19 h 29 min #

      Salut Nicolas et merci !
      Penses-tu que ce procédé soit autorisé avec les légumes surgelés bio ?
      Il me semblerait logique que ce soit seulement autorisé dans l’agriculture conventionnelle.

      Cela dit il vaut toujours mieux prendre des légumes frais si on en a les moyens !

      • Nicolas 10 décembre 2013 à 21 h 42 min #

        Effectivement, je viens de vérifier, le surgelé bio n’est pas traité de cette façon. Pas forcément facile de trouver des surgelés bio mais ça vaut le coup de chercher 😉
        Merci

        • Fabien 11 décembre 2013 à 18 h 38 min #

          Picard est plutôt pas mal niveau prix, la gamme bio s’est pas mal développée !

  2. Mathias 9 décembre 2013 à 21 h 19 min #

    Mh, Sauf erreur de ma part : « acide L-ascorbique dextrogyre »
    Le L veut dire Lévogyre, qui s’oppose donc à Dextrogyre.
    Très bon article sinon, dommage que les légumes en bocaux soient si chers…

    • Fabien 10 décembre 2013 à 19 h 54 min #

      Salut Mathias,
      C’est pas une erreur, le L se rapporte à la représentation chimique tandis que dextrogyre signifie que la molécule fait dévier la lumière polarisée sur la droite.
      En effet l’appartenance d’une espèce à la série D ou L n’a pas de lien avec son caractère lévogyre ou dextrogyre.
      C’est donc bien l’acide L-ascorbique dextrogyre, la seule forme utile.

      Merci à toi.

  3. Mathias 10 décembre 2013 à 21 h 25 min #

    Exact, je viens de voir ça, le caractère dextrogyre pouvant être porté par le +, les nomenclatures sont un peu farfelues.
    Au temps pour moi.

  4. thierry 13 décembre 2013 à 0 h 11 min #

    Pourquoi les légumes en conserve sont déconseillés ? Je ne prends que ça et Tim Ferriss le conseille dans 4h body.

    • Fabien 13 décembre 2013 à 14 h 26 min #

      Parce que l’intérieur des conserves est recouvert d’un film contenant du bisphénol A.
      C’est donc quelque chose que je déconseille !

  5. Nicolas 13 décembre 2013 à 20 h 57 min #

    Au fait Fabien, on parle emballages et j’ai repensé que tu n’as pas mentionné les boîtes en carton recyclé gorgées d’huiles minérales dont les hydrocarbures migrent vers les aliments, même à travers un sachet plastique.
    Si tu n’est pas au courant de ça, renseignes-toi, c’est aussi méchant que le bisphénol A !
    Après c’est vrai que perso j’achète rarement des boîtes. Quand on vire les céréales petit déj, les pâtes, les fromages, … il n’y a pas tant d’aliments que ça conditionnés en boîte carton.

    • Fabien 14 décembre 2013 à 19 h 06 min #

      Non en effet je ne suis pas au courant de ça, je vais chercher.

      Merci de l’info Nicolas !

  6. Pierro 13 décembre 2013 à 22 h 50 min #

    Et les nutriments des légumes en conserves migrent tous vers le jus dans lequel ils baignent. Et comme tout le monde jette le jus…

    • Fabien 14 décembre 2013 à 19 h 08 min #

      Exact, déjà qu’ils n’en ont pas beaucoup !

  7. Boby 15 décembre 2013 à 14 h 05 min #

    Conseil n°7 Il faut arrêter de respirer l’air ambiant.
    De plus en plus pollué par les carburants et notamment les fines particules, une étude récente à montré le caractère cancérigène de l’air.
    Préférez utiliser une bombonne d’oxygène pur, disponible dans n’importe quel hopital ou sur internet à partir de 250€.

    Non mais… Franchement?
    Autant certains conseils peuvent paraître justifiés, autant d’autres sont stupides, pire encore, dangereux et la façon de convaincre les gens à adopté un tel régime est à la limite du scandaleux.
    Non personne n’est devenu schizophrène ou a développé une polyarthrite rhumatoïde en mangeant des yaourts et des pâtes.
    Non il est pas nécessaire de se priver de riz, de baguettes et de limiter son alimentation à des haricots cuits au micro-onde.
    Non le bio n’est pas non plus miraculeux. La mention bio répond à des critères de qualité hyper larges, c’est pour beaucoup de produits un moyen d’augmenter les prix (une sorte de deuxième passage à l’euro). Il doit n’y avoir qu’une minorité de produits qui sont réellement 100% bios.

    Je crois que le pire scandale c’est quand tu parles de l’aluminium et des vaccins notamment. Émettre un doute sur le bénéfice qu’apporterait les vaccins pour pouvoir imposer un vieux life-style, basé sur des études mal menées par des laboratoires qui essayent de vendre leur produits pourris ça me dépasse.
    Si tu ne sais pas de quoi tu parles n’en parles pas, parce que ça peut être dangereux.
    C’est à cause d’articles comme ceux là qu’on retrouve à l’hopital des gamins qui meurent du tétanos en France, parce que mamans et papa ont lu des c*nneries sur internet.

    Le seul conseil viable de cet article concerne l’exercice physique.

    • Fabien 15 décembre 2013 à 15 h 28 min #

      Tu fais des énormes amalgames…

      Tu pousses à l’extrême le sens de mes phrases pour ensuite les déclarer absurdes, quelle mauvaise foi.
      Je vais pas tout reprendre, ce serait inutile, mais voyons quelques points.

      Le gluten ne déclenche pas tout seul une polyarthrite non, sauf que si ton intestin est imperméable, tu n’attrapes pas cette maladie lors d’une infection.
      Plusieurs études ont montré le lien entre certaines maladies psychiques et gluten, renseigne toi un peu.

      Éviter le riz blanc n’empêche pas de consommer les autres riz, dont l’IG est moins important. Consomme pain blanc, pâtes blanches et riz blanc si ça te chante, ainsi tu auras ton petit diabète. C’est pas grave après tout, avec plein de médicaments tu peux le stabiliser.

      J’ai déjà parlé du bio dans un autre article. Primo, je parle pas du bio industriel. Deuxio, personne n’a parlé de quelque chose de miraculeux.
      Si c’est pour sortir les faux arguments anti-bio c’est inutile.
      Je te rappelle la croissance importante des maladies neuro-dégénératives chaque année (surtout chez les agriculteurs) ou ça va ?

      Un peu que j’émets des doutes par rapport aux vaccins, il y a d’énormes scandales.
      Trouvé en 3 secondes sur Google : http://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/un-scandale-encore-plus-grand-que-37482
      Scandale du vaccin la grippe A, intoxication de nombreuses personnes à cause des métaux lourds…
      Ça permet surtout de faire du blé, le vaccin de la grippe A est un vrai scandale, celui de la grippe tout court l’est tout autant.
      Je ferai un article dessus de toute façon, enfin puisque tu sais tout tu n’apprendras rien.

      Quant à ta blague sur l’oxygène c’est hilarant, je me poile. Il y a plusieurs dizaines de milliers de morts en France par an à cause de la pollution, mais je n’en ai pas parlé parce qu’il n’y a pas grand chose à faire si ce n’est déménager à la montagne ou à la campagne.

      Mon but est de présenter des moyens relativement simples (pour des gens qui essaient de prendre soin d’eux puisqu’ils lisent ce site) afin de rester en bonne santé, je n’impose à personne d’appliquer TOUT, chacun applique ce qu’il veut.

      Manger du pain, des pâtes, du non bio, se faire vacciner contre tout, ne peut pas garantir une santé durable.

      Va manger à McDo tous les jours, tu te sentiras en pleine forme 🙂

  8. Boby 15 décembre 2013 à 16 h 59 min #

    C’est à toi de citer tes sources, et surtout de savoir critiquer leur véracité, c’est ton article pas le mien.
    Donc si tu veux ton lien « agoravox » j’lui fais autant confiance que yann barthès qui parle de méta analyses.

    Concernant la polyarthrite rhumatoïde ça reste une maladie dont on ne connait pas le processus d’initiation (rôle du tabac? infection gingivale?).

    Concernant le gluten, ce que je vois (3 secondes sur google) c’est la conclusion:

     » Par le passé des études ont montré que les personnes qui souffrent de schizophrénie ont plus de chances que les autres d’être intolérants au gluten. Nous allons maintenant essayer de lancer des études pour déterminer comment le gluten augmente le risque de schizophrénie et si cela ne concerne que les personnes génétiquement prédisposées.  »

    Autrement dit, oui il y a un lien, mais on ne sait pas lequel.
    Ce que j’veux dire c’est que tu peux trouver n’importe quelle études n’importe où qui te parlera de n’importe quoi. « lire des livres provoque des cancers des yeux », « avoir des émotions fortes augmenterait le risque de cancer des glandes surrénales ».

    T’es quand même gonflé tu me reproches une blague sur les particules fines, alors que toi tu utilise l’exemple du diabète comme répartie. Enfin passons.

    Pour ton paragraphe sur le bio qu’est ce que je dois en conclure?
    Le bio n’est pas miraculeux.
    Les maladies neuro dégénératives sont en augmentation.
    Donc?

    Concernant les vaccins,
    Oui il y a un risque, comme tout les médicaments.
    C’est là tout le sens du rapport bénéfice risque. Ca veut pas dire qu’un médicament avec un bon rapport bénéfice risque n’entraine aucun effet indésirable, mais que pour le bénéfice attendu, le risque encouru est faible.
    Un anti cancéreux à un bon rapport bénéfice risque, parce que sans son utilisation la moyenne de survie s’effondre complètement. Pourtant il donne des effets indésirables majeures qui peuvent mettre en jeu le pronostic vital et ce de façon fréquente.
    Le paracétamol a un bon rapport bénéfice risque parce qu’il donne peu d’effets indésirables et est efficace contre la douleur. Mais ça n’empêche qu’en cas de surdosage à plus de 9g par jour, il est mortel.

    Où je veux en venir? Ton article n’a aucun intérêt parce qu’on ne détail pas les effets secondaires.
    Oui les anti cancéreux donnent des effets indésirables, TOUT LE MONDE LE SAIT, mais ils sont acceptables.
    Oui les vaccins peuvent donner des effets indésirables (dont certains, graves et rares sont plus ou moins prouvés), mais ils sont acceptables.
    Le vaccin contre la grippe, un scandale? Tu connais la mortalité liée à la grippe? l’efficacité du vaccin a été mille fois prouvée, le service médical rendu par le vaccin est considéré comme important par la HAS.
    Tu veux qu’on parle de la variole aussi?

    Tout acte de soins peut entraîner des risques.
    Je vois pas en quoi on doit se révolter, à vrai dire tout acte dans la vie entraîne des risques (prendre la voiture par exemple).

    Enfin tes dernières phrases, je n’y répondrais pas.

  9. Pierro 15 décembre 2013 à 17 h 54 min #

    Je ne m’engagerais pas sur le sujet des vaccins comme ça… Ce sera un dialogue de sourd. Le vaccin de la grippe c’est une grande blague ! Et si la HAS servait à quelque chose ça fait longtemps qu’elle aurait été supprimée.

    Fabien: parler des vaccins c’est courageux, mais en parler sur un site de séduction dans un article de « vulgarisation » médicale (sans que ce soit péjoratif) c’est carrément risqué. Moi-même je passe pour un dangereux terroriste et un charlatan quand je parle de ça avec mes amis confrères.
    Ceci dit je te soutiens !

    • Fabien 15 décembre 2013 à 19 h 20 min #

      Boby je ne reviendrai pas sur le gluten, j’ai déjà indiqué un livre là-dessus, alors va le lire puis reviens quand ce sera fait.

      J’ai surtout dit qu’il y a un risque avec des médicaments qui ne sont pas utiles et qui sont surtout là pour faire du blé.
      Les médicaments anti-cancéreux sont par ailleurs très controversés concernant leur efficacité.
      Bon nombre d’études sont financées par l’industrie donc forcément il est facile d’obtenir l’AMM à un médicament qui a un rapport B/F en réalité nul voire négatif (je reviendrai pas sur les scandales, y’en a assez eu comme ça).

      J’aborde les solutions alternatives justement parce que les médicaments ont des effets indésirables parfois désastreux, sans parler des génériques que l’on nous fait passer pour « identiques » alors que rien n’est plus faux.
      On peut très bien se soigner avec des plantes, des huiles essentielles, bref des recettes de grand mère sans recourir au moindre médicament.
      Sauf que les médecins ne nous parlent pas des médecines alternatives ou de la prévention, c’est une médecine CURATIVE.
      J’ai eu les mêmes cours que toit sur la HAS, le SMR etc… C’est du blabla utopique, les intérêts financiers sont tellement énormes dans ce domaine qu’il faut chercher soi-même pour trouver ce qui éventuellement peut être efficace.
      L’efficacité du vaccin de la grippe, arrête je vais m’étouffer de rire…
      Les vitamines C et surtout la D sont plus efficaces pour la prévenir, et pas aux doses ridicules des apports conseillés.

      http://www.wakingtimes.com/2013/10/22/vitamin-d-proven-effective-anti-viral-drugs-vaccines-preventing-flu/

      Petite citation du Monde : « Selon un sondage IFOP publié lundi 21 septembre par le Quotidien du médecin, seuls 52 % des médecins libéraux seraient prêts à être vaccinés contre le virus H1N1. »
      Tiens c’est marrant ça, c’est vraiment bizarre.

      Pierro : c’est bien pour ça que j’ai à peine cité le mot « vaccins », je compte toutefois y consacrer un article sur ce qu’il faut savoir puisque ça reste un souci de santé publique !
      Je pensais également il y a quelques années que les vaccins étaient la solution miracle.
      C’est pour ça que je me sens obligé d’informer les gens.

      Cela reste un site holistique, c’est pour ça que je ne veux pas que ça reste dans les généralités, surtout dans le domaine de la santé, puisque de par tous les commentaires j’ai pu voir que les lecteurs s’y intéressaient. Merci pour ton soutien par ailleurs !

  10. Boby 15 décembre 2013 à 21 h 54 min #

    J’ai lu ton lien a propos de la grippe.
    L’étude semble à peu près bien menée et je veux bien croire le résultat (en signalant au passage que la vitamine D c’est aussi un médicament).

    Le problème vient plutôt du site qui résume l’article, qui compare avec un autre article de la bibliographie du premier. Ils comparent la diminution du risque relatif (50% ou plus) dans l’étude avec la vitamine D vs placebo, à la diminution du risque absolu dans la chimioprophylaxie à l’oseltamivir vs placebo (8% de diminution du risque absolu qui passe de 12 à 4%, soit un risque de relatif d’un peu moins de 70%).

    En fait je n’ai aucun problème avec les médecines alternatives (en vrai là il s’agit pas du tout de médecine alternative), d’ailleurs contrairement à ce que tu crois beaucoup de médecins les conseille si elles sont raisonnables, non dangereuses et qu’elles peuvent améliorer le confort de vie des gens, mais elles ne doivent pas se supplanter à un traitement médicamenteux reconnu comme efficace.

    Dire qu’on peut tout soigner par les huiles essentielles, les plantes … c’est faux. Ca peut soigner certaines affections et ça peut être tout aussi dangereux que les médicaments (par exemple la belladone).

    Mais ce qui m’insupporte particulière c’est la façon dont tu remets en cause la médecine, parce que les gens perdent confiance en elle alors que parfois elle est essentielle.

    Non la médecine n’est pas que curative, c’est totalement faux, la médecine s’attarde beaucoup plus sur le traitement symptomatique et préventif.

     » sans parler des génériques que l’on nous fait passer pour « identiques » alors que rien n’est plus faux.  »
    Ouai j’ai vu ça dans 55 minutes inside aussi.
    Je veux bien croire qu’il y ait des différences d’excipients qui implique de vrais problème à la prise de générique.
    Je veux bien croire qu’il y ait une très légère différence entre générique et original à l’origine d’une légère non équivalence.
    Balancer comme ça que les générique c’est n’importe quoi, excuse moi mais c’est stupide.

    Mais enfin on trouvera toujours des gens pour se plaindre de tout, bientôt y’aura des médicaments avec des enrobage bio qui coûteront 5 fois plus cher et tout le monde sera content.

    Au passage c’est le même labo qui vend des huiles essentielles pour combattre la typhoïde à 25€ et l’amoxicilline à 2€.

  11. Fabien 19 décembre 2013 à 3 h 41 min #

    « Non la médecine n’est pas que curative, c’est totalement faux, la médecine s’attarde beaucoup plus sur le traitement symptomatique et préventif. »

    Absolument pas, je n’ai jamais vu aucun médecin conseiller aux patients diabétiques de manger des aliments à IG bas. D’ailleurs la majorité ne savent même pas ce qu’est un index glycémique.

    Quand ma mère a dit à son médecin que je lui ai dit de se supplémenter en vitamine D il a répondu « Attention au surdosage », alors qu’il faudrait ingérer plus de 10 000 UI pendant plusieurs mois pour voir des effets délétères sur la santé…

    Les médecins ne parlent PAS de prévention, leurs patients viennent et ils les soignent, ça se passe comme ça en France. Pas tous les médecins ne sont comme cela, du moins j’ose l’espérer, mais une majorité si, une trop grande majorité.

    • Fabien 19 décembre 2013 à 3 h 46 min #

      Ah par contre oui, ça pour s’attarder sur le symptomatique évidemment, c’est uniquement ce que l’on fait : soigner des symptômes par des médicaments.

      Mais ça ne règle pas l’origine du problème en amont et le patient ne sait pas comment éviter la récidive, il ne sait pas que l’origine de ses maux vient de l’environnement et de son alimentation.
      Sûr que si tous les gens évitaient les produits industriels, le bisphénol A, les métaux lourds et toutes ses joyeusetés, les lobbies seraient quelque peu en crise, ce qui n’arrangeraient pas tellement les grands dirigeants de produits industriels et de laboratoires pharmaceutiques.

      Quand les gens comprendront que pour éviter une maladie ça se passe en amont, par une alimentation et une hygiène de vie adéquates, ils auront tout compris.

    • James Bond 13 janvier 2014 à 10 h 29 min #

      Ça me fera par contre toujours rire les étudiants, cadres, ouvriers, ect qui se permettent de ridiculiser des medecins dans leur domaine. C’est comme les pratiquants de muscu qui viennent me sortir 1000 et 1 contre arguments completement erroné sur le corps humain et l’entrainement alors que c’est mon job ^^ l

  12. Pierro 19 décembre 2013 à 21 h 51 min #

    Je dirais que les symptômes peuvent venir de l’alimentation, le psychisme, l’environnement.

  13. James Bond 13 janvier 2014 à 10 h 37 min #

    Un très bon article qui survole un peu tout de manière très concrète, Bravo!

    Un seul bémol sur le gluten et cie qui seraient des facteurs influant sur la schizophrénie. Ça peut parraitre con ce que je vais dire mais si tu as eu des cours de psycho (je ne sais pas si vous en avez en France, ayant fais mes etudes de kiné en Belgique).
    On est schizophrène si l’on est à la base schizophrène. On ne peut pas passer d’un etat névrosé (etat « normal ») vers un état de schizophrène, on ne peut pas changer de stade.

    Sinon c’est un très bon article continue

  14. ALEX 10 août 2016 à 14 h 43 min #

    Si on Mange quand meme des Broccolli surgélé mais pas BIO c’est bon quand meme pour la santé ou Pas ?? merci

Laisser un commentaire