Vous paniquez avec les filles, Voici comment y remédier

Vous paniquez avec les filles ? Voici comment y remédier :

Une fille, ça peut vous faire peur. Surtout lorsque vous n’avez pas beaucoup d’expérience dans le monde de la séduction et, ainsi, ne savez pas à quoi vous attendre.

Supposons que vous entendez plusieurs histoires de ruptures douloureuses, de divorce où le mari se retrouve privé de ses enfants et obligé de payer une pension régulièrement, et vous trouverez plusieurs raisons de craindre la gente féminine en général.

Ou bien peut-être que vous vous souciez davantage de ce l’on pense à votre égard. Peut-être que vous êtes surtout inquiet de vous ridiculiser et de ne pas supporter la honte du râteau (ça fait beaucoup moins mal que vous ne l’imaginez). Peut-être encore que vous aspirez à garder votre sang-froid quand une superbe femme flirte avec vous.

25 phrases de drague anglophones osées, voire CHOQUANTES

Comment Séduire LA Femme ?

Nous avons créé une Masterclass Spéciale où tu vas découvrir :

  • La règle absolue qui permet d'attirer inévitablement une femme à toi en hackant la Psychologie Féminine
  • Comment devenir un aimant naturel à femmes en suivant un plan SIMPLE qui te fera GAGNER EN CONFIANCE
  • Les 4 erreurs qui empêchent les débutants de séduire une fille et d'être en couple avec la femme de leurs rêves...
  • Un condensé de 10 ans d'expérience dans le domaine de la séduction, des relations et de la psychologie
  • Pour y accéder gratuitement, il te suffit de remplir les informations ci-dessous :

    arrow-circle-right

    Comment évitez de perdre vos moyens ? Comment ne pas céder à la panique, et rester maître de ses émotions ? Voici quelques conseils qui vous seront utiles.

    Faîtes face aux situations angoissantes

    Pour peu que vous soyez timide, il peut vous arriver de vous trouver dans des situations sociales angoissantes qui peuvent déteindre sur votre langage corporel. Le meilleur moyen de gérer ces changements dus au stress est d’en être conscient.

    Il faut savoir qu’en situation de stress, votre corps se sent en danger, il est aux aguets et il se prépare à faire un effort (à fuir). Les muscles se crispent, entraînant ainsi :des gestes inquiets et rapides, ou encore des mains qui se crispent.

    Les mains sont un excellent indicateur de l’état émotionnel d’une personne : prenez-en conscience, et détendez vos mains. Ne les laissez pas se crisper sur vos cuisses quand vous êtes assis par exemple.

    On peut aussi parler de l’abaissement de la nuque, car une fois de plus, cela pourrait être un signe d’anxiété. Lorsque vous avez une sensation de danger imminent, vous aurez tendance à vouloir abriter les zones les plus vulnérables de votre corps (dans ce cas, il s’agit du cou.

    Rappelez-vous de tous ces prédateurs qui ont raison de leur proie en plantant leur crocs dans cette zone. Cet instinct de protection nous est resté). Mais vous n’êtes plus exactement un animal sauvage qui doit se battre pour sa vie dans la nature, même si nous gardons quand même une part de bestialité en nous.

    Si vous vous sentez dans cet état agressif de crainte et de volonté de préservation, inversez la tendance tout de suite : redressez-vous et respirez par le ventre, comme d’habitude. Vous serez bien plus à l’aise. Si vous n’êtes pas certain de vous détendre, utilisez plutôt une méthode structurée comme la cohérence cardiaque ou la méditation. Ce sera bien plus facile de vous décontracter.

    Apaisez aussi vos tics nerveux, comme les tapotements, triturages d’un objet, bref, toutes ces choses que l’on trouve parfaitement insupportables chez les autres. Une fois de plus, détendez vos mains et vous détendrez votre corps. Dans cette situation-là, votre corps émet plein de petits signaux auxquels les femmes sont très sensibles.

    Prendre conscience des micro-changements de votre corps est un bon début pour corriger votre langage corporel. Dans ces moments-là, l’impatience est votre ennemie, et plus vous êtes dans le moment présent, moins vous vous prenez la tête inutilement. Prenez conscience de votre état émotionnel du moment, des répercussions qu’il a sur votre corps et décontractez-vous.

    Prenez votre temps !

    C’est un concept important, surtout dans nos environnements urbains où tout le monde est pressé.

    Vous avez peut-être entendu qu’il fallait avoir des gestes lents. C’est parfaitement ridicule quand c’est artificiel, mais quand vous êtes tranquille à votre rythme, en train de sourire, vous êtes un autre homme. Encore une fois, l’essentiel réside dans votre attitude.

    Mais là où c’est encore plus puissant, c’est quand vous prenez votre temps pour parler. Face à une femme que vous abordez, c’est extrêmement utile. En effet, face à une inconnue, étant donné que vous avez peur qu’elle s’en aille, vous cherchez inconsciemment à délivrer le plus vite possible votre message. Alors que prendre le temps de parler, de faire passer son message, en n’ayant pas peur de ne pas être écouté jusqu’au bout véhicule énormément de confiance.

    En effet, vous savez que vous avez des choses intéressantes à raconter, alors vous n’avez pas peur. C’est aussi simple que ça, mais en même temps difficile à appliquer les premières fois. Tout commence avec votre regard. Quand vous demandez à vos amies à quel moment se met en place un jeu de séduction, elles vous répondront toutes que ça commence par des jeux de regards. Là aussi, c’est une arme sous-estimée par trop d’hommes.

    Un homme qui n’a pas peur de soutenir le regard d’une femme et surtout de jouer avec, est immédiatement remarqué, et dans le bon sens. Quelques regards soutenus (sans exagérer !) permettent d’instaurer très facilement une tension profitable pour vous. D’autant plus qu’un regard fuyant donne l’impression que vous n’assumez pas le rapport. Rappelez-vous donc : avant de dire quoi que ce soit, avant de tenter quelconque technique hasardeuse pour flirter, concentre-vous sur votre sourire et votre regard. Ce sont deux axes d’amélioration à ne pas négliger.

    Prendre de l’espace ? Plus ou moins.

    Dans un sens comme dans l’autre, les hommes sont souvent dans l’exagération. Soit les hommes cherchent à se faire oublier, soit ils jouent la carte du mec beaucoup trop à l’aise (et donc grossier) avec les jambes bien écartées et complètement avachis dans le fauteuil (ils n’ont pas l’air détendus mais ridicules).

    Arrêtez de chercher à vouloir occuper le plus d’espace possible. Occupez l’espace dont vous avez besoin et qui vous est confortable, voilà la nuance qui change tout.

    De manière générale, ne laissez rien entraver vos bras quand vous êtes assis. En ce sens, étendre son bras sur un dossier de canapé peut être plus confortable. Aussi, n’hésitez pas à utiliser les dossiers de chaises, se pencher un petit peu en arrière est effectivement un signe de décontraction. Mais tout est dans la nuance.

    Votre voix pour vous aider

    La voix est une arme bien souvent sous-utilisée. Et c’est votre outil le plus sexy, le plus puissant !

    Devenez sensible à la voix des hommes qui vous entourent. Vous vous apercevrez qu’elle en dit long sur la personne qui parle. Elle en dit long sur la joie, le désir, mais aussi la tristesse et l’apathie. On vous a peut-être conseillé de parler lentement et d’une voix grave pour paraître confiant. Ne suivez pas ce conseil, cela manque de spontanéité.

    Une voix forcée s’entend très vite. Plutôt que d’essayer de parler lentement (forcé) et de passer pour un homme sans énergie, changez votre état d’esprit et apprenez à prendre votre temps de manière naturelle, tout simplement. Cela demande d’être dans le moment présent et d’avoir suffisamment de recul et de lucidité sur soi-même pour s’apercevoir que quand vous parlez trop vite, c’est parce que vous êtes stressé. Encore une fois, quand vous aurez appris à prendre votre temps à chaque prise de parole, vous aurez largement gagné en charisme.

    Cependant, cela ne vous empêche pas de le faire avec énergie. C’est peut-être l’aspect le plus difficile à comprendre : prendre son temps, mais l’utiliser avec énergie et dynamisme. Vous vous rendrez vite compte que cela correspond en fait à un état d’esprit détendu. N’ayez pas peur de mettre des émotions positives dans votre voix (joie, bonne humeur, mais aussi curiosité et intrigue), car ce sont elles qui apporteront de l’énergie. C’est encore plus vrai au téléphone, où le fait de parler à son rythme et en faisant passer ses émotions est absolument primordial, car la qualité du réseau est loin d’être parfaite où que vous soyez.

    C’est très accrocheur et séduisant vis-à-vis d’une femme.

    Vous êtes le maître de vos peurs.

    Pour conclure, paniquer durant la séduction peut tout-à-fait arriver, et il ne faut pas vous flageller si cela vous arrive. Mais il faut aussi que vous compreniez que l’origine de cette peur vient de vous, et strictement de vous. Vous êtes l’architecte de vos craintes et de vos limitations.

    Vous pouvez créez vos peurs tout comme vous pouvez créer votre joie et votre plaisir, communiquer votre énergie et ainsi passer de bons moments avec des filles qui apprécieront votre compagnie. Tout dépend de votre perspective. Cela peut paraître trop beau pour être vrai, mais c’est la stricte vérité. Cependant, ce n’est pas aussi simple de vous mettre dans un état autant positif : pour y parvenir, il faut que vous osiez vous donner une chance. Il faut oser sortir, oser parler à des filles, oser s’amuser. Votre plus grand obstacle, c’est vous. Ce n’est pas tant la difficulté d’une épreuve qui vous fait échouer, mais plutôt votre aptitude à vous saboter (en abandonnant, ou en ne s’investissant pas assez).

    Et même si oui, les femmes peuvent être manipulatrices et abusives, il ne faut pas faire des généralités : il y a des femmes qui, comme vous, cherchent simplement à vivre heureuses avec un homme qui les plaît et avec qui elles se sentent bien. Tout comme vous, elle souhaite partager leur vie avec quelqu’un qui les aime sincèrement, leur fait confiance et leur apporte du support dans les épreuves difficiles.

    Face à tant d’informations, commencez par ceci : réfléchissez quelque temps à votre langage corporel pour comprendre vos tics et défauts et pour les corriger. Ensuite, évitez de trop y penser, car cela se voit. C’est là tout le paradoxe du langage corporel : être détaché de son corps, être dans le moment présent, passer de bons moments, mais en même temps être conscient des états émotionnels qui influent sur vos gestes.

    Pour la suite, osez vivre de belles journées et vous faire plaisir avec les femmes qui vous attirent. Donnez leur une chance, et donnez-vous une chance. Et même si vous paniquez, ne laisser pas vos peurs vous contrôler. Vous valez mieux !

    Bonne chance.

    Pas encore de commentaires.

    Laisser un commentaire