Avoir une plante dans une chambre : on démêle le vrai du faux

Outre les tableaux, les plaids, les coussins et les rideaux, une plante dans une chambre est le meilleur moyen de pimper sa décoration intérieure. Mais ça n’est pas une idée qui fait l’unanimité… Il paraîtrait que c’est dangereux et à éviter, à cause du dioxyde de carbone. Mais peut-on se fier à cette rumeur ? Ou bien est-elle à ranger dans la même catégorie que celle qui prétend que les piscines sont équipées d’un produit qui teint le pipi en bleu ? Faisons ensemble le tour de la question pour savoir une bonne fois pour toutes si avoir une plante dans sa chambre est une bonne idée ou non. 

Plante dans une chambre : réel danger ou légende urbaine ? 

Si vos cours de SVT ne sont pas trop lointains, vous avez sans doute quelques notions sur le processus de photosynthèse. Pour les autres, faisons un petit focus sur le sujet. En captant la lumière du jour, les plantes respirent. Elles absorbent du CO2 et rejettent de l’oxygène. C’est d’ailleurs ce qui les rend aussi importantes ! La nuit, en revanche, en l’absence de lumière donc, c’est l’inverse qui se produit. Elles respirent comme nous, rejetant ainsi du CO2. 

Et c’est donc de là que vient la légende urbaine selon laquelle avoir une plante dans sa chambre est dangereux, voire toxique. Parce qu’en trop grande quantité, le dioxyde de carbone (le CO2) peut causer une asphyxie mortelle. 

Mais rassurez-vous ! Au-delà de cette légende bien ancrée, la réalité est toute autre ! Figurez-vous que les plantes rejettent bien moins de CO2 que vous, ou que la personne qui dort à vos côtés. Ou que les deux réunis. Il n’y a donc aucun risque d’intoxication à intégrer de la verdure dans sa décoration intérieure. Bien au contraire ! 

Avoir une plante dans sa chambre : la triple bonne idée

plantes dans la chambre bonne idée

Avoir une plante dans une chambre présente trois avantages non négligeables : 

  • C’est beau 
  • Ça peut assainir l’air que vous respirez
  • Ça peut permettre de mieux dormir

Et si on détaillait ce tiercé gagnant ? 

Ne nous éternisons pas sur l’aspect esthétique, car tout dépend des goûts de chacun. Mais notons simplement que selon l’art délicat du feng shui, intégrer des plantes à sa décoration intérieure est une très bonne chose. 

Saviez-vous que les peintures, colles, papiers peints et autres moquettes pouvaient contenir des produits pas terribles susceptibles de créer des émanations ? Et ça, c’est pas top du tout à respirer dans une chambre à coucher ! Ni ailleurs, bien sûr. Nous détaillerons plus bas quelle plante mettre dans une chambre pour assainir l’air. 

Et enfin, selon l’espèce choisie, votre décoration intérieure végétale pour favoriser la détente et le sommeil. 

Quelle plante dans une chambre : faire le bon choix

Maintenant que vous savez tout le bénéfice que vous retirerez avec une plante dans votre chambre, intéressons-nous à leurs vertus. Nos intérieurs sont malheureusement souvent exposés à des substances nocives : 

  • le benzène de la fumée du tabac, 
  • le fomaléhyde dans les colles et les solvants
  • le monoxyde de carbone
  • le toluène des solvants présents dans les peintures murales
  • le xylène
  • l’ammoniaque

plantes dans la chambre aloe vera

L’aloe vera, en plus de vous fournir un gel multifonction, est une plante dépolluante très efficace. Pour ne rien gâcher, avoir une plante d’aloe vera dans sa chambre ou tout simplement chez soi, permet d’absorber une partie des ondes électromagnétiques émises par nos nombreux appareils. 

Ça vous dit une petite liste de plante dépolluante pour votre chambre ? 

  • le lierre
  • la fleur de lune, ou spatiphyllum
  • la fougère qui permet également, quand elle est bien arrosée, d’élever le taux d’humidité des pièces trop chauffées (et donc de mieux dormir !)
  • le dracaena, connu sous le nom féérique de dragonnier
  • le caoutchouc 
  • le palmier bambou
  • le cactus 
  • les orchidées, qui s’intègrent parfaitement à une décoration intérieure d’ambiance zen

Plante dépolluante dans une chambre : ce qu’il faut éviter

Le seul véritable risque qu’il y ait à avoir une plante dépolluante dans une chambre, ce sont les moisissures. Une plante verte mal entretenue n’est pas saine pour votre environnement. Elle développera des moisissures, qui peuvent affecter votre système respiratoire. 

Prenez garde également aux plantes trop odorantes qui au lieu de vous aider à mieux dormir peuvent perturber votre sommeil, voire vous coller la migraine. 

Enfin, si vous vivez avec des animaux de compagnie, prêtez attention à ce que vous mettrez comme plante dans votre chambre. En effet, certaines peuvent être toxiques pour vos animaux à 4 pattes. 

Avoir une plante dans sa chambre et bien s’en occuper

Pour prendre soin de votre plante, il faut bien respecter quelques règles d’or. Laisser les volets ouverts en journée est la première d’entre elles. Pour que le processus de photosynthèse ait lieu, une plante dans une chambre a besoin de lumière. Il faut également aérer régulièrement la pièce pour renouveler l’air, et en chasser le dioxyde de carbone. Au passage, cette règle vaut pour l’ensemble de votre maison ! Et enfin, il faut les nettoyer régulièrement, les dépoussiérer et veiller à ce que la terre reste propre pour éviter le développement des moisissures. 

Avoir une plante verte dans sa chambre : le résumé

    • Apporter de la verdure dans sa pièce de sommeil, c’est pimper sa décoration intérieure
    • Contrairement aux idées reçues, elles ne rejettent pas suffisamment de dioxyde de carbone pour que ce soit nocif
  • Une plante dépolluante dans une chambre permet d’assainir l’air
  • Bien choisies, elles peuvent permettre de mieux dormir

A ne pas manquer

Continuer la lecture