dirty-talk

L’art du dirty talk : comment rendre folle de désir votre partenaire avec les mots

Avez-vous déjà entendu parler de cette citation, délivrée par un auteur assez douteux du nom de Sade : « les femmes bandent par l’oreille ? ».

On aurait pu commencer cet article plus élégamment mais nous sommes bel et bien dans le thème du sujet, car nous attaquons cette fois-ci l’art de parler crûment à votre partenaire, connu sous le terme anglais de « dirty talk ».

Le dirty talk est un jeu de rôle dans lequel vous et votre demoiselle lâchez toute pudeur et exprimez pleinement votre désir et votre côté animal. Il s’agit ni plus ni moins de vous taquiner – voire de vous provoquer- jusqu’à-ce que vous soyez suffisamment excités pour vous jeter dessus…

25 phrases de drague anglophones osées, voire CHOQUANTES

Comment Séduire LA Femme ?

Nous avons créé une Masterclass Spéciale où tu vas découvrir :

  • La règle absolue qui permet d'attirer inévitablement une femme à toi en hackant la Psychologie Féminine
  • Comment devenir un aimant naturel à femmes en suivant un plan SIMPLE qui te fera GAGNER EN CONFIANCE
  • Les 4 erreurs qui empêchent les débutants de séduire une fille et d'être en couple avec la femme de leurs rêves...
  • Un condensé de 10 ans d'expérience dans le domaine de la séduction, des relations et de la psychologie
  • Pour y accéder gratuitement, il te suffit de remplir les informations ci-dessous :

    arrow-circle-right

    Les femmes sont très sensibles à cette forme de flirt et n’hésitent pas à en abuser pour vous faire perdre la tête… il est donc de notre devoir de vous doter des mêmes « armes » pour que vous les rendiez folles de désir. 😉

    C’est bien connu, plus vous vous stimulez par des préliminaires et faîtes grimper l’anticipation, meilleur sera le sexe. Il faut un minimum de patience, et murmurer des choses coquines à votre partenaire sera à la fois amusant, excitant et des plus efficaces.

    Comme vous pouvez l’imaginer, la gente féminine aime parler, et plus vous échangerez avec des touches érotiques (voire carrément pornographiques selon le degré de confort qui s’installe entre vous deux), plus vous dynamiserez votre vie sexuelle et aurez des rapports intenses.

    Il y a des principes à appliquer pour réussir le dirty talk, et plusieurs approches. Voici les éléments qui sont utiles à savoir pour bien procéder :

    Établissez de la confiance

    Avant même de penser à lui parler de façon coquine, instaurez un climat de confiance, surtout lorsque vous faîtes l’amour.

    La fille préfèrera se sentir en terrain connu avec vous lorsque vous lancerez le jeu, car il est possible d’aller loin dans le dirty talk. C’est à vous à vrai dire de poser les limites.

    Le mieux est d’ouvrir le sujet simplement tout en prenant votre temps. Plus vous êtes intimes, plus ce sera facile.

    • C’est d’ailleurs mieux ainsi : laissez-la s’exciter en la faisant attendre.

    Soyez prêt à prendre les initiatives, de sorte qu’elle s’impatiente. Ainsi vous décidez du rythme et de l’accélération du processus, la laissant plus ou moins sur sa faim. Vous ne devez pas trop attendre, mais permettez-lui de trépigner un peu à chaque mention coquine. Allez-y aussi en crescendo de sorte de garder son intérêt (surtout que vous vous amuserez davantage) et il va falloir varier vos échanges : un minimum de créativité est toujours le bienvenu. Nous en dirons davantage plus loin.

    Que vous la voyiez le soir ou dans quelque jour, le dirty talk peut être une délicieuse torture à employer sans remord…

    • Cela dit, priorité au respect.

    Le plaisir vient du fait de dépasser les bornes en se surprenant et en se provoquant. Mais il faut que vous soyez d’accord au préalable. Cela peut se faire très rapidement selon vos caractères lorsque vous commencez à flirter et à vous embrasser. Certaines personnes sont davantage bavardes et si vous tombez sur une fille qui aime vous défier, il sera assez facile de se parler crûment. Si au contraire la personne est plutôt timide, ou si vous n’êtes pas sûr de sa manière de réagir, alors faîtes des tests.

    Utilisez des mots comme « sexy », des formulations du style « j’ai du mal à me contrôler avec toi » (avec un petit sourire). Commencez par lui dire à quel point elle vous excite, à quel point vous avez envie d’elle, demandez si elle préfère être embrassée à tel ou tel endroit… des mots simples et efficaces.

    Alternez entre un peu de provocation et de prise de recul pour la déstabiliser pour lui laisser de l’espace afin de s’adapter et de participer.

    Parler crûment est une forme de fantasme, il ne faut donc pas prendre les mots au premier degré. Amorcez le flirt, laissez-la venir et participer, et à partir de là faîtes escalader le jeu. Osez lui demander par exemple :

    • De vous citer un ou deux accessoires dans sa chambre (elle pourrait contourner en mentionnant un accessoire commun comme une lampe, ce qui permettra de blaguer dessus et d’alléger la connotation sexuelle).
    • Ce qu’elle préfère lors du sexe
    • Dans quel endroit elle n’a jamais fait l’amour

    N’ayez pas peur de vous planter : commencez sobrement, improvisez, tournez vos propres phrases et amusez-vous ensemble !

    Utilisez les SMS pour écrire des mots cochons

    Une des meilleures façons d’introduire des échanges coquins est de commencer par SMS, car un SMS apporte davantage une notion de jeu et offre aussi moins de pression. Vous avez chacun du temps pour trouver une réponse originale et être créatifs !

    Par extension vous pouvez utiliser Facebook voire Tinder si vous et la demoiselle adoptez tout de suite cette manière de flirter.

    Plus vous êtes à l’aise dans vos réponses, plus il sera aussi intéressant de l’appeler par téléphone pour faire grimper nettement la tension sexuelle. Mais ne cherchez pas à précipiter les choses si vous débutez, procédez d’abord par des messages légers qui engagent peu.

    Je tiens à insister sur la simplicité car une des erreurs les plus communes est de vouloir trop en faire ou de passer à l’autre extrême qui consiste à se refréner.

    • Soyez en phase avec vous-même : vous êtes un mec, vous aimez normalement faire l’amour, et vous savez que les femmes aiment aussi bien le sexe. La fille avec qui vous flirtez vous attire, ne déniez donc pas qu’elle vous plaît et osez le dire si elle vous le demande. Par exemple on connaît cette fameuse phrase test « tu serais pas en train de me draguer ? ». Répondez sobrement et avec aplomb pour la désarçonner : « Oui tu me plais, t’es une fille intéressante et j’ai envie de toi. Il y a un problème ? ».
    • Soyez joueur et provoquant et préférez balancer des énormités. On a parfois trop peur des résultats alors que c’est la meilleure des choses à faire.
    • Petite précaution : ne soyez pas le seul à franchir les limites et à parler crûment… laissez la fille prendre l’initiative, pour cela faîtes semblant d’être timide. « Je sais ce que je pourrais faire avec ton corps mais ce n’est pas très civil de te le révéler, tu es peut-être très prude 😉 ».

    Autre détail, je vous invite à respecter quelques basiques de la séduction via SMS :

    • Mieux vaut commencer en début de journée, de sorte qu’elle puisse visualiser et anticiper tout le long de ses activités.
    • Au début, ne répondez pas immédiatement après elle. Par exemple si elle vous répond dix minutes après vous, envoyez votre SMS après un quart d’heure voire une vingtaine de minutes.
    • Cela dit lorsque l’échange commence à « chauffer », accélérez vos réponses SI votre demoiselle est aussi prompte à répliquer.
    • N’envoyez pas de deuxième SMS si le premier est sans réponse. A la limite, si vous n’avez aucun signe de vie le lendemain, envoyez un texte léger et taquin du style « Hey j’ai vu mon pote l’homme préhistorique, il aimerait retourner dans sa caverne… fais-moi signe quand tu lui libères la place 😉 »
    • Lorsque vous estimez être à l’apogée de votre échange, commencez à parler d’un rendez-vous : « J’espère qu’on ne va pas se croiser dans la rue parce que tu n’imagines pas ce que je te ferais en public… je te propose qu’on se retrouve vers [endroit] à [heure]»
    • Terminez l’échange sur une bonne note : plutôt que de lui dire des choses fades comme « salut », ou « bonne soirée », préférez lui donner envie de relancer le jeu le lendemain ou un jour de la semaine, comme « on n’en a pas fini… sois bien sage ce soir, je t’appelle demain ».
    • Évitez de dévier l’échange vers des généralités ou des questions qui incluent des personnes extérieures « au fait tu as pu regarder le film [untel] hier ? ». Sérieusement, ne faîtes pas ça. Restez simple et direct : vous êtes sa meilleure attraction. 😉
    • Si votre rencontre est immédiate, profitez-en pour lui dire que vous êtes « impatient de la voir et d’en apprendre plus [un détail sexy qu’elle vous a révélé] ». Vous n’êtes pas obligé de copier chacun des exemples que je vous offre, il s’agit plus d’une idée de la façon de vous comporter.

    Adaptez-vous pour l’inviter chez vous ou dans un endroit où vous pourrez profiter d’un moment en intimité… il y a bien des façon de varier les plaisirs sexuels selon les fantasmes et les endroits, je vous invite à lire cet article pour récolter quelques idées.

    Dirty talk pendant le sexe

    Lorsque vous faîtes l’amour, les barrières tombent et vous pouvez plus ou moins vous lâcher !

    Flattez-la honnêtement sur son corps et à quel point elle vous excite, dîtes-lui à quel point vous allez lui offrir du plaisir… surtout valorisez vos sensations.

    • Tes seins sont parfaits…
    • Je vais te faire gémir jusqu’à ce que tu n’en puisses plus
    • Tu me sens bien, là…
    • J’ai attendu de te prendre toute la journée

    Plus vous allez dans le cru, plus vous devez être descriptif sur ce que vous lui faîtes, à tel et tel endroit. Surtout ne faîtes pas de remarque sexiste sauf si elle est la première à en parler : par exemple certaines femmes peuvent aimer les termes « cochonne » voire même « salope » lorsque vous atteignez vos limites mais encore je rappelle que c’est un jeu de rôle, et ce ne sont pas toutes les femmes qui vont jusqu’à ce stade. Ne le faîtes que si vous vous êtes mis d’accord, si elle vous le demande, ou si vous échangez des insultes mutuellement au fur et à mesure. Plus simplement, gardez un minimum de contrôle.

    Préservez les mots les plus vulgaires pour la fin, et si vous n’êtes sûr paraphrasez avec des tournures plus douces :

    • Je suis dur comme la pierre à cause de toi 😉
    • Écarte les jambes et laisse-moi te dévorer…

    Le meilleur est de pouvoir lui murmurer doucement dans l’oreille tandis que vous adoptez une position comme le missionnaire, les cuillères ou la levrette. Pas besoin de trop réfléchir : exprimez simplement votre désir avec les mots.

    Ne lui posez pas simplement des questions dans lesquelles elle ne répondra que par oui, ou non : demandez-lui ce qu’elle désire le plus, ce qu’elle souhaite que vous lui fassiez, quelle position, quelle angle, quel endroit caresser… plus elle réalisera que vous lui offrez du plaisir, plus elle perdra pied et désirera vous en apporter aussi. Faîtes preuve d’un peu de dominance si vous commencez trop à discuter : « tais-toi maintenant, et laisse-moi faire… ».

    Ce qui est intéressant avec cette forme de flirt, c’est que vous pourriez être surpris par les initiatives de votre partenaire. Plus vous la taquinerez, et plus elle voudra réagir. Si cela arrive, laissez-la prendre le leadership !

    Mais… et si elle le prend mal ?

    Bien entendu nous ne sommes pas à l’abri de vexer la demoiselle avec une formulation mal placée, et la limite pour apparaître comme un pervers sexiste est bien présente. Comment réagir alors ?

    • N’en faîtes pas une affaire personnelle

    Soyons d’accord, vous n’avez pas cherché à lui manquer de respect. Vous vouliez jouer avec elle et introduire du flirt, car vous savez bien que la vie n’a pas à être prise trop sérieusement ! Ainsi ne vous flagellez pas si vous sentez que la demoiselle est blessée : elle n’a simplement pas compris le fond de votre idée. N’allez donc pas croire que vous êtes une personne horrible : vous êtes quelqu’un qui apprend à mieux séduire pour rencontrer des filles intéressantes.

    • Soyez honnête et apaisez-la

    Vous avez essayé, vous vous êtes planté : ce n’est pas grave. Maintenant faîtes-lui comprendre que vous parliez au second degré. Adoptez des formulations comme par exemple « hé je ne voulais pas t’offenser », « je te taquinais mais je suis allé un peu loin », « je serai plus sympa promis ». Si possible faîtes du toucher tout en vous excusant, en tapotant son bras, sa main. Enlacez-la un court instant et passez à autre chose.

    Personne n’est à l’abri de cette situation, et pour avoir toutes les chances de votre côté le mieux à faire est d’apprendre un minimum sur le langage corporel : vous serez plus amène à comprendre si la fille est confortable avec vous ou s’il vaut mieux respecter davantage son espace et son intimité.

    Pour conclure :

    Vous voici bien paré pour flirter de façon intéressante avec différentes demoiselles: surtout restez léger et profitez du moment pour tenter différentes approches et être créatif. Ne vous inquiétez pas si vous avez peu d’idées, essayez quand même ! Plus vous vous vous lancerez, meilleur ce sera.

    Et vous, quelles sont vos phrases préférées lorsque vous êtes en bonne compagnie ? Faîtes-nous rêver !

    Pas encore de commentaires.

    Laisser un commentaire